samedi 5 octobre 2013

Persuasion de Jane Austen






Présentation : Sous le vernis d'un genre, chacune des phrases de Jane Austen attaque les conventions, traque les ridicules, et finit avec une grâce exquise par pulvériser la morale bourgeoise, sans avoir l'air d'y toucher. Les héroïnes de Jane Austen lui ressemblent, elles aiment les potins mais détestent bavardages, grossièreté et vulgarité. La pudeur, le tact, la discrétion, l'humour sont les seules convenances qu'elles reconnaissent... Et si Jane Austen mène les jeunes filles au mariage, c'est fortes d'une telle indépendance qu'il faut souhaiter au mari d'être à la hauteur ! A lire yeux baissés et genoux serrés pour goûter en secret le délicieux plaisir de la transgression des interdits.





Anne, un de mes personnages préférés

De tous les personnanges de Jane Austen, Anne Eliott est mon préféré car elle me ressemble beaucoup. C'est une jeune femme dévouée entièrement à sa famille, au point de renoncer à son grand amour : Frederick Wentworth. C'est elle qui va s'occuper de sa soeur hypocondriaque et de son père qui est un dépnsier compulsif.

Ainsi, tout le monde écrase Anne, tout en la dénigrant, en lui imposant leur volonté mais surtout en ne tenant jamais compte d'elle. Cela ne lui rend pas justice car c'est un être profondément généreux, passionnné mais surtout délaissé, incomprise. Ayant dû renoncer à son bonheur, elle s'est consacrée aux autres. mais lorsque Frederic Wentworth revient, les blessures se rouvrent très vite car elle voit à quoi elle a renoncé.

La position d'Anne n'est pas enviable mais Jane Austen va l'utiliser pour nous montrer de son oeil critique, la société anglaise car lorsqu'on ne fait pas attention à une personne, on a tendance à délier les langues de vipères.


Une critique toujours aussi véhémente de la société anglaise

Jane Austen, tout au long de ses livres ce que j'appelle la plume acide : sous couvers d'une histoire d'amour, c'est tout le fonctionnement de la société anglaise qui se dévoile sous vos yeux. Sous son humour très fin, vous aurez là une très bonne analyse de l'humain ici.

Et le mieux de tout, je dois vous l'avouer, c'est que plus vous lisez ses romans, moins vous avez la sensation de redite. Elle trouve toujours des caractères noucveaux à vous décortiquer. Au travers de ses oeuvres, c'est le genre humain en général qui se montre sous vos yeux constamment émerveillés et rieurs. Lire du Jane Austen, c'est bon pour la santé.

Ce livre a été lu dans le Challenge New Pal 2013

2 commentaires:

  1. Persuasion, ou mon deuxième Jane Austen préféré ! Avec Anne et le capitaine Wentworth comme autres personnages préférés, avec Elizabeth et Darcy :). Je ne m'en lasse pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois qu'on se lassera un jour des Jane Austen ? :D

      Supprimer