mercredi 19 mars 2014

Le ventre de Paris d'Emile Zola




Présentation de l'éditeur : C'est dans les Halles centrales de Paris récemment construites par Baltard que Zola situe le troisième épisode des Rougon Macquart.
Après " la course aux millions " décrite dans la Curée, ce sera la fête breughelienne du Ventre de Paris, sa foule fiévreuse, tourbillonnante et bigarrée, ses amoncellements de victuailles, ses flamboiements de couleurs, ses odeurs puissantes de fermes, de jardins et de marées. Florent, arrêté par erreur après le coup d'Etat du 2 décembre 1851, s'est évadé du bagne de Cayenne après 7 ans d'épreuves.
Il retrouve à Paris son demi-frère qui, marié à la belle Lisa Macquart fait prospérer l'opulente charcuterie Quenu Gradelle. Mais la place de Florent est-elle à leurs côtés ? A-t-il renoncé à ses rêves de justice ? Car si l'Empire a su procurer au " ventre boutiquier, au ventre de l'honnête moyenne,... le consentement large et solide de la bête broyant le foin au râtelier ", il n'a guère contenté les affamés.










Le ventre de Paris nous montre l'univers des Halles à Paris


Le marché des poissons et une charcuterie. Voici notre décors pour ce nouvel opus des Rougon Macquart. Nous nous attardons sur la vie de Florent qui est un ancien bagnard. Il revient sur la Paris chez son frère qui a épousé une Mouret. Ce sont les parents de Pauline, l'héroïne de la Joie de Vivre.

Nous verrons ces deux milieux : le poisson et la viande qui contient ses rivalités, ses alliances. C'est tout l'envers du décors que vous avez là. Nous avançons donc dans le récit avec des yeux émerveillés je dois dire. Tout simplement car j'aime beaucoup passer à l'envers du décors.


C'est toute une critique de ceux qui veulent faire des révolutions sans fin.

Je vous disais donc qu'on suivait les parents de Pauline, un couple de charcutiers qui a réussi à bien s'intégrer dans le milieu parisien. Leur boutique est assez prospère (comme dans tout début des Rougon Macquart mais ensuite cela se gâte) C'est notre couple témoin qui montre à quel point lorsqu'on travaille et qu'on s'intègre dans le quartier, la vie peut être simple mais heureuse.


Florent, lui est un révolté. Il a été emprisonné par hasard après une émeute. Il dit haut ses opinions politiques et se targue de tout savoir. C'est un révolutionnaire qui est là pour remuer les émois et provoquer le chaos. Il reproche des choses au gouvernement mais il ne pense pas au sang versé à chaque révolution. C'est un inadapté social qui ne se contente que d'émeutes alors que son frère fait tout pour le rendre heureux.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire