lundi 7 octobre 2013

Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain


Tome 1 : Vertige






Présentation de l'éditeur : Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...







Sophie Jomain est mon héroïne 

Cette auteure est magique. Quel que soit le genre qu'elle emprunte pour le moment, elle m'embarque dans un monde merveilleurx. Aujourd'hui, elle a décidé de m'emmener dans l'univers young adult avec à la clé non pas une mais deux histoires difficiles pour moi car JE suis difficile : Premièrement, une histoire de loup garou, deuxièmement, une histoire d'amour. Et tout cela avec des jeunes de 18 ans. Madame est une aventurière car on tombe sur les sujets où j'ai tendance à piaffer, à m'énerver, à montrer les dents.

En un mot : j'ai adoré. Ce n'était pas mièvre, les réactions étaient adéquates à l'âge des héros, la mythologie était complète, les lieux étaient magnifiques et l'intrigue très bien menée. Tout était là pour vous dire que Sophie Jomain sait écrire pour la jeunesse, pardon, le young adult. Et cela ne ressemble en rien aux romans que nous avons en ce moment tout en ayant ses codes. Sophie Jomain a su reprendre les clés de cette littérature pour le mettre à sa sauce, pour mélanger les ingrédients et nous délivrer sa recette miracle.


Hannah et Leith, deux âmes qui se sont trouvées

Hannah est une jeune femme qui vient d'avoir son BAC. Elle est pleine de promesses. Elle envisage l'avenir comme toute personne de son âge : beaucoup d'insouciance, une pincée de folie et un zeste de sagesse. Son pillier est sa famille avec qui elle va passer ses vacances. Elle traverse cet environnement avec la légèreté de son âge et la réflexion  de la femme qu'elle sera plus tard. C'est un véritable bourgeon que l'on verra s'épanouir malgré quelques bourrasques.

Leith, lui, a vécu dans un environnement plus dur. Il est orphelin de mère. Les autres enfants l'ont très vite rejeté car il était bizarre. Son père s'est éloigné car il a énormément souffert de la perte de sa femme. Leith aime sa famille : son père, bien entendu mais aussi son oncle et sa tante. Il préfère les grands espace et étudie déjà à l'université.

Une citadine, un campagnard... Une calme et un sanguin... Oui mais deux amoureux de l'histoire, deux jeunes adultes  sommes toutes sages et réfléchis qui apprécient des petites choses simples. Lorsqu'ils se fréquentent, on sait où ils vont car leur choix est arrêté, même si les conséquences peuvent être dangereuses et tout ceci dans un certains respect de certaines valeurs, ce qui ne les empêche pas d'avoir de l'humour bien entendu.

En bref... Bah allez-y, foncez donc. Moi, j'y vais, je suis à la bourre


Tome 2 : Rivalités


Présentation de l'éditeur : Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.














Elle est adorable Sophie, elle commence en douceur, tranquillement.

Et oui, les auteures françaises sont sympas comme tout. Nous sommes dans un tome 2, avec une relation amoureuse entre deux personnages : Leith et Hannah. Ils se retrouvent à l'université, appartements séparés, emplois du temps chargés et amoureux. Et elle me fait peur aussi vous savez, car on commence à avoir des quiproquos, des jalousies, un Darius qui fait de la sympathie... Et là mon museau pointe le bout de son nez et fait : "Ah non ! Elle va pas me faire le coup du triangle amoureux tout de même! " Mais l'auteure va vous rire au nez, contente de sa blague et va vous emmener sur une autre piste.

Bah tiens ! Une nouvelle espèce surnaturelle, en plein campus. J'allais même vous ajouter : Mais dites moi pas que c'est pas vrai ! Surtout que le Leith est bien gentil d'être protecteur mais le machisme a ses limites quand même. Heureusement, Hannah va lui calmer un peu tout ça et va ainsi gagner aussi un peu en maturité. Et ça fait du bien aussi de voir des héroïnes qui sont comme nous. Avec leurs qualités et leurs défauts.


Et puis, Ptitelfe m'a remontée comme un coucou.

Tu vas voir ma Koko, il y a un de ces cliffangers à la fin. Tu vas pas t'en remettre il faudra qu'on commence de suite le tome 3. Vite fait, je vérifie quand même si le tome 3 était là, (et il était dans ma bibliothèque ouf de soulagement). Et je poursuis calmement (moi) ma lecture. Et en effet, vers la fin, je pressentais un truc. Mais Hélène a poursuivi et elle a creusé et comme elle a deviné, elle est retombée toute seule comme un soufflet (bah alors ?).

Pour ma part, j'ai été franchement énervée par la gente masculine. A tel point que le chéri est parti jouer à ses jeux vidéos avec ses copains, battant en retraite devant mes poussées de révolte contre les hommes (ou les loups) qui sont tous les mêmes et que s'il le fallait, il faudrait vraiment les.....


Mais je m'égare. *oups*. Alors non, je n'ai pas été totalement surprise par la fin. Mais elle était bien amenée. J'ai préparé mes objets coupants pour le début du tome 3. Et j'ai planifié quelques heures de jeux vidéo pour le pauvre amour qui me subit pour ce genre de lecture. Il n'y a plus qu'à attendre le feu vert de Ptitelfe ;)

1 commentaire:

  1. La fin remonte tout le livre je trouve :) j'ai hâte de lire le 3!

    RépondreSupprimer