jeudi 22 août 2013

La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm






Présentation de l'éditeur : 34 'plaisirs minuscules' de la vie de tous les jours, 34 chapitres décrivant les petites joies quotidiennes qu'on aurait trop tendance à oublier, 34 leçons pour atteindre le bonheur en toute simplicité... 











Un livre à déguster

Je n'en suis pas à ma première lecture d'Une Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules. Cela fait une dizaine d'années que j'ai ce livre et de temps en temps, je le ressors, il traine dans la maison, dans mon sac, en voiture. Parfois même, il part en vacances chez des amis. Pour le moment, il a réintégré ma chambre de jeune fille où je l'ai terminée en allant trier des bibelots avant le retour des vacances de mes parents.

Ce livre est un petit plaisir coupable, une véritable sucrerie, un livre qu'on savoure. On picore un chapitre par ci par là, debout au milieu de la cuisine, après le café du soir, lorsqu'on a deux minutes à soi. Ce livre vous permet de faire une pause dans votre vie, pas longtemps : quelques instants. A l'heure d'aujourd'hui où nous vivons à cent à l'heure, c'est un véritable rayon de soleil, un ilot de  tranquillité qui s'offre à vous. On s'arrête sur une sensation soulignée par l'auteur, on referme le livre, on n'y pense plus, et puis cela nous revient au détours d'une gorgée de bière, après une longue promenade. Et promis, parfois, il vous prend à sourire.


Philippe Delerm, une écriture du quotidien

L'auteur s'arrête sur des moments anodins de la journée, sur des sensations que l'on peut éprouver mais que nous, malheureusement, nous ne prenons pas le temps de faire. Nous ne prêtons plus du tout attention sur les plaisirs de la vie et je ne pense pas que ce soit à notre avantage. Grâce à Philippe Delerm, nous les redécouvrons, nous les explorons à nouveau et nous nous prenons à analyser notre propre expérience sur des faits similaires. Là s'engage un véritable partage avec l'auteur car vous vous rendre compte que ces sensations sont universelles.

Ce livre, c'est mon grand père qui me l'avait offert, lorsque je courais à cent à l'heure après mes examens de fin d'année au lycée. Il m'a dit que c'était pour mon bien. Je n'avais pas compris alors, je l'avais survolé. Et je me suis dit que sommes toutes, je pouvais en écrire des pareils moi aussi. C'est avec le temps que j'ai compris ce message que nous nous rabâchons sans cesse sans jamais le mettre en pratique : Carpe Diem. Oui, prenez le temps de prendre le temps. Attachez vous à tous ces petits plaisirs simples de la vie.


Ce livre a été lu dans le cadre du Challenge New Pal 2013 organisé par Yukarie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire