lundi 5 août 2013

The Red Moon d'Akiko Murita




Présentation de l'éditeur : Un cadavre est découvert dans la back-room d'un bar gay.
Pour Olivier, simple étudiant chargé du ménage dans ce lieu sulfureux, c'est le début des ennuis.
Entre réseaux sociaux, soirées arrosées, lieux de drague et coups d'un soir, il va vite découvrir que la vie dans ce milieu n'est pas de tout repos.
Surtout si on a tapé dans l'oeil du tueur...










Cela faisait longtemps....

Oui, cela faisait longtemps qu'Akiko ne m'avait pas offert son petit dej, c'est à dire une petite nouvelle que je lis le matin, avec un café, le sourire aux lèvres, l'esprit léger. Oui, cela faisait bien longtemps et tant mieux quelque part, je l'ai appréciée de bout en bout ! Nous avons là un univers bien connu d'Akiko, un meurtre, un thriller, une petite romance gay, un format d'une cinquantaine de pages. Bref, tous les ingrédients pour vous délasser les neurones de bon matin. Ici, nous suivons Olivier qui est étudiant et qui, pour se faire un peu d'argent pendant les vacances, nettoie les lendemains de soirées du Red Moon, un bar gay possédant des salles... un tit peu spéciales (on dirait que je vous dévoile les plus noirs secrets croustillants d'un bar. Oh my god, je fais ma bourgeoise).

Bref, un meurtre se passe et on se demande qui est le coupable. Un inconnu qui est venu se dépraver dans un bar sulfureux ? Le barman qui devient jaloux du petit nouveau ? Le patron ? Un inconnu qui passe ? Nan, celle là, je vous l'avais dite. Tssss (c'était pour voir si vous suiviez).


Amoureux de l'intrigue, l'humour et la réflexion seront au rendez vous !

Oui, vous allez me dire, votre Koko va lire de la romance gay. Ca lui prend comme deux fils qui se touchent tous les 36 du mois. C'est pas faux. Mais c'est de la faute à Akiko ! Ce que j'aime dans ses nouvelles, c'est le style fluide de l'auteur, l'intrigue qui prend forme, surtout avec sa capacité de me surprendre dans des moments les plus simples (je ne me remettrai pas de Mortelle Camomille, tu m'as blousée !) et tout ceci parsemé de petites touches humoristiques où vous aurez toujours l'impression que c'est un ami qui vient vous raconter sa dernière anecdote.

The Red Moon, ce n'est pas que les questionnements d'Olivier, simple étudiant qui se questionne sur sa sexualité. Ni sur les réseaux sociaux qui transforme chaque contact en moment de drague. Ni sur le sexe qui peut se faire à la va vite dans des endroits un peu... Spécifiques. C'est aussi des fou rire avec des discussions qui pourront vous faire penser à des épisodes de votre vie. C'est aussi rechercher le tueur, ce qui présage un auteur de thriller à la fois attachant et déroutant (je n'en démordrai pas, je veux un thriller, un vrai !). The Red Moon, c'est une petite nouvelle proche de vous, que vous soyez hétéro ou pas, amateurs de romance ou pas. C'est une tranche de vie.

Que dire de plus ? J'en veux encore, j'en redemande. C'est toujours un vrai plaisir de lire ces petites nouvelles au petit dej :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire