vendredi 24 mai 2013

Shutter Island de Dennis Lehane





Présentation de l'éditeur : Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments à l'allure sinistre. C'est un hôpital psychiatrique pour assassins. Le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule ont été appelés par les autorités de cette prison-hôpital car l'une des patientes, Rachel Solando, manque à l'appel. Comment a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée à clé de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre incohérente d'une malade ou cryptogramme ? Progressivement, les deux policiers s'enfoncent dans un monde de plus en plus opaque et angoissant, jusqu'au choc final de la vérité.








Des méchants auteurs qui vous font un roman qu'on ne peut vraiment pas vous raconter sans risquer un Spoil

Il y a des romans où, pour vous en parler, c'est vraiment difficile car ils sont tellement denses, tellement plein de rebondissements que pour ne pas vous gâcher la lecture, vous devez ne pas en parler. Et vous ne pouvez pas vous imaginer, gentils auteurs très talentueux, comment cela peut être difficile pour nous, gentils chroniqueurs qui aimons votre roman, de ne pas en parler. Car pour le dernier quart de ce roman, j'ai été dans un de ces états ! Et je ne peux vous dire qu'une chose : J'adore quand les auteurs me font un coup pareil, même si ensuite, j'ai un mini syndrome de la page blanche car je ne dois RIEN vous révéler

Aussi, je tenais à vous dire que je parlerai pas de l'histoire. Peut être un peu des personnages, en tout cas, de leur état d'esprit au début du roman et surtout du style de l'auteur. Car il ne faut pas passer à côté de ce petit bijou d'angoisse, de tension, surtout si vous aimez les thrillers bien ficelés. Vous arriverez sans mal à vous identifier aux personnages, à l'auteur, et surtout, vous serez bernés et j'espère que vous aimerez cette sensation d'être roulé dans la farine, avec qu'une seule envie, relire le roman pour voir si quelqu'indice de ne vous a pas échappé. Shutter land n'est pas à lire une fois à la va vite, c'est à lire au moins deux fois pour tester l'auteur


Une espèce de huit clos angoissant 

Oui, on se demande si on ne narre pas l'histoire de Teddy Daniels et de Chuck Aule au début mais ne vous y trompez pas, nous narrons l'histoire d'une île bien particulière : Shutter island qui est une espèce de prison-hôpital bien particulière où une histoire de disparition a l'air bien louche. Nous suivons en particulier Teddy Daniels, un marshal ayant des maux de mer chroniques (pas facile pour un fils de marin) et qui est un personnage brisé. Il a fait la guerre, il est veuf. Sommes toutes, une espèce d'archétype du flic que nous connaissons tous dans les excellents thrillers. Sous ses allures froides et imposantes, il cache ses fêlures et ses faiblesses. Tout le contraire de son coéquipier Chuck qui représente un peu le regard innocent de l'histoire. L'association de ces deux enquêteurs donne des dialogues drôlissimes qui vous détendront l'atmosphère

Car Shutter Island n'est pas du tout un endroit que l'on aimerait visiter. C'est un endroit littéralement sinistre où tout le personnel semble cacher des choses aux enquêteurs. Teddy doit donc partir du principe que tout le monde lui ment. Mais il n'aura d'autres obsessions de trouver la patiente, de trouver la vérité, quitte à ce qu'elle lui éclate littéralement dans la figure.



Et c'est maintenant que je ne peux plus vous en révéler.

Mise à part que le style de l'auteur est magnifique, il vous fait passer par toutes les émotions avec une espèce de pudeur dûe à l'époque où l'histoire se déroule (rappelons que l'histoire se déroule dans les années 50 et que le livre a été écrit en 2003). C'est donc un excellent exercice de style qu'a effectué Dennis Lehane.

Quant à l'ambiance du roman, elle est sombre, oppressante. Et si vous poussez le bouchon jusqu'au bout, lisez moi cela un soir d'orage. Vous serez au maximum de l'immersion.

Sommes toutes, j'ai beaucoup de chance en ce moment car oui, bien entendu, c'est un coup de cœur. J'ai hâte maintenant de regarder l'adaptation ciné, juste pour voir si le réalisateur a autant de talent.


Ce livre a été lu dans le cadre du Baby Challenge Thriller 2013

3 commentaires:

  1. Shutter Island, ou l'un de mes gros coup de cœur :) !!
    J'ai adorée du début à la fin, Dennis Lehane est vraiment très fort !
    Le film adapté est vraiment bien réussi, je trouve :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, tu me rassure. J'avoue que j'avais peur d'être déçue par le film tout de même :s

      Supprimer
    2. Pour moi bien réussi, l'histoire est respectée et on y retrouve la même atmosphère.
      Après c'était des valeurs sûres qui ont fait ce film, avec Martin et Léo (ca ne peut pas être totalement mauvais ^^)

      Supprimer