vendredi 28 février 2014

Les Foulards Rouges, saison 1 de Cécile Duquenne




Episode 1 : Lady Bang and the Jack



Présentation de l'éditeur : Plongez avec Lara dans l’enfer de Bagne, planète-prison où le danger se cache partout, au cœur de chacun de ses sinistres habitants, et même derrière chaque goutte d’eau, chaque ressource naturelle de cette terre irradiée.
Sur Bagne, Lara traverse les étendues désertiques pour remplir ses contrats et ses missions. Car Lara est une Foulard Rouge, appelée à faire régner la loi à grand renfort de balles. Et sur cette planète-prison où les deux-tiers de la population sont des hommes, anciens violeurs ou psychopathes, c’est une vraie chance pour une jeune femme comme elle de ne pas avoir fini dans un bordel. En plus, elle fait son boulot plutôt bien – on la surnomme même Lady Bang. Mais Lara n’a pas obtenu ce job par hasard – tout comme elle n’a pas atterri dans cet enfer par hasard. Elle doit tout ça à quelqu’un en particulier, quelqu’un à qui elle en veut profondément... et qui, pourtant, a peut-être quelque chose de nouveau à lui offrir, une chose qui n’a pas de prix. Acceptera-t-elle de baisser un peu sa garde pour écouter ce que son envoyé, le mystérieux Renaud, a à lui proposer ?





Y'en a qui ont des bijoux et des chocolats , moi, pour mon anniversaire, j'ai eu droit à un voyage en terre inconnue.


Non mais il n'y a pas à dire, mais il y a des auteurs dans la vie qui vous gâtent, qui vous chouchoutent, et qui vous font rêver. Pour notre rencontre, Cécile m'avait offert Entrechats, un bon roman de Fantasy sous les couleurs de l'Egypte, faisant vibrer ma corde sensible. De papotages en thés en langues de chat au chocolat blanc, j'ai pu savourer les aventures des Nécrophyles Anonymes avec un vampire comme je les aime. 2014 pointait le bout de son nez et j'étais au taquet en me demandant ce qu'elle allait bien pouvoir me sortir.

Février et une dizaine de jours après mon anniversaire sort le premier épisode des Foulards Rouges avec ce titre : Lady Bang and the Jack. Cela fleurait bon l'aventure musclée, l'ambiance belliqueuse et un personnage féminin fort. Cécile m'a repris un genre que j'aime particulièrement et une planète-prison qui pourrait abriter le célèbre hors-la-loi Riddick s'il vivait dans le même monde.

Que vous dire ? C'est trop ! (même si c'est à l'insu de son plein gré) J'ai passé une heure avec des musiques en tête absolument merveilleuses. J'ai eu la pêche toute la journée, un sourire carnassier aux lèvres, une odeur de brûlure dans le nez et un esprit à l'aventure. Aussi, puisque plus Cécile écrit court et plus je chronique longuement, j'accentue la difficulté avec trois titres qui m'ont poursuivie pendant cette lecture. Ce sera mon petit cadeau pour son entrée dans l'écurie Bragelonne, sous le label Snark.


Bang Bang, I shot you down (My Baby shot me down - Nancy Sinatra).


Lara est une jeune fille solitaire qui parcourt la planète Bagne à la recherche de contrats pour les Foulards Rouges. La planète Bagne est une planète désertique où sont parachutés le délinquant. Pour maintenir un semblant d'ordre, les Foulards Rouges, sortes de chasseurs de prime et dirigés par le père de Lara, sillonnent les terres.

C'est un environnement particulièrement difficile pour Lara car c'est un endroit particulièrement misogyne où les femmes sont soit des prostituées, soit tuées, soit violées, soit ces trois options à la fois. Toutefois, de par son caractère, son adresse à la gâchette et son tempérament particulièrement rocailleux, Lara devient Lady Bang, porteuse du Foulard Rouge. C'est une sorte de Lucky Luke dans un monde apocalyptique.

Mais quel crime a-t-elle bien pu commettre pour être dans cet enfer ? Nous savons juste que c'est à cause de son père mais Cécile est une roublarde et elle ne vous lâchera pas le morceau de suite ! En effet, le format épisode donne des récits courts. C'est autant de balles que vous tirera l'auteure dans votre imaginaire pour vous embarquer, vous manipuler, vous lancer dans des aventures de plus en plus folles.


Sugar man, won't you hurry, 'cos I'm tired of these scenes (Sugar Man - Rodriguez)

La Planète Bagne offre un environnement dur et cruel. Mais pourtant, on ne peut s'empêcher d'aimer son petit côté western mélangé à sa tendance Mad Max. On ne peut chasser ce premier épisode dans une catégorie bien propre, bien nette, tout simplement parce que Cécile trouvera le moyen de bousculer vos repères, de vous séduire par son originalité.

Bagne est quelque part bien représentée par le personnage de Renaud, l'homme mystérieux qui vient faire une proposition d'évasion à Lara... Renaud est dur car il est capable d'enterrer un cadavre, rentrer chez lui et expliquer la vie à trois prostituées avant de dormir en pensant à son prochain tournoi de poker. Mais il peut être tendre avec les personnes qu'il respecte, même si ce n'est pas clairement affiché, même si parfois il se maudit de l'être. Et enfin Renaud peut vous tirer dans le dos sans sourciller, surtout si vous détenez quelque chose qu'il convoite. C'est un homme fascinant, certes, mais dangereux.


I don't care where you go you won't get away from me (Pressure - Anathema)

Et pourtant, pour s'en sortir, il est possible que Lady Bang le suive. Va-t-il être digne de confiance ? Va-t-il percer sa carapace ? Seront-ils ennemis ? Et surtout vont-ils pouvoir suivre tous les deux le père de Lara dans ce projet fou d'évasion ?

Vous savez ce que je vais vous répondre. La suite au prochain épisode (pour moi ce sera la semaine prochaine)




Episode 2 : Six Feet Under



Présentation de l'éditeur : Blessée, Lara a été obligée de ravaler sa fierté et de mettre sa méfiance de côté pour réclamer de l’aide auprès de son père et de Renaud. Soignée à l’Hacienda, elle ne rêve pourtant déjà que de repartir et de retourner à sa chère solitude... Mais le Capitan a une nouvelle mission pour elle, qui nécessite qu’elle collabore avec Renaud, et parcoure plusieurs milliers de kilomètres avec lui dans le Hubb. Tandis que de mystérieux ennemis très organisés se dressent contre la Fédération – les fameux Foulards Noirs – Lara va devoir décider jusqu’où elle est prête à aller dans l’espoir de voir se réaliser le nouveau rêve de son père : les faire s’évader...











In my sleep, nothing same, Nothing according to plan (Sirens Call - Cats on trees)

Lara est obligée d'interrompre sa course perpétuelle, puisque blessée, elle est repêchée par Renaud qui lui offre sa chambre le temps de sa guérison, puisque Lara et son père, le Capitan, refusent toujours de se croiser. C'est une période difficile pour notre héroïne car elle est totalement vulnérable. A la merci d'un homme, à la merci de son père, elle nous apparait comme un véritable petit animal sauvage blessé.

C'est aussi pour elle l'occasion de se remémorer sa vie avant Bagne. Nous pouvons ainsi presque percevoir qui était Lara avant. Nous nous rendons compte que c'était une jeune femme plein d'espoir, pleine d'amour, avec un soupçon d'interdit déjà. Elle osait porter des couleurs interdites, elle avait aussi foi en son père. Et ainsi, nous nous demandons toujours ce qui a pu changer, ce qui a pu pousser son père à la condamner à Bagne.

Nous nous rendons compte ainsi des blessures morales de Lara. C'est un îlot de tristesse qui cherche toutefois encore à s'en sortir. Ainsi, elle s'endurcit comme elle peut dans ce monde cruel. Lara, devenue Lady Bang, redevient Lara dans ce lit qui n'est pas le sien, en voie de guérison. Prête pour une autre mission


Cause there's a monster, living under my bed, whispering in my ears. There's an angel with a hand of my head. She says I've got nothing to fear (Put your Lights on- Santana).

Dans une seconde partie de ce récit, Lara est obligée de s'associer à Renaud, personnage dont elle n'a manifestement aucune confiance pour aller récupérer quelque chose dans une grotte souterraine (vous aimez ma capacité à vous raconter l'histoire en vous floutant, je sais). Bref, Lara est obligée de partager son environnement intime (son véhicule) avec un homme. Celui ci est littéralement fasciné par la Lady Bang et je pense qu'il aimerait bien connaitre aussi le personnage de Lara, celle qui était là avant la dure à cuire. Mais Lady Bang garde ses défenses bien armées. Elle continue de se méfier de ce personnage un peu particulier tout en étant obligée de collaborer.

Ainsi, nos deux compères apprennent tout de même à cohabiter lors de leur mission. Leurs échanges sont bien entendu assez piquants, nous donnant des pistes, nous déroutant sur la suite des évènements à venir. En effet, comment concilier deux solitaires dans un même espace clos. La descente dans la grotte (ou montée, je ne sais plus. Mais il y avait de l'escalade hein). Bref. Ce passage là est très emblématique de la relation entre ces deux personnages. Et nous ne pouvons nous empêcher de nous demander, alors qu'il se passe encore un événement inhabituel à la fin de cet épisode, comme cette relation va évoluer.

Je vous dis donc au prochain épisode :)







Tome 3 : Paint it black



Présentation de l'éditeurUne sombre menace pèse sur l’Hacienda, le bastion du Capitan – de retour de sa mission en tandem avec Lara, Renaud arrivera-t-il à temps pour la contrecarrer ? Car il se pourrait bien que les Foulards Rouges se trouvent pour la première fois confrontés à une véritable bande ennemie organisée, bien décidée à remettre en cause la Fédération et l’autorité du Capitan... Mais quel secret cachent ces mystérieux Foulards Noirs ?









Me gusta tocar al guitarra, me gusta cantar el son. (El cancion del mariachi - Los Lobos with Antonio Banderas)

Et oui, si vous l'avez deviné, si je ressors la fameuse chanson du Mariachi d'El Desperado, c'est qu'il va y avoir du règlement de compte entre bandes rivales. Et oui mais pas que. En effet, j'ai mis du temps à faire cette chronique tout simplement parce que je me ressors très régulièrement ma bande originale de ce film culte, que forcément, je l'ai écoutée pendant ce troisième opus (ce qui tombait bien, il faut l'avouer). Mon hésitation venait plutôt du fait de vous mettre tout l'album. Parce que même si c'est un tome de Cécile, j'aurai du mal à tenir une dizaine de chansons sur ce tome.

Pas qu'il n'y en a rien à dire, bien entendu, c'est juste que l'action est bien présente. Car oui, nous aurons bien là une bataille rangée entre les Foulards Noirs et les Foulards rouges. Ce qui sonne très Far West dans cet univers, mais cela dit, c'est un peu l'ambiance de la saga depuis le début :p




Voy a navegar / Al puerto del alma (Manifold de Amour de Latin Playboys)

Ne pensez pas que Lara sera en reste dans une bataille rangée. Bien entendu, son cœur brûle toujours et pour rejoindre son amour, elle devra quitter Bagne. Et pour cela, elle devra garder le Capitan en vie. Elle va donc s'associer aux Foulards Rouges dans cette fusillade, ce qui nous permet de voir comment elle gère le travail en groupe.

On se penchera aussi sur Renaud car Cécile va encore nous en mettre une petite couche de mystère (comme si ce personnage là en avait besoin tiens). On sent qu'elle a envie de nous faire mariner avec ce personnage et elle se fait plaisir en nous ajoutant ces piqûres de rappel. Donc à votre grande surprise, vous n'en saurez peut être qu'un tout petit peu plus sur Renaud, mais vous en aurez encore plus d'interrogations. Il vous faudra patienter pour résoudre tous ces mystères.


Je vous abandonne ici, mes chers amis. Car je suis en retard sur la lecture des autres tomes. Et je n'aime pas quand tout le monde sait ce qui se passe sauf moi (et oui je suis une lectrice piétineuse). J'ai surtout hâte de voir comment Lara va se sortir de Bagne et si le Capitan survivra à cette épreuve. Car celui ci reste toujours  aussi antipathique pour moi. :)







Episode 4 : Storms






Présentation de l'éditeur : Plongez avec Lara dans l’enfer de Bagne, planète-prison où le danger se cache partout, au cœur de chacun de ses sinistres habitants, et même derrière chaque goutte d’eau, chaque ressource naturelle de cette terre irradiée.
À bord du Hubb, Lara reconduit vers la Hacienda ses nouveaux compagnons de route – Scar et Anthony – tandis que Renaud reste en arrière pour régler une dernière affaire… Mais il se pourrait bien que le véhicule et son très précieux chargement se dirigent en réalité tout droit dans un beau traquenard !









I think I lost my way / Getting good at starting over  (Walk - Foo Fighters)

J'ai l'impression que dans cet épisode, Lara baisse un peu ses barrières de défense. Peut être est ce parce que nous la connaissons un peu mieux. Peut être aussi parce qu'elle commence à s'attacher aux personnes qui l'entourent. Tout d'abord à Clara, une des Foulards Roses où elle tente de raconter un tout petit peu son passé. En effet, elle avoue ses préférences sexuelles. Cela ne constitue pas forcément une grande avancée mais elle permet à quelqu'un d'entrer quelque part dans son intimité. Elle cesse d'être Lady Bang.

Ensuite, elle commence à s'attacher à Renaud en supposant un peu quelle est son identité. Pareil, cela ne veut pas dire que ce sont les meilleurs amis du monde mais elle s'inquiète pour lui et vice versa. Ce qui ne veut pas dire non plus que Renaud ne manipule pas un peu Lara. Et c'est toute la complexité de leur relation qui est juste magnifique au travers de ce petit épisode.



I've done my sentence but commited no crime (We are the Champions- Queen)

 J'ai aussi l'impression claire et nette que ce n'est peut être pas le Capitan qui actionne toutes les ficelles et nos héros seront clairement Lara et Renaud au final. Et une grande culpabilité les entoure. En effet. On ne sait toujours pas pourquoi Renaud est là (et peut être le sauront nous un jour mais bon. Le fait est qu'il doit sortir de Bagne et que cette nécessité se fait de plus en plus présente.

Quant à Lara, on sait qu'elle est là à cause de son père, même si on ne sait pas réellement pourquoi au final. Mais tout ce ressentiment, toute cette injustice fait qu'on ne veut qu'une chose : c'est qu'elle sorte de là, tout comme on veut découvrir tout son passé. Le grand absent de ce tome, en fin de compte, c'est le Capitan car il semble passif. Mais je ne me fais pas d'illusions, c'est sûrement pour mieux mijoter quelque chose. Peut être le découvrirons nous au prochain épisode.






Episode 5 : Mastermind





Présentation de l'éditeur : Plongez avec Lara dans l’enfer de Bagne, planète-prison où le danger se cache partout, au cœur de chacun de ses sinistres habitants, et même derrière chaque goutte d’eau, chaque ressource naturelle de cette terre irradiée.
Lorsque Lara sort de l’inconscience, elle se rend tout de suite compte qu’elle est en bien mauvaise posture – prisonnière des Foulards Noirs, et qui plus est, bientôt confrontée à un ennemi revenu d’entre les morts. Heureusement, elle peut compter sur le soutien indéfectible de son très cher Will, caché dans un repli de son corsage...






Je déambule sur la corde de mes peurs/ Lentement, j'avance à tâtons (La danse sur la corde- Persephone)



Ce n'est tout d'abord pas un épisode très gai. En effet, Lara se fait capturer par les Foulards Noirs et leur chef a l'air de tout savoir sur elle, que ce soit de ses goûts que de sa vie privée. Pire, elle a l'impression qu'elle contrôle son père, le Capitan. Dans ces conditions, comment avoir un seul espoir d'évasion de la planète Bagne ? Surtout lorsque cet individu se met à menacer Fran et à poser des questions sur Renaud, alors que Lara tente toujours d'en découvrir plus sur l'identité de celui-ci.

Car comment lui faire confiance alors que le mystère plane sur sa nature même ? Va-t-il choisir Lara ou le Capitan ? Va-t-il la sauver ? En ayant un moment où elle ne sait plus ce qui est vrai de ce qui est faut, Lara devra faire des choix et de ses choix va encore dépendre toute sa vie. Le plus difficile étant de faire confiance en ses choix quand on sait et qu'on ne sait pas non plus d'ailleurs si on vous manipule. C'est réellement un épisode où on a peur tout le temps, où l'on ne peut se détendre au fur et à mesure des pages.




So much to see, so much to live for/ Questions to answer, places to go (Day Seven : Hope - Ayreon)


Mais cela dit, c'est réellement intéressant car on voit que pour sortir de Bagne, Lara est vraiment prête à tout : Faire confiance en Renaud, remettre en cause les capacités de son père... Questions revirement, ici, nous sommes gâtés. Et cela en fait un épisode réellement précieux.

Car oui, il y a des révélations, il y a des prises de décision. Mais il y a aussi tellement de retournements de situation, de scènes d'action. Si je ne connaissais pas le nombre d'épisodes pour cette saison, j'aurai presque envie de vous dire qu'il n'y a plus qu'un épisode et basta. Et bien non, il y en aura deux. Du coup, je me demande ce que Cécile nous réserve :o



Episode 6 : Fire Made Flesh







Présentation de l'éditeur : Lara et Renaud chevauchent à bride abattue vers le Hubb, dont ils doivent récupérer la précieuse cargaison. C’est sans compter sur la nouvelle menace qui plane littéralement au-dessus de leur tête : l’apparition dans le ciel de Bagne de dizaine de vaisseaux du Parti... Mais que vient chercher le Parti sur la planète-prison ? La vérité sur Renaud, ou le déclenchement d’une nouvelle guerre ? Quoi qu’il en soit, s’évader n’a jamais été aussi vital !








*Morceau de guitare* (Tamacun- Rodrigo y Gabriela)

Cela faisait un bail que je voulais mettre ce morceau de musique. Mais en apprenant que Cécile a été dernièrement à leur concert, je me suis dit que c'était le moment. (ne serait-ce que pour râler un petit peu de ne pas y être). Et puis, Tamacun correspond parfaitement à cette cavalcade effrénée que  sont obligés de suivre nos deux héros. En effet, la situation sur Bagne est telle, et la tournure des évènements aussi, qu'ils n'ont plus aucune alternative que la fuite dans le désert pour trouver un moyen de transport.

Tandis que le Capitan reste prostré dans son hacienda, je pense d'ailleurs qu'il n'arrive pas à digérer les dernières faits, les deux personnes d'action reste Lady Bang et Renaud. Ceux ci forment un duo de choc et commencent petit à petit à s'ouvrir l'un à l'autre. Une certaine relation de confiance, voire de complicité naît sous nos yeux


I am small / And needy/ Warm me up / Breath me (Breath me- Sia)

Toutefois, malgré ces atouts personnels, nos deux protagonistes auront besoin d'un gros coup de pouce. Et là l'auteur m'emmène en esprit dans une autre saga (que nous avons lues, j'ai vérifié) mais que je ne peux vous dévoiler sinon vous reconnaîtriez la surprise de Cécile. Bref, une grosse surprise nous vient avec son petit paquet de révélations.

Ainsi, un tome qui bouge énormément, mais qui se teinte au fur et à mesure d'espoir. L'adrénaline est omniprésente et ce sixième tome nous promet un final éblouissant. Je ne sais pas si j'arriverai à tenir quelques temps pour le lire (je crains clairement d'être en manque). En tous cas, bravo. Cette fin de saison promet :)




Tome 7 : When the going gets tough




Présentation de l'éditeur : Ça y est, Lara, Renaud, le Capitan et un certain nombre d’autres Bagnards quittent enfin le sol de la planète-prison. Destination ? La Terre... Mais il faut payer chèrement sa liberté, et dans l’espace, le danger est partout : dans les vaisseaux du Parti qui font blocus comme au cœur même du vide où règne un mystère qui pourrait bien coûter la vie aux évadés













In this river all shall fade to black / In this river aint no coming back / In this river all shall fade to black / Aint no coming back (In this river - Black label society)

C'est le point de non retour les amis. Là où un cycle se termine. Où nous laisseront Lara, Renaud et les Foulards Rouges sur la Terre.... Mais comment cela va -t-il se passer. Comme de bien entendu, nous aurons des difficultés mais nous avons aussi nos chers Héros qui vont se décarcasser au maximum pour vous faire vivre un épisode à 300 à l'heure. Je crois que j'ai battu des records de vitesse de lecture ici, car tout va vite. C'est une fuite, mais c'est aussi la fin. Et le noeuds que vous aurez aux tripes ne vous quittera pas.

Alors pourquoi cette chanson aussi triste en guise de titre de commentaire ? Tout simplement parce que je l'avais en tête. Pendant cette fuite, je n'ai pu m'empêcher d'être triste pour cet épisode qui clôt tout. Qui, forcément, ne nous donnera pas toutes les résolutions d'énigmes car la saison 2 est déjà là et qu'elle nous attends. Mais on quittera Bagne, un univers tellement hostile qu'il en était devenu attachant.


It's a new dawn /It's a new day / It's a new life /For me ( Feeling good - Nina Simone)

Aussi, Cécile, la petite canaillousse  littéraire qu'elle est, a tout fait pour bien clore sa saison mais aussi pour nous donner envie de lire la seconde. Genre de suite alors qu'on a encore plein de trucs à lire. C'est pas bien mais je sais qu'elle continuera ainsi parce que sa petite Lara va en terminer sa vie avec Bagne, et elle va aussi entamer une nouvelle quête. Sera-t-elle encore avec Renaud pour nous démêler tout ça ?

Surtout, la question que je me pose, le prix qu'elle a payé pour sortir de prison n'était il pas élevé ? Si bien sûr mais j'aimerai un peu de bonheur bordel ! ;)

En bref : encore un épisode époustouflant qui vous ferons aimer les séries littéraires à épisode. Et une clôture de saison très bien orchestrée. J'attends beaucoup de la seconde et encore pardon pour mon retard. Au moins, la playlist est complète maintenant

5 commentaires:

  1. Terrible, ça donne très très très envie ! Ce premier épisode attend gentiment dans ma liseuse, je devrais lui faire un sort demain.

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai adoré ce premier tome, et je suis complètement tombée sous le charme de la plume de cette auteure que je vais suivre avec bcp d'attention !
    Cajou

    RépondreSupprimer
  3. @Gilwen, je suis sûre que tu vas tomber sous le charme
    @Cajou : Cécile écrit sous beaucoup de styles. Mais elle a une plume que j'adore. Essaie Purespace. Il vient de sortir en ebook aussi

    RépondreSupprimer
  4. Je lis pleins de billets sur cette série et je suis de plus en plus tentée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans l'épisode 2 tu croises même une belle fesse. Si ça cela ne te donne pas envie d'y jeter ton oeil :p

      Supprimer