mardi 14 mai 2013

Psi Changeling de Nalini Singh



Tome 1 : Esclave des sens





Présentation de l'éditeur : Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psys punissent toute forme de désir. Sascha Duncan fait exception à la règle. Lucas Hunter est un métamorphe avide de sensations. Il est bien décidé à trouver le meurtrier qui a tué sa compagne de meute. Sascha sera son ticket d’entrée… Il découvrira vite que cette Psy en apparence froide comme la glace est capable d’éprouver des émotions… et qu’elle fascine l’animal en lui. Pris au milieu de leurs deux univers en conflit, Lucas et Sascha doivent jouer leurs rôles… ou tout sacrifier pour goûter au plaisir interdit.










Alors comment cela se fait que Psi Changeling se retrouve dans mes étagères....

Non mais il faut que je vous raconte, que je dénonce, que je fasse quelque chose ! Tout a commencé par un message envoyé à Candy concernant une lecture commune sur le Cercle de Pierre.... Nous avons adoré, nous avons sympathisé et nous... Nous sommes rendues compte que nos bibliothèques étaient vraiment différentes. Et oui cela arrive. De piques en piques (surtout sur la romance paranormale), elle me dit : Mais il faut que tu essaies bon sang de bon soir ! Je ris, je parie et la voilà qui arrive avec le tome 1 de Psi Changeling. J'essaie de l'éviter mais que voulez vous, j'ai dit devant témoins que si elle me proposait une romance paranormale, non seulement je la lirai, mais en plus je la chroniquerai.

L'ebook étant arrivé sur ma machine du diable (naméo). J'ai programmé la lecture au premier samedi du mois (week end de la romance et de l'érotisme, quand tu nous tiens), je me suis armée de mon smartphone pour me faire plaindre des copines (qui ont été tout sauf solidaires) (Sauf Cess, du coup, je rajoute une parenthèse) (Et pis c'est tout).

Tout ceci pour vous dire que j'ai râlé un peu, j'ai levé les yeux au ciel parfois, mais j'ai tenu bon et je m'en vais même vous expliquer pourquoi (un truc de fou).


Une histoire paranormale et romantique.

Mouai, c'est cela. Le speech laisse rêveur pour moi, grande macho de la littérature qui se plaît à dire qu'elle n'a transpiré des noeils que très peu de fois ! Pour moi, la romance, c'est des livres de gonzesses *cache ses attributs féminins* et les bastons c'est mieux ^^  Toutefois, c'est quoi les psis ??????? Aaaaah d'accord, c'est comme ça qu'elle veut m'avoir la petite Candy. Allons quand même voir à quoi cela ressemble ce bout de données numériques

Nous avons un monde composé de Changelings et de Psi. Mais apparemment, les Psi ont eu des petits soucis avec les émotions (mais pourquoi, on ne sait pas encore vraiment). Du coup, une loi un peu spéciale a annihilé tous les sentiments des Psi. Nous tombons donc sur Sasha, une Psi Cardinale qui apparemment à des sentiments (qu'elle doit cacher). Elle se retrouve en contact avec Sasha pour une construction de lotissements et se sent toute chose. Elle a le sentiment de perdre pied, toussa toussa et l'on va suivre le comment qu'elle fait pour s'en sortir.

Quant à Lucas, lui se contrôle parfaitement. Il est chef de meute. Mais il ne comprend pas pourquoi avec Sasha, sa bête intérieure se remue sans cesse (petit canaillou).


Sommes toutes, les persos étaient là.

Oui, l'histoire ne mange pas de pain. Il rêve d'elle, elle rêve de lui, ils rêvent à deux mais enfin de compte, la journée, ils restent froids (et cernés). J'aurai pu m'arrêter là et crier au scandale, en disant que je lis du Harlequin pur et dur (même pour un premier samedi du mois). Mais voilà, il y 'avait quelques zones d'ombres que je ne parvenais pas à éclaircir (on ne pouffe pas).

Oui les personnages correspondaient parfaitement à l'archétype de ce que je pensais pour une romance paranormale : un amour qui paraît impossible mais finalement cela se fait quand même et cela crée le bordel entre deux entités. Quant au thriller de fond (un psychopathe psi sévit),   j'avoue que je m'attendais un peu au grand méchant. Mais.... Mais voilà, il y a tout ce côté Psi que je n'avais jamais vu, que j'ai envie de découvrir et qui a réussi à ne pas m'ennuyer du tout pendant la lecture.

Quant aux changelings, on retrouve l'esprit de meute que j'aime beaucoup, l'ayant découvert chez Patricia Briggs il y a quelques temps. Le bilan de cette histoire, et de ce tome, c'est que oui, je laisserai ma petite Candy (si elle est d'accord d'ailleurs) me laisser découvrir son univers, car maintenant, il y a..... Un nouveau rendez vous !







8 commentaires:

  1. Bon je souris le bilan n'est pas si mauvais :)
    Et puis ..... Je te hais avec la photo de fin !!!!!!

    Prochaine étape (je ne sais pas du tout si tu as tenté) : Rebecca Kean de Cassandra O'Donnell :)
    Bisette

    RépondreSupprimer
  2. Ahahh, génial Koré, génial... J'ai assisté à quelques échanges entre toi et Candy au salon et j'ai donc bien ris en lisant ta chronique! ^^

    Rebecca Kean est mon prochain livre... Vas-tu aussi y passer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment pourrai je refuser ce nouveau rendez vous alors que j'ai créé LA bannière ;)

      Supprimer
  3. J'étais au salon quand elle t'as lancé le défi et j'ai bien ris en lisant ta chronique. A quand le tome 2 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours des premiers samedis du mois :))

      Supprimer
  4. On a un rendez vous Candy. Toi et mouaaaaa
    Non je n ai pas testé Rebecca King
    Je te donne rendez vous au moins de Juin
    Et pour tout vous avouer : j'ai adoooooooooré faire cette bannière !

    RépondreSupprimer
  5. J'avoue que Psi Changeling ne m'a jamais tentée non plus !! La romance paranormale, ce n'est pas trop mon truc. J'ai tenté le coup avec le tome 1 des Gardiens de l'Eternité d'Alexandra Ivy, et je n'ai pas aimé du tout ! Mais le Rebecca Kean me tente beaucoup ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être que Candy te triuvera des gages à toi aussi :p

      Supprimer