mercredi 22 janvier 2014

Les arcanes du temps de Lionel Behra









Présentation de l'éditeur : Et si les voix que Jeanne d'Arc prétendait entendre n'étaient pas d'origine divine et que la réalité se révélait plus stupéfiante encore ? Et si une technologie de voyage intertemporel permettait d'agir sur le passé pour modifier le présent? Après de multiples aventures, Khéléan va découvrir que notre Histoire n'est que le fruit d'une incroyable machination…










Un récit très prenant sous fond de Moyen Age et de réalité alternative

Les mots que je retiens de ce livres sont : Surprenant, rapide, prenant. C'est tellement fou comme hypothèse que nous savons bien que c'est impossible mais de la manière dont Lionel Behra le propose, et avec la recherche historique qu'il fait derrière.. Et bien, l'amoureuse des voyages dans le temps que je suis me souffle que cette idée est envoûtante. Et de cette idée germe une recherche des acteurs principaux du présent comme du passé.

Alors, trouver qui influence le passé (comme le présent et le futur d'ailleurs) en ne pouvant presque pas se fier aux événements historiques (car si l'on change quelque chose dans le passé, cela se répercute dans le présent). Voilà un casse tête qui est prenant.

Je pensais sincèrement qu'entre les notions de passé et celles de réalité alternative et de voyage dans le temps, l'auteur allait nous donner un roman compliqué, difficile à suivre mais il a réussi justement à nous faire passer ces difficultés au milieu d'un récit captivant, dévoilant les intrigues et les notions petit à petit.


Un roman historique qui tourne autours de la famille.

Au delà de l'enquête et de la plongée dans le temps de Jeanne d'Arcq, nous avons l'initiation de plusieurs adolescents, dont Jeanne. Car à travers ce groupe de jeune gens qui se retrouvent mêlés à l'histoire de France, nous avons le développement de Jeanne. la Pucelle. Qui était elle ? Que voyait elle ? Quels étaient les liens avec sa famille? Et surtout, comment vivait-on pendant la guerre de Cent ans en France ?

Ce sont des notions que j'ai aimé découvrir, de regarder Jeanne mûrir mais d'un autre point de ue, celui des anonymes, avec en prime les explications des visions de Jeanne.

Ce qui a enfin ressorti de ce roman, c'est l'amour. Les premières amours d'adolescents, l'amour fraternel aussi, mais aussi celui de la famille élargie, et enfin l'amour de la famille qu'on se choisit. C'est de l'amour très simple mais quelque part tout de même compliqué dans l'épreuve, quand on est obligé de renoncer ou quand on a des secrets.

En bref, un bon petit roman qui se lit vite et qui vous fera passer un très bon moment.


2 commentaires:

  1. Une belle chronique, mais le thème en lui même ne me botte pas plus que ça. Jeanne d'Arc ne m'intrigue pas du tout.... Mais pour ceux qui aiment mélanger l'Histoire et le fantastique ou la SF, ce roman doit être un petit bijou !

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour cette chronique !!
    Et pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus, n'hésitez pas à faire un tour sur mon blog.
    www.lionelbehra.canalblog.com

    RépondreSupprimer