mercredi 2 avril 2014

La fille de Debussy de Damien Luce




Présentation de l'éditeur : Printemps 1918, Claude-Emma Debussy, affectueusement appelée Chouchou, a douze ans. Elle entreprend de restituer son quotidien dans un journal intime, posant un regard drôle et tendre, parfois critique, sur le monde et la mort, à une époque marquée par la guerre. Au fil des pages, on la voit grandir, passant de l'innocence de l’enfance aux préoccupations de l’adolescence. Elle raconte, avec une poésie empreinte de candeur, la fin de la Première Guerre, son idylle avec Marius, ses escapades nocturnes et son amitié avec la jeune Gabrielle. Le piano surtout, sa manière à elle de faire son deuil en déchiffrant les partitions de son père (disparu cette année-là), loin des gammes qu’on lui impose. Badine, malicieuse et rêveuse, elle nous entraine ainsi dans l’univers romantique d’une jeune fille du début du XXe siècle pas tout à fait comme les autres. On connaît la fille de Debussy à travers les merveilleux morceaux qu’elle a inspirés à son père. Damien Luce imagine ici le journal qu’elle aurait tenu sa dernière année, avant qu’elle ne soit emportée par la diphtérie. Malgré les circonstances tragiques, il nous livre des pages pleines d’allégresse. Comme dans la musique de Debussy, la mélancolie se transmue en pure joie.





Un aperçu d'une vie d'adolescente en deuil aux lendemains de la Première Guerre Mondiale

Claude- Emma, ou plutôt Chouchou comme on la surnomme, avant d'être la "Fille de" est en fait et surtout une adolescente d'un milieu plutôt aisé qui commence sa vie d'adolescente aux lendemains de la Grande Guerre. Ce qui veut dire qu'elle a connu la peur tout en étant protégée mais elle a aussi connu certaines privations (quoique légères). Elle va dans une institution de jeunes filles où elle ne rencontre que des camarades de son rang et où elle suit une bonne éducation. Elle entretient un rapport particulier avec la correspondance. Correspondance qu'elle tient avec un jeune homme dénommé Marius qui est un amour de vacances et avec un compositeur. Ayant des secrets avec une amie, il est donc naturel qu'elle entame un journal intime, que nous découvrons grâce à l'auteur, Damien Luce.

Chouchou est pourtant triste et non pas à cause de la Grande Guerre mais surtout parce que son père est mort. Et pourtant, elle fait preuve de beaucoup de forces et de maturité car elle intériorise beaucoup et fait de son mieux pour aider sa mère. Nous voyons ainsi ses pensées graves lorsqu'elle pense à son père mais aussi ses pensées malicieuses et rêveuses lorsqu'elle pense à Marius et à ses promenades en bord de mer. Nous voyons ses pensées rieuses lorsqu'elle est avec son amie Gabrielle. Nous vivons enfin grâce à elle un quotidien léger mais responsable, une vie bien remplie pour une jeune fille. Nous voyons son passage de l'enfance à l'adolescence qui se passe assez naturellement et sans trop de heurts


Cette adolescente en deuil, c'est tout de même la fille de Claude Debussy.

Chouchou, c'est aussi et surtout la fille de Claude Debussy. Ses parents l'ont mises au piano. Elle prend d'ailleurs ses cours avec une vieille dame qui la force à jouer des choses classiques. Pour surmonter son deuil, Chouchou décide de jouer chaque semaine un morceau de son père. Si vous désirez un petit conseil de lecture, afin de mieux vous imprégner de cette ambiance, je vous conseille de charger une playlist et de lire le journal de Claude-Emma au fur et à mesure des titres choisis par elle. Vous lirez ces lignes à fleur de peau, vos sentiments gagnant en intensité.

Enfin, cette adolescente a des idées très arrêtées sur la vie de son père mais aussi sur son oeuvre et  sur l’œuvre des Classique. Damien Luce, l'auteur de ce livre, a réussi ce tour de main, en moins de 200 pages, de vous faire ressentir une quantité d'émotions incroyable. Il a réussi à obtenir ces tournures de phrases d'adolescente, ce rythme propre aux musiciens qui vous baladeront tout au long de son récit.

En bref ? Une lecture musicale qui vous fera découvrir beaucoup de choses sur la vie de la fille de Claude Debussy. Cette vie si brève où la maladie et la guerre sont encore bien présents. Et pourtant, c'est une vie légère et pétillante grâce à l'esprit de Chouchou. Vous revisiterez avec plaisir j'espère la vie et l’œuvre  de ce compositeur, l'observant à travers un regard intime. Mais vous découvrirez aussi la vie de sa fille, une vie courte mais extrêmement riche. Un véritable dialogue entre ces deux personnages disparus et l'auteur de ce livre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire