mardi 8 avril 2014

Pierre Tombal de Raoul Cauvin et Marc Hardy



Tome 1 : les 44 premiers trous









Présentation de l'éditeur : Fossoyeur de son état, Pierre Tombal creuse les tombes du cimetière pour enterrer les défunts. Ceux-ci, représentés par des squelettes, continuent d'évoluer, et c'est à Pierre Tombal de s'occuper de régler leurs différents problèmes. La Mort fait aussi régulièrement son apparition dans les gags, munie de sa faucille et de sa robe noire.









Pierre Tombal, ce personnage drôle et adorable qui m'a accompagnée toute ma préadolescence

Il fut un temps où j'avais tous les Pierre Tombal physiquement dans ma bibliothèque. Et puis, mon oncle est passé par là. Et il y a eu comme un vortex superpuissant qui a aspiré une partie (voire une grande) de ma BDThèque. Je ne me plains pas, nous nous échangeons très régulièrement des séries. Mais lorsque j'ai vu que sur ma Fire, je pouvais avoir les versions numériques pour pas cher, je me suis dit qu'un petit revival avec Pierre Tombal juste pour vous en faire profiter. Cela pourrait être aussi pas mal.

Comment vous en parler maintenant ? Pierre Tombal, c'est un peu un employé modèle et classique comme votre médecin, votre plombier ou votre facteur. Il va prendre soin de ses clients, leurs parler, raconter des anecdotes à ses potes. Sauf que ses clients à lui, ce sont des morts, puisqu'il est fossoyeur. Sa femme a un peu du mal à concilier sa vie sociale avec la vie professionnelle de son mari. Quant à Pierre, il est très drôle bien entendu, surtout quand il râle contre ses clients ou la famille de ses clients. Mais on voit d'une part l'utilité de son travail, ses petits tracas mais aussi ses joies. Tout ce que l'on peut faire, c'est rire à chaque planche, des mythes, des petites manies des défunts, des jeux de mots, des situations cocasses. Aussi, je vous referai un tome de temps en temps, car c'est un véritable remède contre la morosité.



Tome 2 : Histoires d'Os






Présentation de l'éditeur : Fossoyeur de son état, Pierre Tombal creuse les tombes du cimetière pour enterrer les défunts. Ceux-ci, représentés par des squelettes, continuent d'évoluer, et c'est à Pierre Tombal de s'occuper de régler leurs différents problèmes. La Mort fait aussi régulièrement son apparition dans les gags, munie de sa faucille et de sa robe noire.









C'était par celui-là que j'avais débutée quand j'étais petite ^^

Oui, forcément, maintenant, pour vous, cela n'a pas une importance capitale. Mais j'ai eu mon petit pincement au cœur à retrouver cette BD qui m'a fait découvrir la série. J'en passais des dimanches à rire en la lisant. En effet, pour Histoire d'Os, les auteurs ont osé aller plus loin dans cet humour noir qui les caractérise si bien. C'est simple, tout ce que vous n'avez pas osé dire sur une situation macabre, ils vous l'ont dessiné et ils vous l'on scénarisé. Alors, j'entends déjà ceux qui disent qu'il ne faut pas plaisanter avec cela. Mais si ! La mort fait partie de la vie et il faut vivre avec sans en avoir peur. Les Pierre Tombal sont aussi là pour cela. A rire de la Grande Faucheuse, vous avez effectué une bonne action  pour votre santé, en prime, vous avez exorcisé une peur commune à tout être humain.

Mais reprenons le fil voulez vous. Dans le volume précédent encore un peu timide, on traitait beaucoup plus d'animaux, un peu pour tester notre aptitude à rire de tout et de rien. Ici, on attaque un peu plus franchement les comportements humains face à la mort avec notamment des répétitions d'enterrement, des pierres tombales plus ou moins bien entretenues, des manières délicates pour gérer son deuil. Aucun grand sujet ne vous sera épargné et, en refermant ce livre, vous vous demanderez quel sujet ils attaqueront

2 commentaires:

  1. Un incontournable. ^^
    C'est toujours rigolo à relire comme BD. (ça donne envie de m'y remettre, même si je suis extrêmement pénible en BD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit de temps en temps, juste pour le plaisir ;)

      Supprimer