mardi 27 mai 2014

Le Waldgänger de Jeff Balek



Tome 1 : La vérité des fous


Présentation de l'éditeur : Lors d'une mission archéologique organisée par "la Ville" dans le désert, Blake alias le Waldganger est victime ainsi que toute l'équipe d'une attaque menée par des inconnus. En se mettant à couvert, le Waldganger découvre une salle ancienne dans laquelle se trouvent un autel, un cadavre et une dague. Le Waldganger perd conscience en touchant cette dague. À son réveil, à l'hôpital, Blake, défiguré, est bizarrement pris en charge par l'armée. Il se rend peu à peu compte qu'il est doué d'étranges visions du passé et du présent. Ses intuitions sont décuplées, il sent les choses comme personne. Il ne tarde pas non plus à se rendre compte que sa force et sa rapidité augmentent.Tout cela serait-il lié à la 3eme plaque d'identification qui est apparue à son cou? Dès lors Blake se demande s'il n'est pas en train de devenir fou ou s'il n'est pas victime d'hallucinations.










Un petit mot sur le format, sur le pourquoi de la lecture, et peut être un peu ma vie.


En ce moment, côté lecture, je suis assez versatile. J'ai envie de lire, mais pas le soir, sauf si c'est dans mon lit. Ou avec les copines. J'ai aussi envie de lire pendant ma pause de midi. Autre problème, du coup, c'est que le midi, il me faut un format électronique (je déteste abimer mes livres dans un sac) (comment elle sonne faux cette excuse en fait), et si possible court. Parce que se faire une description de 200 pages pendant une heure de pause.... Comment vous dire ? Ça craint ! Et vous ne pouvez pas vous imaginer le casse-tête que cela m'occasionne parfois quand je veux juste me libérer la tête.

Heureusement, avec l'ère du numérique, les nouvelles ou les courts romans ou les romans à épisodes reviennent. Mais je ne trouvais pas toujours lettre à mes yeux. Mais, comme vous le savez, Bragelonne a pensé à moi, grande feignasse de la recherche des courts romans sur ma plateforme préférée. Bragelonne a créé la collection Snark pour des romans numériques courts. Et croyez moi. Je me régale maintenant le midi !

Pourquoi des romans à épisodes ? C'est ma petite série télévisée à moi, que voulez vous. On a chacun nos petites habitudes et j'aime le midi que cela aille vite, qu'il y'ait de l'action, qu'on n'ait pas besoin de cogiter pendant des heures. Bref, quelque chose qui me donne la pêche


Et comme l'impression de découvrir un super héros sombre !

Blake est un ancien militaire. Revenu de mission, il est défiguré et surtout il a acquis des pouvoirs un peu étranges. Aussi est-il, lorsqu'il retourne dans sa maison, de porter un masque qui protège ses proches de son visage mutilé. Je ne sais pas vous, mais j'ai immédiatement pensé à un héros de comics très sombre, torturé qui évoluera dans l'ombre. Et l'histoire qui se poursuit continue de me rappeler ce phénomène (mais je ne peux rien vous dire).

Dans tous les cas, c'est l'archétype du type normal, ni bon ni mauvais, à qui il arrive de nouvelles aptitudes. Il va devoir prendre la fuite, tout perdre et se battre pour découvrir qui il est et peut être se venger ou faire le bien (on ne sait pas bien encore de là où je suis). Vous me direz peut être que cela fait cliché. Mais pas tant que cela parce que le mystère sur ses pouvoirs et surtout qui l'entoure est tellement prenant que l'on ne s'aperçoit de rien. J'ai hâte de poursuivre cette petite enquête sur les capacité de cet ancien militaire.


En bref, un très bon premier épisode qui pose les bases et qui ne donne qu'une envie, je vous le donne dans le mille : la suite !



1 commentaire: