mardi 12 novembre 2013

Ma semaine avec les livres #8

Et c'est reparti pour une semaine (avec une journée de retard) pour vous raconter mes folles aventures livresques. Alors, je vous fais le topo habituel, c'est à dire que l'idée de ce rendez vous est directement inspiré du C'est lundi que lisez vous, rendez vous repris en France par Malou et Galleane. Et comme c'est toujours super sympa de voir les lectures des copinautes, je le fais moi aussi. Semaine un peu speed pour moi, mais je suis tombée sur de très bonnes lectures. Allons voir cela

Ah oui quand même y'en avait pas mal (c'était au Valjoly Imaginaires ce week end)


La semaine dernière, j'ai lu 

Ma Chronique


Une petite nouvelle de transition, qui fait le lien entre le tome 1 et 2. Cela m'a fait une petite pause de 50 pages dans ce monde de pavé. Bien mais sans plus, j'ai du mal avec tout ce qui traite de la romance là dedans.






Ma Chronique


C'était la grosse lecture de la semaine, le truc de folie qui m'a fait vibrer tout le long. C'est aussi pour cela que je l'ai faite un peu traîner tellement j'enrage que le tome 2 n'est pas sorti. Je sens d'ailleurs que je vais pleurer toutes les larmes de mon petit corps en signe de protestation contre cette injustice.
C'est parti

*Buiiiiiiiii Buiiiiiiiii Buiiiiiiiiii*
Non personne ? Bon vous êtes pas cool. On passe à la prochaine


Ma Chronique


Stéphane Soutoul sait écrire des choses qui m'envolent. Et cela fait deux fois qu'il m'embarque dans son univers. A partir de là, je vous laisse imaginer la soirée. Il avait écrit et publié, je l'ai lu, j'ai adoré, j'ai chroniqué. Bref, c'était cros cros bien.






Ma Chronique

 Et bien c'était jeunesse, mais super addictif. Aussi, je l'ai lu en une soirée (fallait s'y attendre, vous allez me dire). Bref, il y avait beaucoup d'actions, de quoi me faire passer un bon moment très sympa.









Et sinon en ce moment, qu'est-ce qui tourne ?

 J'en suis à une cinquantaine de pages, cela avance tranquillou. Je ne vous dis pas le confort de lecture qu'il y a à lire dans une telle édition. Un vrai luxe, un vrai régal. Quoi vous dire d'autre ? C'est juste magique. C'est un confort de lecture que je n'avais pas eu depuis longtemps. Je pense d'ailleurs me prendre les autres éditions spéciales de Memnos afin de me faire ma petite biblio  de luxe.






Il me reste 10 % de la madame toute nue de Candy à lire. Cela a l'air de décoller un peu car elle arrête de mater le torse du rouquin de de raper de l'écorce de Saule. On devrait arriver à la scène finale. Je tiens le coup, je peux le faire, je suis forte. Toussa toussa (nan mais c'est sympa pour le midi.)







Nous en sommes au tiers. C'est toujours marrant de voir ce qui se passe dans les livres, la relecture ne vieillit toujours pas. C'est toujours aussi magique.










Et sinon tu nous prévois quoi ?



Quand deux ennemis jurés forment la plus improbable des alliances… June et Day ont échappé à leurs poursuivants. Réfugiés à Vegas, ils rencontrent un groupe de rebelles, les Patriotes, qui consentent à les aider à s’enfuir. Mais il y a une condition. Prêts a tout, les deux adolescents acceptent : ils savent que, sans les rebelles, leurs heures sont comptées. Pourtant, June doute: et s’ils s’apprêtaient à plonger le pays dans la guerre civile ? Déchirée entre son sens du devoir, ses intuitions et ses sentiments, elle devra prendre la décision la plus difficile de son existence. Et Day aura-t-il suffisamment confiance en sa nouvelle complice pour remettre sa vie et celle des siens entre ses mains ?


 A Seattle, on l'appelle le Magicien. C'est un anonyme, un sans-abri, qui lutte contre ses démons du Vietnam. Sa magie, c'est celle des petits riens du quotidien. Il a le Don. Il réconforte d'une parole, réchauffe le coeur de ceux qu'il rencontre. Mais son pouvoir est plus puissant qu'il ne le croit. Lui seul pourra, au péril de sa vie, sauver la ville d'un mal insidieux, d'une magie noire comme d'un goudron. Mais seulement s'il le décide...




 Les brumes règnent sur la nuit,
Le Seigneur Maître sur le monde.
La jeune Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux.
Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.

 Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles.
Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'œil et à prendre des risques -comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer pas abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyable dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux...



Et voilà. Bonne semaine à tous :)

4 commentaires:

  1. Oh je vais lire aussi La Voix des ombres dans les prochains temps. J'ai hâte de m'y mettre car le résumé me tente énormément !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu un petit écho par Clen hier soir. Parait que c'est de la bonne. On peut y aller :)

      Supprimer
  2. Bonne semaine et bonnes lectures !

    RépondreSupprimer