lundi 17 février 2014

Ma semaine avec les livres #20



Bonjour les Chouettes ! Avez vous passé une bonne semaine ? Pour ma part, elle fut dense et solitaire. Dense parce qu'il a fallu que je règle le reste de mes soucis carnet de santé, que je boucle les vaccins des enfants (et les 48 heures de fièvre qui ont suivi) + le déménagement d'une amie + les trucs habituels. C'était un peu sportif. Mais semaine solitaire parce que l'amoureux travaillait de nuit. Et oui.





 Du coup, avec la Moumou, on a ressorti des DVD et on s'est fait des soirées de folie ! Au programme, on s'est refait : Dune, les Enfants de Dune aussi. Ensuite, il y a eu la première saison des Sons of Anarchy (en VOST), mais aussi les deux films de Sherlock et enfin, Anna Karenine (histoire de se faire une soirée vraiment fille. Avec les enfants, on s'est refait (encore) Epic et les 5 Légendes ce week end. Et bonne nouvelle, côté plante : mon bonzaï s'habitue à sa nouvelle place (yes !)



Autre bonne nouvelle, j'ai reçu du thé :D Le secret d'hiver est particulièrement le bienvenue en cette période de fatigue et de temps franchement bizarre. Il est en effet composé de menthe, romarin, thym et autres gentilles plantes qui fortifient en hiver. Quand au Caramel Beurre salé, j'ai envie de Bretagne en ce moment, et de sucrerie. Afin d'éviter d'en manger de trop, autant se faire la version thé ;) Je vous aurai bien parlé de Noël à Strasbourg ainsi que de l'autre échantillon mais ma maman m'a déjà tout piqué. Cela dit, Noël à Strasbourg est excellent.


Et puis enfin, cette semaine, non seulement j'ai fini tout plein des livres mais j'ai aussi et surtout profité d'être seule pour faire un max de Lectures communes. Et ce fut dense et intense (comme d'habitude d'ailleurs). Mais, je m'en vais vous en parler de suite :)



AAAAAAAAHHHHHHHH ! Ca y'est, la Chouille et moi, on l'a terminé ! Yataaaaaaaaaaaaa  ! Oui, comme vous l'avez deviné, ce n'est pas mon tome préféré ! Déjà parce que Harry n'est pas mon héros préféré (c'est Snape mon préféré d'abord que). Mais Harry en mode adolescente genre, je te réponds aux adultes comme un petit c* et je me transcende devant une nana avec qui je n'ai en commun que le Quidditch. Bah voilà quoi. J'ai été contente qu'il se termine même si j'avoue que pour le coup, le tome 5 est mieux passé en VO qu'en VF pour ma part. Alors, je vous le dis de suite, vous ne verrez pas le tome 6 traîner de suite. On va se faire une petite pause gentillette


Et puis, moi et ma femme, on l'a fait duré tant qu'on pouvait. Mais la fin était beaucoup trop prenante. Du coup, on a terminé le second tome de Fils des Brumes. Et cela devait paraître bien d'un point de vue extérieur parce que le chéri s'y est mis aussi. Il nous fait le premier tome. Sinon, que dire de celui-là. Il est trop bien !!!!La psychologie des personnages a bien progressé et l'histoire a fait un bond en avant. Je me demande ce que va réserver le troisième tome (note pour ma femme, j'ai acheté le tome 3 et 4 + les deux tomes d'Elantris. Je ne sais plus si tu les lus ceux là).





Dans mes oreilles, j'ai aussi terminé la Bête Humaine; Ce n'est pas du tout mon préféré mais il passe bien. Je sens qu'il va falloir ou que je me fasse une pause Rougon Macquart ou que je choisisse bien mon prochain tome; Bref, j'ai eu du mal avec celui là. Mais de mémoire, j'avais eu du mal aussi pour ma première lecture. Donc je ne vais pas en tenir rigueur. Pour un peu plus sur ce roman, on traite beaucoup de tare génétique, d'envies de meurtres et de destins pas cool. C'est du Zola quoi ;)



Avec l'ami Benji, on s'est aussi fait le tome 2 de Félicity Adcock et c'était super. Et puis, cela tombait super bien parce que j'avais besoin de légèreté, de rire en duo. La plume de Sophie est toujours aussi bien employée dans ce genre de romans. Je n'ai plus qu'à attendre de la voir en Mars pour faire l'acquisition du tome 3 de Félicity et du tome 3 des Etoiles de Noss Head par la même occasion.






Pour le midi, je me suis fait Mort d'un clone. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de littérature contemporaine. C'était léger, même si cela traitait de sujets sérieux. Complètement décalé et drôle. Je me suis bien marrée pendant mes pauses du midi.






Avec Yumiko, on a reçu le tome 2 des voies de l'ombre et toutes fébriles que nous étions, on a lu de suite. Et très vite parce que c'était vraiment très prenant. Une très très bonne suite qui nous a fait regarder derrière notre épaule tout le temps. Kurtz est un méchant très complexe et le troisième tome présage d'un truc de folie !





Du coup, on a enchaîné sur un SP de Babelio. Et là ce fut le drame. Alors, ne me demandez pas de vous donner le résumé, on a rien compris. Ne me demandez pas d'avoir la critique de suite, parce qu'il y a du taff de ce côté aussi. Ce n'est pas pour blesser l'auteur mais je pense qu'il sera plus doué pour écrire des nouvelles que des romans. C'était sensé être de la chine médiévale mais j'ai retrouvé beaucoup de choses européennes en prime. Bref, attendez vous à une longue chronique. Très longue. Cela dit,on s'est bien marrées à lire ce roman là.



Pour me consoler, je me suis fait un petit plaisir en retrouvant la plume de Mathieu Gaborit et de Fabrice Colin. Un petit bijou français Steampunk, une petite enquête et un univers qui laisse présager de bonnes choses.... Que du bonheur. Une belle récréation dans le genre, agrémenté d'un objet livre fabuleux. :)





Cette semaine, je vous disais que c'était lecture commune. Et bien j'en ai fait une avec deux nanas super pour le troisième tome d'une aventure d'Alexia Tarabotti. C'était hilarant, l'intrigue était franchement prenant et surtout j'ai envie d'un petit tome 4 en poche. S'il vous plait !






Et quoi de mieux en fin de semaine de se terminer par un bon petit Science Fiction qui fleure bon le désert et le voyage initiatique avec en prime, une belle relation entre frères. Je ne connaissais pas du tout l'auteur mais ce fut une excellente découverte. Une sorte de roady Book qui fleure bon le pétrole et le sable brûlant.







Côté lecture commune, j'en ai encore une à terminer qui est le troisième tome de Charley Davidson. Et je me marre comme une petite folle parce que je suis fatiguée en ce moment, et Charley aussi et pour le coup, on a le même humour. C'est aussi l'occasion de la voir avec Reyes. C'est une bonne évolution dans cette saga. A voir donc ce que donnera la seconde moitié du livre







Dans les oreilles, c'est le second tome d'1Q84. Cela commence très bien, gentiment et j'aime beaucoup le récit. On verra ce que cela donnera, pour le moment, je n'en suis même pas encore au quart.







Vous vous demandiez ce que je lirai avec ma femme cette semaine hein ? Et bien on s'attaque à la VO avec la suite de Miss Peregineet les  Enfants particuliers. J'adore l'objet livre. Hier soir, je n'ai lu que le premier chapitre et cela me fait du bien de retrouver l'univers de Ransom Riggs. C'est particulier, en effet, mais tentez le coup et vous en serez totalement accro, c'est moi qui vous le dit. On vous tiendra au courant dans la semaine, je pense




Il faut aussi que je ressorte mon livre en pause, The Grim company que j'avais envie de lire avant que sa traduction française n'arrive. (histoire aussi de le lire en français. Comment je suis barbare en ce moment avec mes lectures en fait). Bon, pour le moment, j'en suis à 10 % et cela s'annonce pas mal. Je vais tenter d'en faire un peu ce soir, pour voir si je me souviens de tout (Ahem).





Leto II, le Tyran, l'Empereur-Dieu, est mort depuis des milliers d'années, mais son souvenir est dans toutes les mémoires. Sa disparition a entraîné une tourbillon de violences, la Grande Famine, la Dispersion de l'humanité à travers les univers. Pourtant ces désordres ont assuré la survie de l'humanité conformément aux plans du Tyran ; et ses Prêtres en tirent argument pour justifier leurs ambitions.
Mais la Révérende Mère Taraza sait bien que le pouvoir vient de l'épice, source de la prescience. La planète Dune, devenue Rakis, restera-t-elle le centre de toutes les intrigues alors que le Bene Tleilax a appris à produire l'épice sans le secours des vers géants ? Les forces qui se mesurent dans l'ombre sont à l'affût du moindre signe.
Or les signes se produisent là où nul ne les attendait. Sur Rakis, une jeune fille, presque une enfant, semble pouvoir commander aux vers géants. Sur tout le pourtour de l'Empire, les Egarés de la Grande Dispersion commencent à revenir. Que cherchent-ils ? Que fuient-ils ?







« Cruauté et volupté entraînent l’ivresse du sang ».
Mina, jeune Tsigane au caractère trempé, trouve refuge avec sa mère dans une vallée des Carpates. Très vite, elles sont en proie aux tourments des villageois. Ils les obligent à porter un manteau à capuchon rouge, la marque d’infamie. Mais arrive un mercenaire vêtu de noir, à la beauté du loup qui décide de les protéger. Mina pense avoir trouvé la paix quand ses cauchemars commencent. Un chevalier à l’armure écarlate vient la visiter en songe : Vlad, jadis seigneur du pays, dont la réputation de cruauté le désignait comme Dracul, le fils du démon. Un lien les unit…





Oran est victime de la peste. Les autorités de la ville décident de fermer ses portes pour éviter la propagation de l’épidémie. Dès lors, la population s’organise pour faire face au fléau, qui de jour en jour prend des proportions monstrueuses. Six personnages vont agir, chacun à leur manière, face à la peste. Le docteur Rieux et Tarrou vont s’investir pleinement dans l’organisation sanitaire de la ville. Rambert, un journaliste de passage à Oran, voudra d’abord quitter la ville par tous les moyens, puis pris de compassion rejoindra Rieux et Tarrou dans leur lutte. Grand, employé à la mairie, participera également à cet effort. Cottard quant à lui profitera de la détresse de la ville pour mettre sur pied un marché noir. Après près de dix mois de quarantaine, la ville d’Oran ouvre à nouveau ses portes. Rieux apprend par télégramme la mort de son épouse, Rambert retrouve la sienne, et Cottard sera arrêté par la police.



 Dans le Montpellier de 1791, Élisabeth Coste, drapière, décide d'adopter une petite fille abandonnée. À cette occasion, elle retrouve Joseph Durand revenu en ville après 25 ans d'absence et devenu juge de paix. Leurs retrouvailles les bouleversent. Harcelée parce quelle est la soeur d'un prêtre réfractaire, elle voit injustement tous ses biens confisqués par les autorités. Joseph Durand est chargé de poser les scellés sur ses meubles et sa boutique. Alors que les Espagnols sont annoncés aux portes de la ville et que la rumeur d'une famine sans précédent s'amplifie, Élisabeth, acculée financièrement, décide de faire cuire des galettes pour nourrir sa fille. Mais en période de crise, l'acte le plus insignifiant peut devenir un acte politique. Artisan du malheur d'Élisabeth et révolutionnaire convaincu, Joseph parviendra-t-il à l'aider dans son combat contre l'injustice ? Ses rêves de liberté et d'égalité résisteront-ils à la réalité ? Librement inspiré de faits réels, ce roman dépeint avec une grande fidélité un épisode de la Terreur à Montpellier. L'écriture limpide et soignée de Véronique Chouraqui donne une dimension psychologique particulière aux personnages qui, malgré eux, sont sommés, non pas de choisir, mais d'appartenir à un camp.


Et voilà ! Encore une belle semaine en prévision. Je vous la souhaite aussi toute aussi cool. A bientôt pour les chroniques. :)

16 commentaires:

  1. Je te souhaite une excellente semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  2. Un beau bilan de la semaine.
    Je te souhaite une très bonne semaine de lecture

    RépondreSupprimer
  3. Tu verras, le troisième tome de fils-des-brumes est un vrai régal :) Belle semaine livresque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bouchon. Je suivrai tes conseils très bientôt je pense :)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci Nessa. Bonnes lectures à toi aussi :)

      Supprimer
  5. je te souhaite une excellente semaine livresque bisous

    RépondreSupprimer
  6. Je te souhaite une très bonne semaine et de belles lectures :)

    RépondreSupprimer
  7. Je te souhaite une bonne semaine et de belles lectures!

    RépondreSupprimer
  8. Sympa, cette idée d'article ! J'aime le principe =)

    RépondreSupprimer