mercredi 4 septembre 2013

Les Royaumes invisibles de Julie Kagawa



Tome 1 : la princesse maudite





Présentation de l'éditeur : Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...








Un roman jeunesse, YA, utilisant les mécanismes du genre habituels

Ne faites pas attention à mon ton complètement blasé et qui pourrait paraître amer, mais j'en ai tellement soupé qu'en fait, lorsque je trouve ces mécanismes, je lis en mode robot, sans surprise. Donc qu'avons nous ici ? Une jeune fille est en apparence, totalement ignorée de ses parents, à un point qu'elle ne s'étonnerait pas qu'on ne lui souhaite pas son anniversaire. Elle est sans vie sociale apparente car elle n'est pas du tout in dans son lycée. Elle a juste un meilleur ami qui est secrètement amoureux d'elle.

Mais en fait, tenez vous bien, c'est la princesse d'un royaume magique. Elle a des pouvoirs de folie, mais ne sait pas les utiliser de suite (il faut attendre le moment propice du roman, voyons). Son meilleur ami secrètement amoureux d'elle est en fait une créature très puissante et millénaire. Mais, manque de bol, elle rencontre un elfe aux cheveux blancs qui veut la tuer et c'est de lui dont elle tombera amoureuse. Ah bah nous l'avons notre triangle amoureux !

Et enfin, son petit frère qui est le seul à s'intéresser à elle se fait kidnapper. Et comme elle y tient à son petit frère, elle va réunir tout ce bon monde  pour aller le sauver. Du coup, les deux adversaires, qui se haïssent depuis des centaines d'années, vont se supporter pour les beaux yeux de la belle et aller chercher son petit frère.


Un roman passe partout

L'avantage de ce roman, c'est qu'il a été écrit par Julie Kagawa, disons le clairement. Cette auteure a une écriture fluide, directe, avec quelques pointes d'humour de temps en temps. Elle écrit très bien du jeunesse, et si je continuerai à lire les Royaumes invisibles, ce sera clairement pour me vider la tête tranquillement de grosses journées de travail. De plus, l'auteure a revisité le monde de la Faërie, des contes et petit plus, nous a inventé un troisième royaume composé de jouets et donc là fées technologiques. En ce sens, j'ai trouvé sa démarche osée mais logique. Les enfants maintenant jouent aux jeux vidéos et lisent beaucoup moins de contes. A partir de là, on peut aisément imaginer que des créatures magiques évoluent selon les rêves des enfants.

Par contre, ce que j'ai moins apprécié, mais qui est le pendant de la littérature Young Adult, ce sont les émotions adolescentes. Imaginez vous votre frère kidnappé mais vous trouvez tout de même le temps de tomber amoureuse de votre pire ennemi ? Je trouve cela vraiment bizarre. Mais il est vrai que je n'ai plus l'âge maintenant pour tous ces petits tracas (de toutes façons, mon amoureux il sauve le monde, na).


En bref, une lecture sympathique, à lire le week end. C'était vraiment sympa et détente, hormis le triangle amoureux. Heureusement, la plume de Julie Kagawa m'a fait passée ce passage là comme une fleur.


Ce livre a été lu dans le cadre du Baby Challenge Fantasy 2013



Tome 1.5 : le passage interdit



Présentation de l'éditeur :Meghan doit honorer la promesse qui lui a permis de sauver son frère, et retourner au Pays de Nulle Part sous l’escorte du prince Ash. Là, elle sera la captive de la Reine Mab, souveraine de la Cour d’Hiver. Mais tandis qu’elle et Ash s’enfoncent sur les terres du Grand Froid, un danger plus grand encore les guette et les traque…











Une bonne nouvelle dite de transition

Oui, c'est en vogue en ce moment, pour nous faire patienter jusqu'au second tome de nous mettre une nouvelle de transition entre le premier et le second tome d'une saga young adult. Le but du jeu est soit de vous faire revivre une scène du premier tome d'un autre point de vue ou d'aller se faire un épisode entre deux tomes. C'est le cas ici et l'exercice de style a été plutôt bien réussi.

En effet, on se concentre plus sur Meghan et Ash, sans le côté triangle amoureux qui peut en agacer certains (surtout moi) dans un roman complet. Alors, bien évidemment, il y a des regards et des mordillements de lèvres, mais pas encore de quoi prendre toute la place de cette nouvelle.

Un petit focus sur Ash

Ici, nous verrons le voyage de Meghan et Ash, du point de vue de Maghan qui regarde Ash... Et bien, elle le regarde souvent tout de même. En dehors de l'histoire de la psychologie du personnage (sisi, il y en a une), je peux vous dire qu'il a une musculature dorsale à tomber ! Le torse a l'air pas mal non plus ...

Plus sérieusement, Ash, d'apparence très froide au premier tome baisse un  peu sa garde, laissant entrevoir un garçon très protecteur. Il tente de décrire la nature des relations de son royaume à Meghan qui est tout de même assez Naïve en matière d'intrigues de cour. D'ailleurs, cela lance le thème principal du second tome : L'intrigue de cour.

Quand je vous disais que c'était une nouvelle de transition. Je vous donne rendez vous pour le second opus ;)



Tome 2 : La Captive de l'hiver






Présentation de l'éditeur : Entre l'Hiver et l'Été, la guerre est imminente.
Désespérée, Meghan - fille fée de l'Eté - voit le prince Ash - fils de la reine d'Hiver - s'enfermer dans une indifférence de glace et le croit perdu pour elle. Et pourtant, incapable de l'abandonner à son sort de captive, bravant tous les interdits de la Cour d'Hiver, voilà qu'il la délivre... Une dangereuse transgression qui fait de lui un traître et de Meghan une fugitive aux abois...








Ash ou Robin ? Mais telle est la question !

Et oui, après ma grosse saga pleine de réflexions (la tome 3 d'Ayesha pour ceux qui se le demandent), il a fallu que je repose un peu mon cerveau, que je parte dans un monde merveilleux et pailleté. Et je savais que Julie Kagawa m'attendait avec sous les bras son second tome des royaumes invisibles. J'ai laissé ma cervelle à la porte et j'ai commencé à râler


Mais enfin Maghan Chase. Pourquoi tu hésites entre Ash et Robin ? Manifestement, c'est avec Ash que tu as le plus de possibilités de te disputer. De plus, cela va faire rager ton père. C'est tout vu ! ALors oui, apèrs on peut mettre en avant le fait qu'il soit beau, glacial,, tout ça. Mais Robin aussi. Mais Robin ne te traite pas comme une vieille chaussette avariée. Un peu de bon sens !

Bref, vous le voyez, nous sommes dans du young adult avec des préoccupations de cet âge là, qui sont plus importantes. que de sauver le monde (Voyons !)


Non mais entre deux, on va résoudre un conflit tout de même.

Ah oui ! Le conflit, le sceptre, le peuple  de l'hiver, l'autre de l'été, celui du fer... Nous avons là les références à Roméo et Juliette, bien évidemment, créés à la sauce féerique. Julie Kagawa a utilisé des ingrédients qui fonctionnent toujours et c'est pour cela que cela se lit autant. lle ajoute une petite sauce perso avec les fées de fer (création que j'aime beaucoup d'ailleurs).

Bref, un second tome sur la lancée du premier. Il n'y a plus qu'à attendre et voir ce que donnera le troisième.




Tome 3 : Le serment d'une reine.



Présentation de l'éditeur : Un retour impossible…
Mise au ban de la Faérie, Meghan se console : elle va enfin revoir sa famille. Mais voilà que des fées de Fer cherchent à l’enlever. Elles sont envoyées par le nouveau roi de Fer, qui convoite les pouvoirs de Meghan ; il est prêt à la traquer sans trêve chez les mortels. Redoutant de mettre de nouveau sa famille en danger, Meghan renonce alors aux retrouvailles et part combattre le Fer avec Ash…
Une guerre décisive…
A la frontière des trois royaumes, le Fer livre une guerre impitoyable à l’Eté et l’Hiver. Si Meghan ne sort pas victorieuse de l’ultime bataille contre le Fer, l’Eté et l’Hiver disparaîtront à jamais. Mais la victoire a un prix : pour terrasser le Fer, Meghan doit accepter d’être abandonnée par Ash et de donner sa vie s’il le faut..
.







C'est tout de même moins guimauve


Et oui, quand on vous enlève un triangle amoureux, la vie est plus belle. Meghan sait qui elle aime et cela nous permet de nous concentrer sur l'intrigue principale, à savoir le royaume de fer qui attaque les royaumes de l'été et de l'hiver. Quoique ces deux royaumes rejettent nos héros, on voit quand même qu'ils les rappellent pour sauver le monde (grosso modo). Meghan ne faillit pas à son devoir, même si elle est bien obligée. Et je dois dire qu'elle négocie de mieux en mieux l'affaire.


Cela nous donne surtout l'occasion de mieux comprendre ses pouvoirs un peu spéciaux et surtout sa défaillance par rapport à ceux ci, défaillance qui est développée dans les tomes précédents. Elle repart donc avec ses compères pour déjouer un complot et éviter la guerre. Sommes toutes, un roman fantasy jeunesse et romantique assez classique.


L'auteure s'évertue à m'amadouer.


Oui, ce ne sera pas ma lecture du siècle, je ne vous le cache pas. Mais je suis contente, réellement, d'avoir poursuivie la saga. En effet, la plume de l'auteure est fluide, agréable et permet un bon moment de détente. De plus, elle étoffe sa saga au fur et à mesure de chaque tome et chaque nouvelle, ce qui agrandit mon intérêt.


Je le maintiens, c'est une saga pour adolescents, aussi, il faut quelque part le prendre comme tel. Mais les aventures développées ici sont vraiment intéressantes et le fond est bien développé. Je vous dis donc à très vite pour une petite nouvelle de transition :)





Dangereuse Faerie



Présentation de l'éditeur : Le cauchemar d’une nuit d’été ? Robin Goodfellow. Puck. Farceur de la Cour d’Eté, bras droit du roi Obéron, véritable fléau de l’existence d’une reine fae – et ami secret du Prince Ash de la Cour d’Hiver. Jusqu’à ce que la mort d’une fille ne vienne s’interposer entre eux, et qu’une autre ne vole leur cœur.
Ash a accordé une faveur de trop et quelqu’un est venu la lui réclamer, forçant ainsi le prince à se rendre dans un lieu où il ne peut pas aller sans l’aide de Puck : au cœur de la Cour d’Eté. Puck quant à lui doit faire face à l’ultime choix qui s’offre à lui : trahir Ash et peut être conquérir la fille qu’ils aiment tous les deux, ou aider son ami d’autrefois devenu son ennemi juré à mettre en place une tromperie à laquelle aucun vrai farceur fae digne de ce nom ne pourrait résister











Quand une auteure a vraiment envie que vous lisiez la fin de sa saga.

Certes, il y a de la romance dans cette saga (mon point faible, je dois l'avouer). Il y a de l'action aussi (et cela, c'est vachement mieux). Et une pointe d'humour. Mais avec cette nouvelle, avec juste Puck et Ash, là, on a de l'amitié, de l'humour en plein, de la confiance, de la défiance, de la roublardise. Bref, tout ce que j'aime. Là, l'auteure m'a donné envie de lire le Prince Exilé de suite (le prochain tome) et je dois dire que cela me fait extrêmement plaisir.

En effet, je commençais sérieusement à m’essouffler avec cette histoire d'amour impossible entre Meg et Ash, entre Meg et Puck. Je suis désolée, mais il n'y a que l'intrigue et la mythologie qui me tiennent parce que franchement, les romances, ce n'est pas ce qui m'évadent le plus. Et donc, comme je le disais, l'auteure m'a fait ce cadeau, avec une petite nouvelle d'une cinquantaine de pages. Et ce fut un plaisir. Merci Julie :)


Une petite quête entre mecs.

Oui, dans notre monde, les mecs, entre eux, ils font des matches de foot, des discussions, des sorties en bar, des concerts. Dans ce monde ci, ils se font des quêtes. Bah oui. Et c'est vrai que cette adaptation là dans le monde de la fantasy m'a déjà emballée. Les deux anciens potes qui ne s'aiment plus à cause d'une vieille histoire mais qui s'aiment quand même parce qu'ils se sauvent la face. J'aime beaucoup.

La relation entre ces deux là me charme. Et quand ils décident de s'aider et que se pose un cas de conscience lorsque le roi Oberon propose à Puck de trahir Ash. J'avoue que là quand même. J'étais bien. Et comme je vous le disais, c'était tout ce qu'il me fallait pour lire la suite. D'ailleurs, si cela ne vous ennuie pas. J'y vais :)




Tome 4 : Le Prince Exilé




Présentation de l'éditeur : Une âme mortelle…A la fin du tome 3, Meghan et Ash n’ont pas eu d’autre choix que de se séparer. Au début du tome 4, Ash est prêt à tout pour retrouver
sa bien-aimée, y compris à renoncer à l’immortalité et à gagner une âme.Trois épreuves décisives…De dangereuses péripéties vont conduire le prince à travers la Forêt Sauvage, jusqu’aux fameuses Terres des Epreuves. A ses côtés, Puck, son rival mais aussi le complice qui lui permettra de triompher, et d’entrer enfin dans le monde de Meghan.Les amants réunis…Les fées maléfiques semblent enfin décidées à laisser Meghan et Ash vivre leur amour.
Mais Ariella, l’ancienne passion d’Ash, aura entre-temps reparu dans la vie du prince. Pour la menacer ?






Un très beau final

C'est rare qu'une saga aille en crescendo avec moi. Et pourtant, là ce fut le cas. Autant le premier je le trouvais sympa mais sans plus. Mitigée entre le j'aime bien et c'est un peu jeunesse tout de même pour moi dans le second et là le troisième tome est très bien fait. Chapeau ! L'auteure a évité tous les écueils que je n'aime pas (forcément, les grands triangles amoureux et les questionnements sans fin qui en découlent). Ici, certes, il y'en a un. Mais avouez qu'il a de la classe car les deux garçons ne se vouent plus une haine sans faille.

Ici, c'est la quête d'amour du Prince Ash qui veut avoir une âme humaine pour rester auprès de Meghan Chase. Il va sacrifier son âme immortelle et surtout endosser une conscience humaine pour être auprès de l'amour de sa vie. Pour cela, il va en quelques sortes régler ses comptes avec le monde de la féerie une bonne fois pour toute et il fera cette quête auprès de Puck, qui montre qu'on peut être ami au point de sacrifier aussi un amour. Bref, une belle histoire entre mecs qui clôt un triangle amoureux classique et ça c'est beau (et il fallait que je le dise).



Ash va découvrir petit à petit au travers un parcours initiatique ce qu'est d'être humain.

C'est bien connu, dans cet univers là, les humains sont considérés comme des êtres faibles et pas très intéressants en fin de compte. Ash est de ceux là car il a été élevé ainsi. Mais au fur et à mesure, son avis va changer car il expérimentera petit à petit la condition humaine. De respect, cette condition passera à l'affection. Et cela change tout car Ash fait un sacrifice mais il ne le fait pas en traînant les pieds (vous voyez ce que je veux dire ?)

Quant à Ariella, je ne peux rien vous en dire, mais je trouve que l'auteure a très bien géré la fin de cette histoire. J'ai eu peur que ce ne soit un peu tiré par les cheveux au début mais en fait, elle s'en est très bien sorti. Toute une nouvelle palette d'émotions vont débarquer dans ce roman et c'est vraimet bien écrit.

En bref, c'est une saga mignonne comme tout (merci encore Jess, faudra peut être que tu lises le reste dis ?) à découvrir. Elle vous étonnera, j'en suis certaine.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire