lundi 10 mars 2014

En série : Journal d'un tueur de David Forrest







Présentation de l'éditeur : Plongez dans l’intimité d’un tueur en série anonyme, un sociopathe à la fois effrayant et fascinant. Du passage à l'acte avec une première proie à son dénouement grinçant, le livre vous entraîne dans une spirale d’horreur, d’humour noir et de satire sociale.












 Et donc c'était le journal d'un tueur.....


L'idée de ce livre est de suivre l'emploi du temps d'un tueur en série, sûrement pour nous expliquer le fonctionnement et l'origine de ses actes. Mais nous n'avons que des idées jetées ça et là, nous laissant totalement extérieurs à la psychologie du tueur. Nous ne savons rien de son enfance, de son adolescence, d'un traumatisme quelconque. On sait juste que comme tout sociopathe, il n'a aucune notion du bien ou du mal, et qu'il n'a aucune empathie envers ses victimes.

L'intérêt aurait été de savoir son analyse psychologique mais non. Il n'y a pas vraiment d'humour non plus là dedans. Il y a juste la volonté de nous faire rire au travers des sarcasmes du "héros". Mais voilà, le tueur en série manque d'élégance, de superbe. Serait-ce un tueur en série bas de gamme ? C'est fort possible car il a été arrêté très bêtement et puis, il n'effraie personne en fin de compte.

En bref, un roman fast food qui vous passera le midi, mais que vous oublierez très rapidement. Pas vraiment en adéquation avec l'engouement proposé dans la couverture.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire