lundi 23 juin 2014

Le sang des 7 rois de Régis Goddyn


Tome 1






Présentation de l'éditeur : 25 juillet 806
Deuxième jour de traque. Depuis le départ du château, la pluie n'a pas cessé de tomber. Je profite d'une roche en surplomb pour abriter le journal et écrire ce premier compte-rendu. Arrivés sur les alpages, nous avons suivi la crête pour trouver des indices. Rien ne nous avait préparés à ce que nous avons trouvé là. Un autre campement avait été édifié à cinquante pas à vol d'oiseau du premier et tout indique qu'alors que nous pensions notre retard considérable,ses occupants s'en étaient allés quelques heures auparavant.













Ce premier tome se penche sur le destin d'Orville, un soldat

Voilà une manière originale de commencer un roman. En bref que se passe-t-il ? Deux enfants sont enlevés (et on ne sait pas pourquoi évidemment). On dépêche un soldat et un groupe de Pisteur de suivre la trace des kidnappeurs. On découvre un peu les choses et là, toute une machine secrète se met en route. On catapulte Orville comme détenteur d'un secret. Il doit tenir un journal qu'on suivra d'ailleurs avec assiduité. Pendant ce temps là, les grands de ce monde sont sur le qui vive.

Mais Orville, qui est ce ? Apparemment, c'est un soldat cultivé, peut être même un garçon de la noblesse qui n'avait pas envie de vivre selon les lois de son père et s'est fait soldat. Ainsi, il peut avoir toutes sortes d'aventures. Ce qu'il vivra ici car il changera de statuts maintes et maintes fois et pourtant, il garde toujours en lui cette volonté de continuer, ce qui nous maintient réellement en haleine.


Mais Orville est bien entendu l'arbre qui cache la forêt.

Car la quête d'Orville n'est qu'un tout petit maillon de la chaîne. Nous sommes ici dans un livre introductif sur les légendes d'un pays. Cet enlèvement qui paraît minime va être en fait le catalyseur d'une multitude d'évènements qu'il nous faudra disséquer, pour tenter de comprendre l'ensemble. Vous pensez que c'est trop ardu ? Que de temps en temps il y a des lourdeurs ? C'est normal, il faut au moins cela pour présenter un truc énorme.

Il faut au moins cela pour pouvoir vous allécher pour d'autres tomes qui arriveront bientôt, pour vous donner les bagages suffisants pour faire la psychologie des personnages et enfin d'histoire du monde dans lequel on a attéri.

En bref, une lecture que j'ai vraiment appréciée, chaque seconde. Et j'ai vraiment envie de savoir ce qui arrivera aux autres personnages;






Tome 2


Présentation de l'éditeur : Tu n'es pas une fille Rosa, tu es un miracle. Fernest se pencha et cueillit une petite fleur qu'il lui glissa dans les cheveux.
- Pourquoi m'aimes-tu?
- Je t'aime… parce que tu en as besoin.
- Ce n'est pas une raison.
- Alors je t'aime parce que j'en ai besoin.
Rosa essaya de voir les voyageurs en contrebas. Ils étaient trop loin, et dissimulés par le relief. Elle ferma les yeux et sentit leur présence, leurs émotions, leurs douleurs et leurs peines. Elle s'écarta pour regarder Fernets, puis elle détourna le regardcomme pour se mesurer au glacier, colossal nuage pétrifié sur le flanc de la crête. Elle resta ainsi longuement avant de reprendre la parole.
- On ne m'a jamais aimée, Fernest.










Non mais ça va démarrer dis ?

L'auteur est méchant ! Bouh ! Fin du tome 1, il nous laisse dans un suspense pas croyable, on arrive à se caler une semaine avec Samlor pour lire le tome 2 parce que franchement, y'en avait gros. Et voilà que môssieur se pose avec les personnages, tranquillou. Limite, je le voyais nous tirer la langue rien que pour nous narguer ! Mais cela était sans nous ! Nous étions fortes, nous étions motivées et du coup, on s'est plantées nous aussi .

Ainsi, nous avons pu découvrir quelques petites particularités des personnages (en se demandant à quoi cela allait servir plus tard, comme de bien entendu) et nous avons profité des sauts de puce de l'auteur. Parce qu'il aime bien passer de l'un à l'autre, sans transition, sans préambule, nous laissant dans un état pas possible


Et puis franchement, il était génial.

Et oui ! Comme de bien entendu, l'action est arrivée, on a décollées, le thé a valdingué, les messages entre nous sont montés en intensité (mais pas en poésie, c'était plutôt des onomatopées) (qui a dit qu'on devait faire de la littérature en commentant un livre ?) Bref. C'est devenu très vite très prenant et je ne peux rien vous dire malheureusement sinon je vous gâcherai la surprise mais du rebondissement, vous en trouverez à foisons dans ce tome 2

Et ce n'est qu'un tome 2 ! Ce qui veut dire que les prochains risquent d'être pires encore pour mes pauvres petits nerfs à fleur de peau. Ce qui veut dire aussi que vous aurez d'autres chroniques, sûrement aussi disparates. Mais rassurez vous, je ne serai pas seule. Samlor est là  :)

4 commentaires:

  1. ça a l'air vraiment sympa! ^^
    C'est un gros livre ou ça se lit vite?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups, désolée Salveena, je ne t'avais pas vu.
      C'est du bon bouquin déjà. Mais sans être un pavé non plus.

      Supprimer
  2. Je rejoins l'avis de Koré: ca se lit relativement vite mais faut quand même se faire les 400 pages! Un tit T3 Koré?? hihi

    RépondreSupprimer
  3. Quand tu es dispo. Pas de soucis :)

    RépondreSupprimer