jeudi 30 mai 2013

Faux Semblants de Jeff Abbott






Présentation de l'éditeur : Lorsque le fils d'un sénateur, devenu star du porno, revient dans sa ville natale du Texas, cela n'augure rien de bon. Lorsqu'il est retrouvé mort à bord de son yacht, alors qu'il enquêtait discrètement sur la mystérieuse disparition, des années auparavant, de son frère, c'est un véritable cauchemar qui commence pour les deux enquêteurs, Whit Mosley et Claudia Salazar. De secrets de famille bien enfouis en zones d'ombre, de faux-semblants en mensonges et autres manipulations, c'est au péril de leur vie qu'ils devront affronter un tueur aussi pervers que machiavélique.









J'ai lu ce petit thriller comme on regarde une série.

C'est vrai que le personnage principal, Whit Mosley, Juge de son état, a de quoi surprendre ! Il vit encore chez son père, fantasme allègrement sur sa belle mère russe, est devenu juge totalement par hasard et ne se prend pas au sérieux. Son look habituel : Bermuda, chemise perroquet et sandales en cuir. Alors au début du livre, je pensais que c'était quelqu'un de rondouillard, tout cela. Mais en fait, non. Il a l'air plutôt beau gosse en fait. Au delà de cette façade, qui lui sert bien d'ailleurs pour surprendre son monde, on découvre quelqu'un qui apprend le métier de juge sur le tas, et surtout quelqu'un animé d'un réel sens de la Justice. Whit Mosley est quelqu'un de très accessible, qui rend ses jugements en fonction des personnes.

Je ne sais pas vous, mais cela m'a rappelé les séries télévisées que l'on voit tout le temps, surtout les séries américaine. Cela vous rend une fonction plus humaine, vous allez me dire. Et le duo avec Claudia Salazar est génial car c'est une fraiche divorcée qui veut montrer son indépendance, qui veut aussi montrer qu'elle peut monter en grade.

Face à cela, la mort du fils d'un sénateur qui en fait est une star du porno.... Avouez que tout ceci vend du rêve tellement les situations apparaissent rocambolesques. Et c'est donc dans cet esprit que j'ai entamé une lecture légère, avec de petites anecdotes au fil de l'enquête. Je me disais que je commençais l'été avant l'heure avec un petit thriller de plage. Et autant vous le dire clairement, c'était sympa




Au fur et à mesure de la lecture, les personnages m'ont prises

On baisse les yeux et on chasse les scènes hot de son esprit. Bandes de petits canailloux. Mais c'est cela qui fait que c'est un bon roman. Je me suis vraiment attachée aux personnages, j'ai fait mon super pronostic sur le tueur (et j'ai eu tout faut en prime)(et ça j'adore).  Ainsi, de lecture pépère avec le bruit des vagues dans les oreilles, j'ai fini en nuit blanche car, à la moitié du roman, tout se chamboule. Je ne dis pas que la première moitié était molle, mais elle paraissait plus calme. Quant à la seconde, j'ai commencé un peu à me creuser les méninges et à me dire que je ne pouvais pas  laisser cette situation comme cela avant d'aller me coucher. Sauf que j'ai fini à trois heures du mat......

Alors, thriller parfait ? Non je ne dirai pas cela. Thriller de super vacances, de détentes, de je me crame les jambes car j'ai passé la journée à la plage avec. Un seul bémol à la rigueur, c'est la psychologie du tueur. Mais je pense que c'est sûrement dû au fait qu'on devient habitué à avoir des profils psychologiques bétonnés pour les assassins en ce moment. Je ne dirai donc pas que c'est une faiblesse du livre mais plutôt une invitation à voir l'évolution de l'auteur. Et je pense que j'y répondrai


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge New Pal 2013 organisé par Yukie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire