jeudi 28 mars 2013

Enfants de la Paranoïa de Trevor Shane


Tome 1



Présentation de l'éditeur : Règle un : on ne tue pas les innocents Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues. Joseph, vingt ans, est l'un de ces tueurs d'élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu'une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d'une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l'ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S'il veut sauver la femme qu'il aime, il doit abandonner la vie qu'il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ? Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre. Toutes les guerres ont des règles. Si vous les enfreignez, vous devenez la cible.



Une immersion dans le monde de la Paranoïa

S'il y a bien quelque chose que j'ai aimé dans Enfants de la Paranoïa, c'est l'ambiance du roman. L'auteur l'a écrit d'une telle manière que l'on est à l'affut de tout et de n'importe quoi. J'ai eu la chance de le lire en Lecture Commune, qui plus est (pour les curieux, c'est avec The Chouille) (Donc oui on n'a pas arrêté de papoter), ce qui a accentué ce petit côté malsain, car nous nous sommes beaucoup plus arrêté sur les personnages et les situations.

Nous avons un trio principal, composé de Jared, quelqu'un qui tire les ficelles, Joe, notre héros, et Michael, une espèce de machine à tuer. Et bien je vous jure que tous les personnages ont été tous passé au crible. Qui pourrait trahir le héros, et pourquoi, et surtout qu'est-ce qu'il pouvait bien faire à telle heure et pourquoi il a réagit comme cela.... Vous voyez l'idée ? C'est le monde d'Enfants de la Paranoïa, le monde où vit Joe ou plutôt le monde où il survit.

C'est un monde où il y a une guerre, mais on ne sait pas pourquoi, quand elle a commencé, qui sont les acteurs de cette guerre, comment tout le monde est sélectionné. On ne connaît que les règles et un peu les grades des différents acteurs. Mais sinon, nous sommes comme Joe, une espèce de soldat qui ne se pose pas trop de questions parce qu'il a une raison de continuer cette guerre. Et pendant tout le livre, je me suis demandée : "Et si il n'y avait pas de raison? Et si il n'y avait pas de bons ou de mauvais camps?" J'attends sincèrement le second tome pour en savoir un peu plus, car l'auteur sait maintenir un certains suspense. Mais je me demande si ce n'est pas un choix délibéré afin de nous montrer le côté absurde d'une guerre. En tout cas, du point de vue des soldats. Comment savoir qui est le bon, qui est le méchant ? Comment connaître les réelles raisons de la guerre? A part les dirigeants des clans, personne ne le sait en fait.


Des héros malmenés jusqu'au bout.

J'ai beaucoup aimé les personnages que j'ai pu rencontrer dans ce livre. En effet, le héros de ce tome, Joe, n'est pas parfait. Il entretient son corps parce que c'est son métier, mais on ne se perd pas du tout dans les descriptions de son physique. On sait ce qu'il juge important, c'est à dire ses capacités sportives. C'est aussi l'intérêt de l'écriture sous forme de petit témoignage, c'est sous son point de vue que vous aurez l'histoire. Et croyez moi, ce mec est un parano et c'est comme cela qu'il survit. Mais cela nous met aussi dans une position encore plus bizarre car je me suis franchement demandée pendant quelques temps si tout cela n'était pas imaginé, s'il n'était pas simplement malade. Mais non. Cette guerre est réelle et pour survivre, il doit faire attention à tout (et nous aussi).

Dans ce monde dur et froid, Joe tombe amoureux de Maria. Pour des raisons simples, pour une fille simple. Elle est mignonne, elle le fait rire et lui apporte une certaine fraicheur et une certaine naïveté. Mais cela n'est pas mièvre, c'est juste mimi comme tout (oui parfois je craque pour une histoire d'amour, surtout quand elle est bien tournée tssss). C'est un couple que j'aime beaucoup car nous pouvons le rencontrer à chaque coin de rue (hormis le fait qu'ils sont embrigadés dans une guerre clandestine, évidemment). Leurs réactions me semblent justes et cela fait du bien.

Ensuite, il y a Jared, Michael et Matt, les amis de Joe. Enfin amis... Le roman est tourné d'une telle manière que l'on se méfie tout le temps d'eux. Et ce n'est pas facile, croyez moi. On se demande si on pourrait confier sa vie à ces individus ! Mais jamais je me poserai cette question pour un ami. Et c'est en cela qu'Enfant de la Paranoïa a été juste magique ! Il a réussi à me mettre en temps de guerre. Et je peux vous assurer que les trois larrons ont été décortiqués de bout en bout (avec prognostics pour le tome 2)


Et sinon, qu'est-ce que vous attendez pour le lire ?

Oui non mais, c'est bien gentil de lire mes petits articles mais concrètement, pourquoi vous faites comme moi à attendre, à repousser et à ne jamais le lire ce livre ? Et ne me dites pas que c'est un truc introuvable. Je ne vous croirai pas. Mais il faut que vous le lisiez. Partir pour l'aventure, soupçonner les amis, avoir le souffle coupé, avoir l'impression parfois de partir dans un épisode de guerre urbaine. Ça ne vous tente pas ? C'est musclé, c'est viril, c'est frais, c'est profond aussi. Ça change des romans légers car ici c'est un roman avec des préoccupations très terre à terre (survivre, trahir, être trahi....)

Je n'ai pas vraiment de défauts à vous donner ici, à part mon état nerveux mais on s'en fiche. C'est le but de la lecture. L'écriture, la plume de l'auteur est très bien. On a vraiment cette impression de découvrir un cahier abandonné et de suivre les récits de Joe. On est à deux pas de ressortir une carte des Etats Unis afin de voir ses courses et ses différentes missions. J'ai presque envie de vous dire qu'on est partie pour une petite enquête. Tentez le, vous ne serez absolument pas déçu !


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge New Pal 2013 organisé par Yukie

Mais aussi dans le cadre du Baby Challenge Thriller 2013 organisé par Livraddict



Et le Baby Challenge Science-Fiction organisé par Livraddict

2 commentaires:

  1. il est génial ce livreeeeeeeeeeeeeeeeeee
    vivement la suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui. Mais je pense qu'il faudra attendre longtemps pour celui là :)

      Supprimer