mardi 12 novembre 2013

Le Sidh d'Anthelme Hauchecorne



Tome 1 : Ames de verre

Présentation de l'éditeur : Ce livre vous attendait. Il était écrit que vous feriez sa connaissance. Car peut-être êtes-vous, à votre insu, un(e) Éveillé(e).
Auquel cas, vous êtes en grand danger. Les rues de cette ville ne sont pas sûres. Pour vous, moins que pour tout autre.
Car les Streums rôdent, à l’affût d’une âme à briser. Je ne vous mentirai pas : vos options ne sont pas légion. Votre meilleure chance de survie git selon toute probabilité entre ces pages.
Qui sont les Streums, demanderez-vous ? Pourquoi convoitent-ils les fragments du Requiem du Dehors ? Quel avantage espèrent-ils retirer de cette partition funeste ?
Si vous ignorez les réponses à ces questions, vous vous trouvez alors face à un choix. Pour lequel il est de mon devoir de vous aiguiller.
Souhaitez-vous rejoindre la Vigie, risquer votre vie et sans doute plus encore, dans une lutte désespérée pour déjouer les intrigues du Sidh ?
…Ou bien demeurer parmi le troupeau des Dormeurs, à jamais ?
Pareille aventure ne se présente qu’une fois. Sachez la saisir.




Ma Claque de l'Automne 2013

Halloween venait de passer mais il me restait encore quelques cartouches pour passer cette période dans un monde parallère et bizarre. Ames de verre fut le livre qu'il me fallait pour le sujet qu'il développait. Imaginez que votre région, votre ville, décrite à la perfection, au point de vous imaginer en train de vous repérer. Vous l'imaginez bien ? Et bien imaginez qu'au travers d'autres yeux, des eux d'Eveillés, cet environnement serait aussi peuplé de monstres , que la guerre qui y fait rage et surtout qu'ne ce moment des meurtres s'y perpétuent.

Alors oui, c'est une claque parce que les lieux sont mes lieux. Une de mes amies habite littéralement l'un de ces lieux et croyez moi elle m'a fait une tête bizarre quand je lui ai lu la description de son immeuble (où il y a des corps en décomposition aux poignets tranchés). Et si je vous disais qu'on est parti en expédition pour repérer la boutique avec exactitude ? Car ce monde alternatif a l'air tellement tangible qu'à la fin de ce livre, vous ne vous direz pas que l'auteur a inventé un monde vachement bien. Non. Vous vous direz que vous êtes bien content d'être un Dormeur qui est tombé par hasard sur un livre d'Eveillé regroupant l'histoire de deux personnes mais aussi la bible de la Vigie, en vous demandant si c'est une organisation bonne ou mauvaise.


Une réflexion des comportements en temps de guerre.

En dehors des histoires de monstres ou de Sidhs, vous avez ici la métaphore de ce qui se passe en temps de guerre. Vous avez les Dormeurs qui suivent le mouvement, continuent à vivre sans prendre part à quoi que ce soir, juste fermer les yeux. Ensuite, vous avez les Eveillés. Dedans, il y a la Vigie, une espèce de mouvement de la Résistance divisée en deux groupes : ceux qui sont là pour casser de l'ennemi avec toutes les armes possibles, pour les torturer et les annihiler coûte que coûte. Puis ceux qui sont là pour étudier l'ennemi faire des expériences médicales, des expériences à vous donner froid dans le dos. Petit à petit, la Vigie qui vous apparaîssait comme le dernier rempart contre le Chaos apparaîut surtout comme une organisation fanatique voir fasciste, décidant de torturer et tuer toute chose qui est de nature différente.

Sinon, il y a les Indés. Les Indés, ce sont les autres Eveillés, ceux qu'on pourrait traiter de Collabo. Mais le sont ils vraiment ? Alors, bien entendu, il y a ceux qui tirent profit de la guerre entre les Monstres et la Vigie. Mais il y a ceux qui tentent de vivre en paix, de trouver une manière de coexister, comme avant lorsque les Sidhs et les humains vivaient aux mêmes endroits, faisaient leurs affaires et ne dérangeaient personne. Ces personnes là, en sympathisant avec les Sidhs risquent leur vie pour trouver des remèdes aux madaldes des deux races ou tout simplement en faisant des échanges de recettes de cuisine.

C'est dans cette atmosphère houleuse, électrique que vous découvrirez les histoires de Claire et de Vincent, liés par l'enquête contre le Marchand de sable, un tueur de série Sidh. Vous y verrez des amitiés contre nature se développer. Vous verrez surtout les ignorances des différents camps, que rien n'est blanc ou noir, que le meilleur homme ou Sidh au monde peut accomplir les pires atrocités.

De la somme des histoires et des points de vue explorés par Anthelme Hauchecorne, vous verrez un fils d'intrigues et de faits par vraiment jolis, ni glorieux qui vous font penser que, en fin de compte, la vérité, la réalité des choses, cela ressemble à ça. Ensuite, vous retournerez vous ballader dans les rues de Lille, en pélerinage, en vous demander si vous saurez reconnaître vos héros. Puis, au détours d'une librairie, vous regarderez si le second tome est sorti, car les Sidhs, la Vigie et les Indés vous manquent, tout simplement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire