vendredi 12 avril 2013

Le Dernier Templier de Raymond Khoury




Présentation de l'éditeur : Grande soirée de vernissage au Metropolitan Museum de New York, où sont présentés les fabuleux trésors du Vatican. Soudain, chevauchant de front, quatre cavaliers en costume de Templiers sèment l'apocalypse parmi les robes longues et les smokings. En quelques minutes, l'exposition vire au carnage. Réfugiée derrière une vitrine, Tess, une brillante archéologue, assiste au pillage. Très vite, elle a le sentiment que ces cavaliers, qui ont disparu dans les ténèbres de Central Park, loin d'être de simples criminels, ont un lien avec la véritable histoire des Templiers. Seul Sean Reilly, un agent du FBI, fait confiance à l'intuition de la jeune femme. Ensemble, ils vont enquêter sur le mystère des Templiers. Ces moines-soldats ne détenaient-ils pas un secret qui, dévoilé, aurait pu faire chuter le Vatican, l'Eglise et la chrétienté tout entière ? Tess et Reilly n'auront que quelques jours pour découvrir ce secret avant que d'autres ne s'en emparent... La puissance du premier roman de Raymond Khoury naît de la confrontation entre une enquête en état d'urgence et la force de l'Histoire. Déjà plus de trois millions de lecteurs dans le monde ont été fascinés par ce roman au souffle rare, où le mystique rejoint le mystérieux.



Un saut dans l'histoire des Templiers.

Les mystères autours des Templiers m'attirent énormément. Aussi, j'aime beaucoup tout ce qui se rapportent aux Templiers. J'ai donc emprunté ce roman à ma topine, sans regarder la quatrième de couverture et en me demandant sur quoi j'allais tomber : un Da Vinci Code, un Thriller ou un Historique ? Et bien ce fut les trois en même temps.

Nous commençons en effet par un petit retour dans le temps, où l'on retrouve un Templier en plein combat. Puis, nous nous retrouvons au Metropolitan Museum où il y a une collection présentée. Là survient une attaque de quatre hommes, déguisés en Templiers. Ils dérobent un objet mystérieux, d'où débutera l'enquête mi policière, mi historique.... Et oui j'ai beaucoup aimé cette histoire. Ce ne sera pas un coup de coeur, mais j'avoue que depuis, grâce aux quelques passages rappels historiques, je repense fortement aux Rois Maudits de Maurice Druon, à Philippe le Bel, à ma découverte du Da Vinci Code ....

Toutes ces références se sont de nouveau imprégnés en moi pour me permettre d'apprécier la plume de l'auteur qui est d'une fluidité à toute épreuve.En effet, le roman fait environs 650 pages, mais il peut se dévorer quasiment d'une traite. Les évènements s'enchaînent entre récits et moments d'action, ce qui fait que vous ne vous ennuyez pas une seule seconde.


Un très bon moment passé avec le Dernier Templier.

Soyons clair, ce livre ne m'a pas apporté énormément de choses nouvelles. Il n'a pas été un choc. Mais il fut un vrai moment de détente, agréable, qui m'a fait voyager tant sur le plan historique que sur le plan géographique. Tout ceci relevé de quelques petites réflexions spirituelles, ce qui est quasiment obligatoire avec un tel sujet.

Autrement dit, si vous avez peur de gros monuments sur le sujet, où si tout simplement vous avez envie de vous imprégner un peu de cette période, je vous le conseille fortement. Je le répète, il se lit tout seul et vous fait découvrir des choses merveilleuses et parfois toutes simples aussi. C'est une écriture jeune et vigoureuse qu'a l'auteur et il me donne envie, grâce à son premier roman, de le découvrir un peu plus une prochaine fois.




2 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé aussi. Certes, ça ne révolutionne pas le genre mais comme tu dis, c'est une lecture agréable et qui fait passer un très bon moment alors pourquoi bouder son plaisir ? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis. Ca fait du bien parfois de lire dans un environnement qu'on connaît.

      Supprimer