mardi 12 novembre 2013

Legend de Marie Lu



Tome 1




Présentation de l'éditeur : June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l'élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l'armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l'arrêter. Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n'ont aucune raison de se rencontrer... jusqu'au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer... Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?







Et bien, moi qui voulait de l'intrigue....


On peut dire de Legend des tas de choses, surtout si l'on cherche la petite bête, et je vous dirai pourquoi tout à l'heure, mais il y a deux choses sur lesquelles je ne peux pas vous mentir, c'est que :
- 1 : il y a de l'action, tout le temps, c'est du livre d'action !!!!!
- 2 : L'intrigue est franchement pas mal parce que personnellement, je n'ai pas compris pourquoi June et Day ont été traités de manière différentes à la naissance (oui je sais, vous n'allez rien comprendre de mon 2)

Enfin, si, je devine, l'histoire de politiques, de familles nées du bon et du mauvais côté de la fortune, ne vous inquiétez pas. Mais on n'en fait pas non plus tout un chapitre de remise en question des héros que l'ont voit souvent en Young Adult (vous savez, ce genre de questions très adulte du genre : Pourquoi les méchants sont ils méchants et pourquoi mon voisin est il plus riche que moi, c'est trop pas juste).

Ici, vous avez deux adolescents qui en veulent, qui savent leurs objectifs et qui se donnent les moyens de réussir. Et lorsqu'ils font des erreurs, ils tentent de réparer même si, toutefois, il y a des conséquences et ce n'est pas seuleemnt des privations de sorties ou d'amitiés. On est ici dans un temps de dictature, de guerre, on est dans un temps sombre et il faut trouver un moyen de survivre.


Et sinon, livre thriller ou livre dystopique ?

Marie Lu aurait développé un univers intéressant où les Etats Unis ne serait qu'une colonie rebelle. Nous avons un dictateur, un état militarisé, une société divisée en castes selon un test d'intelligence, un bel endoctrinement de la population... Ca grouille, ça fourmille mais ce n'est malheureusement pas assez détaillé. C'est quoi ce monde ? Depuis quand est ce comme cela ? Qui est réellement au pouvoir? Comment ces essais médicaux sont ils développés ? Comment surtout arrive-t-on à maintenir une population comme cela ? Marie Lu ne nous donne que de toutes petites miettes de pain en faveur de la dystopie.

 Mais quand on regarde le thriller, il y a un environnement propice à un second tome de révélations. Ne pensez pas que vous n'allez rien voir ici, non non. Vous aurez des miettes de pain pour vous appâter pour une intrigue plus grande encore.

En bref, un premier tome pour vous mettre en bouche pour le second. Une lecture de week end sportive car lorsque vous aurez commencé, vous ne pourrez plus vous arrêter. Un bon potentiel addictif que voilà.



Tome 2 : Prodigy

Présentation de l'éditeur :Quand deux ennemis jurés forment la plus improbable des alliances… June et Day ont échappé à leurs poursuivants. Réfugiés à Vegas, ils rencontrent un groupe de rebelles, les Patriotes, qui consentent à les aider à s’enfuir. Mais il y a une condition. Prêts a tout, les deux adolescents acceptent : ils savent que, sans les rebelles, leurs heures sont comptées. Pourtant, June doute: et s’ils s’apprêtaient à plonger le pays dans la guerre civile ? Déchirée entre son sens du devoir, ses intuitions et ses sentiments, elle devra prendre la décision la plus difficile de son existence. Et Day aura-t-il suffisamment confiance en sa nouvelle complice pour remettre sa vie et celle des siens entre ses mains ?









Ca c'est de la suite !

Alors autant je trouvais le premier tome bien, avec de bons ingrédients mais quelques lacunes... Alors là... Marie Lu nous comble certains vides de la dystopie et de manière très élégante. En effet, June et Day sont dans un pays avec un gouvernement totalitaire donc qui contrôle tout. Comme vous le savez, nous n'avons que le point de vue de June, conditionnée par la propagande, et de Day qui lui a vécu la majeure partei de sa vie dans la rue pour chercher de quoi se nourrir. Comment voulez vous que ces deux ados nous fassent un cours d'histoire alors qu'ils sont dans l'ignorance la plus totale ? Ainsi, dans Legend, vous ne saurez que ce que le Gouvernement voulait bien donner comme information. Dans Prodigy, vous apprendrez au fur et à mesure des découvertes de nos deux héros.

De plus, si vous pensiez que ce tome de transition voulait dire un peu de repos entre deux tomes super actifs, laissez moi vous dire qu'ici, vous n'aurez pas de cela. Le rythme est beaucoup plus soutenu que dans le premier. Et qui plus est, les intrigues se complexifient au fur et à mesure que l'on tourne les pages. SI vous vouliez un livre délassant avant de vous endormir, vous me posez cela à terre de suite car vous lirez toute la nuit !


June et Day : un couple fort

Vous le savez maintenant, les histoires d'amour que je lis ont intérêt à servir l'histoire et à avoir de la personnalité. Et Marie Lu a réussi le pari de m'attacher à leur petit couple malgré des tendances vers le triangle amoureux bien présent (désolée, oups, on est dans du Young Adult, il doit y avoir un triangle amoureux. Suis je bête).

Cela dit, June et Day arrivent à être ensemble malgré les difficultés qui s'accroissent. En effet, ils appartiennent à deux milieux sociaux opposés, aussi voit-on de suite qu'ils n'ont pas la même manière d'appréhender les choses. Nous auront droit (et eux aussi) à beaucoup de préjugés que leurs gentils compagnons leur apporte sur un plateau d'argent.

Leur force est d'accepter leurs différences (sans être encore trop niais). Ils travaillent énormément sur le compromis, la réflexion et ce qui pourrait les éloigner. Rates sont les couples forts en young adult, alors partez vite vous en délecter.

En bref, un tome palpitant qui réclame une suite et de suite. Un grand merci aux éditions Castelmore et à Livraddict pour ce partenariat car j'avais complètement oublié de regarder où en était la sortie. Grâce à vous, je n'ai pas loupé ce crescendo !





Tome 3 : Champion





Présentation de l'éditeur : June et Day ont tout sacrifié pour la République.
Leur pays est à l'aube d'une renaissance... jusqu'au jour où un nouveau virus, plus dangereux que tous les précédents, déclenche une vague de panique à la frontière ennemie. La guerre menace d'éclater.
June est la seule à détenir la clé pour défendre sa patrie. Mais sauver la vie de milliers de personnes suppose un sacrifice terrible, pour elle comme pour celui qu'elle aime.










Et pourtant, je n'aime pas plus que cela les romances jeunesses.

Et oui, je ne le cache pas. Et la Chouille qui lit avec moi cette saga, elle le sait aussi. Et pourtant, j'étais à fond dedans. Ah non mais vraiment, cela m'arrive très peu, donc oui il faut le souligner. Et pourquoi que la romance elle est bien ? Tout simplement parce qu'on a deux jeunes qui s'aiment. Et c'est pas si compliqué cela, mis à part le contexte puisque bien sûr, June et Day ont un passif ensemble qui est complexe. En effet, Day avait été accusé d'avoir assassiné le frère de June. Suite à leur association, la mère de Day a été tuée. Il y a beaucoup de culpabilité réciproque entre eux et ils ont conscience tous les deux que leur relation est vraiment improbable.

Pourtant, l'auteure traite très bien le sujet, puisque nous avons ce suspense de savoir si cela va marcher ou pas. Comme de bien entendu, nous avons envie que cela marche (envers et contre tout) mais les barrières entre eux sont assez forte, ils ont aussi un énorme sens du sacrifice envers leur pays. Ainsi, le titre de ce troisième tome est réellement bien choisi car nous avons vraiment deux personnes dévouées à une cause. Ce qui fait qu'ils ne peuvent toujours satisfaire leurs envies personnelles (en espérant ne rien vous spoiler, et c'est pas facile).


Un contexte politique qui est aussi très complexe.

Nous avons un nouveau dirigeant (Ender je crois ?). Qui a succédé à son père qui était un réel tyran. La position de celui ci n'est pas facile car il succède à une personne qui a fait de très mauvais choix éthique. De plus, il est très jeune donc les sénateurs ont tendance à le prendre pour un newbie facilement maléable. Il doit montrer sa force et sa stratégie politique alors que les Colonies se sont dit que faire une déclaration de guerre c'était pas mal.

On voit aussi les différents systèmes politiques avec le régime autoritaire chez June, le régime, comment dire ?, commercial ? économique ? avec les colonies et un régime plus ou moins méritant (qui me rappelle les anciens modèles de République ou Démocratie mais sans esclaves) avec l'Antarctique. J'ai bien aimé voir ces différents modes de fonctionnement et surtout voir comment ils se confrontent.

En bref,une excellente saga lue avec ma copinaute. On s'est aperçues que cela nous manquait nos petites LC. J'espère qu'on vous en mitonnera quelques autres dans pas longtemps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire