vendredi 29 mars 2013

Le Chuchoteur de Donato Carrisi





Présentation de l'éditeur : Cinq petites filles ont disparu.Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche. Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d?être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure?Un époustouflant thriller littéraire,
inspiré de faits réels.





Une plongée dans le monde des serial Killer

Je crois que c'est la partie la plus frappante mais aussi la plus attachante pour celui qui tient le livre en tout cas de ce petit bijou. Le Chuchoteur, ce n'est pas un livre gore, ce n'est pas une surenchère d'hémoglobines, de pensées obscènes, de choses à vous glacer le sang rien qu'en vous mettant plein la vue. Le Chuchoteur, c'est avant tout vous faire comprendre comment fonctionne un Serial Killer. Et pour ce faire, Donato Carrisi utilise quelques méthodes sympas.

Tout d'abord, la documentation. Cela peut vous paraître bizarre, insensé, tout ce que vous voulez. Mais nous ne sommes pas tous (amateurs de Thriller ou pas d'ailleurs) spécialistes en la matière. Avant d'ouvrir le livre, un serial killer, c'est un tueur en série. Et il aime ça. Et il faut qu'il soit arrêté. Oui je sais, je suis basique. Mais l'auteur lui va nous permettre de les cataloguer en plusieurs parties et surtout n'hésite pas à s'arrêter dans l'intrigue pour tout reprendre à plat, nous expliquer comment le tueur pourrait être et surtout s'il est comme cela, comment on pourrait le coincer. Et croyez moi, cela donne une très bonne initiation au profiling, et aux romans qui s'intéressent à ce genre de sujets. Et pour ceux qui voudraient commencer le genre et l'aimer : Prenez le chuchoteur !

Ensuite, le point de vue. Nous avons le point de vue de Mila, l'enquêtrice. Et ce point de vue change tout! Nous pourrions avoir le point de vue d'une victime mais nous serions assagis d'émotions contradictoires et nous aurions le point de vue trop subjectif. Idem si nous avions le point de vue du serial killer (en plus, super pratique pour le coincer du coup). Et enfin, et c'est là le coup de maître de Carrisi, Mila fut elle aussi une victime. C'est important car elle se protège comme elle peut. Aussi, pendant que toutes ces horreurs se passent,elle nous protège, nous met dans sa bulle, nous faisant avancer dans l'enquête avec douceur.


Nous avançons dans une intrigue chuchotée

Je trouve le titre génial. Parce que si c'est bien la caractéristique de l'histoire (on est bien d'accord), c'est surtout la caractéristique du roman. Je vous explique. Tout au long des pages, vous êtes aux aguets, ne sachant où regarder pour trouver ce méchant tueur (en vous posant de sérieuses questions, puisque rappelez vous, vous avez de la documentation à potasser). Et l'auteur s'amuse à vous donner des bouts d'indices comme des miettes de pain. Lire ce roman, c'est comme jouer à colin maillard avec quelqu'un qui vous chuchote les indications à l'oreille.

Le résultat ? Grandiose ! Je n'ai pas d'autres mots, franchement. Vous allez de rebondissements en rebondissements. Vous tentez une théorie, vous vous trompez (merci Donato Carrisi), vous réessayez, vous cherchez de nouveau des indices, vous trouvez et vous êtes Bluffée par une nouvelle révélation. Allez vous gagner ou perdre ? Je vais vous le dire. A un moment donné dans le récit, vous vous en fichez. Le plus important n'est pas le résultat, mais le chemin parcouru. Et le Chuchoteur vous laissera une empreinte  glacée et diffuse. Vous ne regarderez plus les Serial Killer comme avant



Ce livre a été lu dans le cadre du Baby Challenge Thriller 2013 organisé par Livraddict

Mais aussi dans le Challenge New Pal 2013 organisé par Yukie

Et enfin, un grand merci à Candy de me l'avoir fait sortir. Et d'avoir fait le petit lièvre (tricheuse, franchement, se faire un trajet de train super long rien que pour me semer rhaaaaaa. Beware the prochaine lecture à deux mouhaahahahahaha)

2 commentaires:

  1. J'avais aussi beaucoup aimé ce livre !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Biblio de Koko31 mars 2013 à 23:34

      Il est très déstabilisant. Et très addictif :)

      Supprimer