jeudi 16 janvier 2014

It's time to read #6





Hello les girls ! Paraît qu'on remet cela ce week end ! Comme de bien entendu, j'ai plein de choses à faire, du coup, il paraît que c'est plus drôle dans ces cas là. Alors ce sera parti dès 18 heures et ce jusque lundi soir, je pense (de mémoire). Un planning ? Mais comme de bien entendu. Je vais vous montrer cela de suite :)

J'ai un livre à terminer ce soir avec ma femme. Alors nous allons nous y atteler dès mon retour du boulot. Nous sommes légèrement tendues comme des strings car le dénouement est réellement très proche.
Avec Mère à son bord, Parangon peut enfin retrouver son intégrité perdue, un visage, et peut-être même la vue. Il ne lui en faudra pas moins pour affronter la Vivacia, sur laquelle Kennit règne toujours en maître, au point qu'il fait d'Althéa, la propriétaire légitime de la vivenef, sa prisonnière ! Mais il faut croire que la chance insolente qui a si bien servi le pirate jusqu'ici l'a quitté : la flotte jamaillienne, bien décidée à ne pas le laisser retenir plus longtemps le gouverneur Gosco et Malta en otages, lui fait échec. Tintaglia, le dernier dragon de Clochetinte, toujours à la recherche de cette dernière, vient elle aussi déranger ses plans. Quant aux serpents, il n'auraient pas pu trouver meilleur moment pour le laisser tomber...
 J'ai aussi quelques chapitres à lire en VO avec la Chouille. Plus d'une dizaine, à la louche pendant cette fin de semaine
A quinze ans, Harry s'apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s'il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens importants en fin d'année et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d'une véritable lutte de pouvoir. La résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours..
 Dans l'objectif on finit les sagas dans la PAL, on entame le tome 2 de la Séquence d'Elminster. C'est jeunesse, c'est moins de 300 pages. Donc c'est parti. Vendredi soir, ce sera terminé, à vue de nez
Elu de Mystra, le jeune Elminster est chargé d'une mission par sa déesse.
Au mépris du danger, il devra se rendre à Cormanthyr, la fabuleuse cité des elfes, et fraterniser avec le peuple le plus xénophobe des Royaumes. S'il rencontre des difficultés en chemin, à lui de se débrouiller. Et un aller simple pour Cormanthyr ! pense le jeune mage, non sans amertume. La vie d'élu n'est pas drôle tous les jours, et Mystra n'a pas daigné lui dire ce qu'il était censé faire chez ces fichues Oreilles Pointues...
Comme on connaît ses dieux, on les adore ! D'ici que le pauvre garçon en ait pour vingt ans avant de savoir de quoi il retourne !
 Les trois premiers livres de cette saga ont été acheté pendant le dernier salon du livre. Je n'ai pas pu les lire car mon gentil beau papa me les a piqué pendant cette année. Maintenant que je les ai récupérés, on va pouvoir les lire.
1198. Enlevé par des inconnus, Roncelin, vicomte de Marseille, a disparu. Sept compagnons partent à sa recherche. Parmi eux, Hugues de Fer, ancien croisé, le médecin Averroès, un frère et une soeur saltimbanques romains, et le meilleur archer d'Angleterre, Robert de Locksley. A leur tête, Guilhem d'Ussel, joueur de vielle et fine lame. Mais, dans cette équipée, certains semblent être animés de tout autres desseins. Quelles sont les véritables raisons de leur venue à Marseille ? Quel est le rôle des consuls de la ville ? Pourquoi ces écorcheurs qui rôdent dans les campagnes ? La riche ville phocéenne attire bien des convoitises, à commencer par celle du pape Innocent III.
 Et enfin, un titre qui me tente énormément depuis six mois et j'aimerai le lire avant que sa traduction française ne soit terminée.
The Gods are dead. The Magelord Salazar and his magically enhanced troops, the Augmentors, crush any dissent they find in the minds of the populace. On the other side of the Broken Sea, the White Lady plots the liberation of Dorminia, with her spymistresses, the Pale Women. Demons and abominations plague the Highlands.
The world is desperately in need of heroes. But what it gets instead are a ragtag band of old warriors, a crippled Halfmage, two orphans and an oddly capable manservant: the Grim Company.

 Enfin, si on a du temps, j'aimerai terminer une saga qui me tiens à cœur : Ayesha
Fascinante et terrible destinée que celle de Marikani, fille d'esclaves devenue Ayesha la déesse par le jeu des circonstances ! Elue du peuple turquoise, crainte ou haïe par tous les autres, Marikani est prise dans le tourbillon meurtrier de la folie des hommes. Au cœur de cette tourmente, les esclaves révoltés, qui tentent d'atteindre l'océan afin d'embarquer pour des terres nouvelles. Le peuple turquoise devra cependant d'abord traverser un continent en guerre, prêt à tomber sous l'invasion des redoutables Sakâs, créatures que l'on dit venues des abysses. Le manteau de la divinité devient de plus en plus lourd à porter pour Marikani, mais a-t-elle le droit de s'en débarrasser ? La déesse Ayesha est la seule lueur d'espoir du peuple turquoise...
 J'oubliais ma lecture du midi ! Et oui elle est importante, surtout que j'en suis à pratiquement la moitié de mémoire
Trois mille ans se sont écoulés depuis l'extermination des Doryphores, et les hommes se croient désormais seuls dans l'univers. Or, sur la planète Lusitania, on découvre l'existence des Piggies, bipèdes mi-hommes mi-cochons doués d'intelligence.
Des scientifiques sont détachés pour les étudier mais, sans mobile apparent, ils sont assassinés.
L'humanité s'interroge: doit-on s'inquiéter de cette nouvelle menace, et la détruire ?
Afin de rendre hommage aux victimes, on convoque un porte-parole des morts.
Mais voilà, dans ses bagages se trouve un cocon où vit la dernière reine des Doryphores.
Car cette homme n'est autre qu'Ender, le Xenocide...
 Et enfin, dans les oreilles, on va poursuivre gentiment la saga des Rougon Macquart
Elle sanglotait.
L'abbé Faujas avait redressé sa haute taille, il s'approcha de Marthe, laissa tomber sur elle son mépris de la femme. - Ah ! misérable chaire ! dit-il. Je comptais que vous seriez raisonnable, que jamais vous n'en viendriez à cette honte de dire tout haut ces ordures... Oui, c'est l'éternelle lutte du mal contres les volontés fortes. Vous êtes la tentation d'en bas, la lâcheté, la chute finale. Le prêtre n'a pas d'autre adversaire que vous, et l'on devrait vous chasser des églises, comme impures et maudites.
- Je vous aime, Ovide, balbutia-t-elle encore ; je vous aime, secourez-moi



Et voilà tout le programme. Je vous donne donc rendez vous pour ce soir. A plus les filles

3 commentaires:

  1. Zut je vais de ce pas rajouter les adlm au programme! quelle cruchinette :p vivement que tu rentres, je t'attend de pied ferme avec l'apéro et repas divan livre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu avais oublié que cela commençait ce soir toi ? lol
      Ce soir, c'est tourte aux champignons au fait :p

      Supprimer
  2. YoBit enables you to claim FREE COINS from over 100 unique crypto-currencies, you complete a captcha once and claim as many as coins you want from the available offers.

    After you make about 20-30 claims, you complete the captcha and continue claiming.

    You can click on claim as much as 30 times per one captcha.

    The coins will stored in your account, and you can convert them to Bitcoins or USD.

    RépondreSupprimer