lundi 3 juin 2013

Rebecca Kean de Cassandra O'Donnel




Tome 1 : Traquée



Présentation de l'éditeur : Burlington...nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...











Une héroïne comme on les aime

Rebecca est le genre de femme qu'on peut critiquer mais qu'on aime bien au final. J'ai aimé son côté indépendant, sa volonté d'aller en avant, sa répartie musclée, son intelligence, et sa manière toute particulière d'interroger les loups garous (ceux qui ont lu ce passage sauront que ce n'est pas à raconter à son petit ami :) ) Rebecca est jeune et pourtant, elle n'est pas parfaite, et j'avoue que je me suis grandement identifiée à elle. En effet, sensiblement au même âge, je me suis retrouvée maman célibataire, complètement fermée aux amours, pensant que je ne valais pas le coup, et tentant d'assumer vie professionnelle et bonne éducation.

Aussi, je suis partie sur une note amusée, tendre et surtout indulgente. Parce que la Candy m'a mis au milieu d'un triangle amoureux et franchement, je n'aime pas cela. Et ceci ajoutée à une sauce un peu magique, de marquage, tout ça tout ça. Aussi, j'ai hurlé avec les : je le désire mais je ne l'aime pas. Je l'aime mais je vais pas dire que parce que tu comprends c'est pas un mec bien (non je ne vous dévoilerai rien). Oui j'ai hurlé. Mais quand j'ai regardé le mâle dominant en train de lire son intégrale 2 du Trône de Fer assis à côté de moi dans le canapé (j'écris dominant au cas où il lit, parce que maintenant, il sait comment je peux interroger les loups garous) (suivez mon idée), je n'ai pas fait si différemment que cela.

Alors oui, j'ai aimé Rebecca Kean pour son côté super accessible (même si elle a des super pouvoir, comme dans toute saga paranormale), parce qu'elle aime les bouquins, sait répondre à tout le monde de manière acide, a une fille trop sympa, hésite avec les mecs et sait torturer les loups garous (ou toute autre créature paranormale) (et sa copine est trop sympa aussi).


Au delà du personnage fort, une intrigue.

Oui, au départ, j'ai pensé : Encore une histoire pour anéantir le monde. Mais il n'en est rien. L'intrigue se dévoile petit à petit, il y a des ponts très larges pour nous amener sur le fait qu'il y aura une grande saga (surtout que l'héroïne ne les voit pas) (heureusement que Cassandra est là pour le lui dire quand même) et des tous petits sentiers pour nous amener au combat final (pour mémo, je l'ai lu avec en bruit de fond la grande bataille finale du troisième volet du Seigneur des Anneaux) (et ça en jette).

Tout cela pour vous dire que ce n'est pas du tout du coup de cœur, car  mon petit cœur ne va pas forcément vers les triangles amoureux en ce moment. Je ne sais pas ce qui manque à cette saga mais il manque un tout petit truc. Sûrement le fait que je m'identifie trop à l'héroïne, que je la trouve trop forte question pouvoirs et trop bancale question sentiments. A méditer en lisant les autres tomes peut être. En tous cas, c'est une très bonne saga romance paranormale. L'écriture de Cassandra O'Donnel est faite pour ce genre de littérature. Souvenez vous que j'avais lu sa romance Historique (les sœurs Charbrey) et que j'avais beaucoup aimé son écriture même si je n'avais pas forcément adhéré à l'histoire. C'est donc une bonne confirmation pour cette auteure française.

Merci Candy pour cette découverte, je vois que tu te mets en quatre pour me trouver des personnages forts, et j'aime cela. Essaie de virer les triangles amoureux quand même. (la fille pas exigeante du tout). En tous cas, j'ai passé un très bon premier samedi du mois :)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire