mercredi 26 juin 2013

Birth Marked de Caragh M. O'Brian


Tome 1 : Rebelle







Présentation de l'éditeur : Ceux qui portent la marque sont la clé de l'avenir. Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l'Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l'extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l'Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code...







Un roman jeunesse qui coule de source

L'écriture de l'auteure est d'une fluidité impressionnante. J'ai mangé ce livre en deux soirées. Et si ce n'est la fatigue du moment, je l'aurai fini en une. L'histoire est très simple. Nous suivons Gaïa qui accouche son premier bébé. Elle est l'apprentie de sa mère et fait pour la première fois l'accouchement toute seule. La première surprise vient : elle prend le bébé à sa mère et va le porter à des soldats qui amène le rejeton dans l'Enclave, une espèce de ville dans la ville où vivent les personnes les plus favorisées.

Intéressant, me dis-je. Une espèce de don forcé. Cela présage une intrigue un peu plus compliquée que d'habitude. Ce ne fut pas le cas, car le style de l'auteure est tellement fluide, et le roman étant jeunesse, tout est vraiment venu à moi d'une facilité incroyable. Ne croyez surtout pas que j'en fais un défaut du livre, au contraire. Je sors de deux grosses sagas bien compliquées, aussi je n'avais plus cette facilité et je dois dire que cela m'a fait de belles vacances livresques !


Un univers bien construit et des personnages intéressants

Me concentrant sur le fait que ce soit un univers jeunesse, je poursuis ma lecture. Et je souffle d'aise car je vois qu'il n'y a pas de Triangle amoureux ! Enfin ! Enfin on ne tombe pas sur une saga où la donzelle hésite entre un riche et un pauvre (je caricature mais on voit beaucoup ce genre de choses ces derniers temps, avouez). La quête de la jeune fille est simple : retrouver ses parents qui sont enfermés on ne sait pas pourquoi au début. Elle croit au système de l'Enclave mais découvre petit à petit que cela n'est pas aussi joli joli qu'on pourrait le croire.

Gaïa prend conscience de l'ampleur de l'implication de ses parents, notamment dans une espèce d'énigme médical (je vous laisse là pour l'intrigue car il vous faudra découvrir la saga pour tout savoir). Elle avance petit à petit en découvrant ses alliés, en évoluant parmi ses ennemis pour découvrir le fin fond de l'histoire et surtout découvrir ce qui va l'animer pour les prochains tomes.


Sommes toutes, une saga classique mais vraiment agréable à lire

Oui, nous n'innovons pas des masses dans le cheminement de l'action. Mais la description des lieux est telle, les réactions des personnages sont assez simples, mais pas trop nunuches quand même (merci à Caragh M. O'Brian de ne pas prendre les adolescents pour tes bêtas, cela fait franchement du bien). Tout ceci, pour dire que même si pour l'instant je ne suis pas très Young Adult, l'auteure m'a fait passer un excellent moment de détente, voire de surprise car j'avoue que j'avais complètement oublié que c'était du jeunesse.

Je pense poursuivre la saga quand j'aurai besoin de me poser gentiment, d'évoluer dans un monde où l'aventure ne se résume pas à avoir des bleus au cerveau à la fin (même si j'avoue adorer cela). Une saga à suivre, un auteur à lire, un bon moment de détente, même s'il n'y a pas eu de véritable coup de cœur de ma part. Que demander de plus en prélude des vacances ?


Ce livre a été lu dans le cadre du Baby Challenge Science Fiction 2013

1 commentaire:

  1. pas un coup de coeur, mais une bonne lecture malgré tout :) je suis curieuse de lire la suite!

    RépondreSupprimer