lundi 4 mars 2013

La légende de la Mort d'Anatole Le Bratz




Présentation de l'éditeur : La Bretagne regorge de légendes, de superstitions et de contes fantastiques, et je dois avouer être fasciné par la mythologie, les légendes et la mort, il y a tant encore à découvrir. Un des thèmes les plus abordés est la mort. Sa forme la plus représentative est celle de l'Ankou (son nom peut varier selon les régions, mais c'est toujours le même personnage). Cet ouvrier de la mort (oberour ar maro) est en fait, dans chaque paroisse, le dernier mort de l'année et il le reste jusqu'au dernier mort de l'année suivante et ainsi de suite. On le dépeint de biens des façons ; grand, maigre, les cheveux longs et blancs, la figure ombragée d'un large feutreà Dans tous les cas, il tient à la main une faux dont la tranchant est tourné vers l'extérieur. Il se déplace généralement dans une charrette (karriguel ann Ankou), comme celles qui servaient autrefois à transporter les morts, cette charrette est traînée par 2 chevaux attelés en flèche, celui de devant est maigre et arrive à peine à marcher, le second est gras et fort. L'Ankou se tient debout sur la charrette, il est escorté de deux hommes, l'un tient la bride du cheval de tête et l'autre ouvre les barrières et les portes pour ce convoi funeste, et empile aussi les morts que l'Ankou a fauché sur son chemin.




Des histoires à frémir près du l'âtre

Il est certain que si j'avais envie de me refaire le plein de contes et légendes à raconter à Halloween, je trouve qu'en ce moment, je fais la totale ! En effet, j'ai pris la Légende de la Mort plutôt par hasard, et je l'ai pris pour l'heure du midi. Au fur et à mesure, j'ai décortiqué toutes les étapes de la mort avec les récits anciens qui s'y rapportaient

C'est une formidable plongée funèbre au cœur  du folklore breton qui permet ainsi de vous faire une petite anthologie de contes et légendes dont le thème récurrent est la mort : comment la prévoir, comment la contrer (parfois) et comment réagir face à elle. C'est un véritable plongeon dans l'histoire qui vous apporte une telle nostalgie des histoires d'effroi à raconter à mi voix au coin du feu.


Une lecture somme toutes classiques qui raviront les amateurs du genre

Bien entendu, si vous aimez l'écriture moderne, n'y allez pas. Vous avez là tout de même un formidable recueil. Et vous y trouverez votre compte lors de vos vacances ou de vos soirées à thème. J'en garde un très bon souvenir. Et je pense que je ressortirai ce livre de temps en temps, lorsque l'envie de conter me reprendra.


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge New Pal 2013 organisé par Yukie


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire