lundi 25 février 2013

La compagnie des Glaces de Georges-Jean Arnaud

Intégrale 1





Présentation de l'éditeur : Sur une Terre envahie par les glaces, la survie de l'espèce humaine est assurée par les grandes compagnies ferroviaires qui se partagent le globe. Le rail apporte chaleur, nourriture, mais aussi une dictature impitoyable. Mêlé malgré lui aux intrigues de la Compagnie, le glaciologue Lien Rag va s'intéresser un peu trop à l'origine des Hommes Roux, capables de résister à des températures de moins quarante, et découvrir la dangereuse ivresse de la révolte.









La Compagnie des Glaces

Imaginez vous vivre dans un monde de glace, sur une espèce de réseau ferroviaire régie par une compagnie, toujours en guerre avec d'autres. Si vous entrez dans le système, vous survivrez. Si vous êtes isolés de la Compagnie, vous mourrez. Vous ne pouvez donc plus choisir où vous vivez, comment vous vivez, ce que vous mangez. Vous aurez froid, et vous serez coupés du monde... Sauf si vous pouvez prendre les rails....

Mais qu'y a-t-il au delà des rails? Pourquoi ne peut on pas dégager les débris de la Lune? Pourquoi ne peut on pas voler dans un avion comme avant ? Y a-t-il un endroit vivable sans la compagnie ? Et qui sont ces hommes roux que l'on voit maintenant, insensibles au froid, mais qui restent comme des primates? Est-ce vraiment le cas ? D'où viennent-ils ?

Ce sont les questions que se posent Lien Rag, un glaciologue au service de la compagnie. Mais un jour, il verra ce qu'il n'aurait jamais dû voir. Il va devenir gênant pour cette Compagnie toute puissante, et donc, acculé, il va rechercher le pourquoi des Hommes Roux.... Cette compagnie fait une sorte de dictature qui devient politique. C'est très intéressant car c'est ce que l'on risque tous. Idem pour cette période glaciaire. C'est une vision très intéressante de l'économie et des relations sociales qui pourraient exister. Ce premier tome permet donc de planter un magnifique décor, une intrigue très intrigante et des personnages assez complexes.

Lien m'intrigue beaucoup avec cette recherche du savoir à tout prix. Il est une espèce d'homme éclairé, qui se pose de bonnes questions et qui est capable de tout pour obtenir une réponse à sa quête. Ainsi, il va entraîner des personnes dans son sillage. C'est un leader qui ne se connaît pas. Et même si parfois il apparaît un peu naïf, il montre toujours une certaine forme de réactivité qui est un peu son mode de survie

Une vraie mise en bouche qui m'a donnée envie de me replonger dans la Science-Fiction ! Miam !


Le Sanctuaire des Glaces

Un volume qui m'a paru plus court mais tellement plus exaltant. Nous partons de la quête de Lien Rag pour trouver un laboratoire tenu secret pour la Compagnie et où il y aurait eu les expériences sur les Hommes Roux, les transformant en ce qu'ils sont actuellement. Là, on se rend compte à quel point la propagande de la Compagnie peut être forte ! J'ai beaucoup aimé cette partie car Lien Rag se rend compte non seulement à quel point le mensonge collectif peut être présent, mais surtout à quel point les gens, même éclairés, peuvent les croire !

A se méfier des informations du soir, non ? Mais faites l'analyse de certains évèvements même récents (certaines guerres notamment). N'avez vous pas eu des gouvernements démocratiques vous ayant menti ? Si ? Non? Vous en êtes sûrs? Et bien, ce livre n'est peut être pas si Science fiction que cela après tout....

Autre partie très intéressante aussi, nous avons aussi la présence des Néo Catholiques qui sont bien les descendants de nos Catholiques et leurs ordres secrets de maintenant. Cette religion est très alliée avec la politique et l'on sent que l'on risque bientôt les bûchers de sorcières se dresser ! Tout ce que je peux dire, c'est que ce soit les Néo Catholiques ou la Compagnie, aucun des deux ne reculera pour enterrer une vérité. A se demander si parmi les dirigeants, il y a quelqu'un d'honnête ! Et surtout : les dirigeants (ici de gros actionnaires de la Compagnie) sont ils au courant ? On se demande s'ils ne vont pas non plus disparaître.

Bref, notre héros marche sur des œufs mis eux même sur une pente extrêmement glissante. Et cela uniquement pour découvrir certaines vérités ! Mais nous sommes toujours en haleine car nous n'en savons que très peu sur les Hommes roux. Et je pense que la prochaine partie nous en apprendra un peu. (du moins, je l'espère car je n'attends que cela). Ainsi donc, une ambiance de recherche parcourt mes pages.....



Le Peuple des Glaces


 Ce volume est assez attendu. L'intrigue est bien mis en place et on se demande : "Mais qui sont réellement ces Hommes Roux"? Sont ils des animaux seulement ? Des expériences ? Ou tout un peuple ? Et bien, l'auteur et Lien Rag vont tenter de nous apporter des réponses en faisant des études sur le sujet. En effet, Lien Rag va aller voir les Hommes Roux et va tenter de les étudier. Mais restera-t-il objectif jusqu'au bout ? En effet, tout sociologue doit il resté immergé dans la culture à étudier ou doit il seulement apporter son point de vue extérieur ? Nous aurons les deux écoles ici, et Lien Rag choisira l'immersion, aveuglé qu'il est par l'amour de ce peuple, et d'une femme de ce peuple.

Mais est-ce de l'amour réellement ? Peut on parler d'amour quand il n'y a pas vraiment d'interactions possibles au début ? Quel sera leur langage (corporel ou non d'ailleurs). Telle est la question et surtout l'enjeu de ce tome-ci. Car Lien Rag ne pourra plus se voiler la face. Il devra choisir entre le système mis en place et la peuplade des Hommes Roux. Il devra choisir entre collaborer ou se battre.


C'est assez poignant quand on y pense. Et cela vous prend vraiment aux tripes. Surtout quand on voit les différentes villes condamnées à rester sur les rails, les autres qui sont abandonnées, les guerres économiques qui deviennent si réelles et qui prennent tellement d'enjeux. Quand les grandes sociétés prennent à ce point le contrôle de nos vies, c'est à se poser des questions, c'est à se demander si l'on veut rester dans le moule ou se battre pour être libre.

Encore un autre volet qui fait réfléchir, et les aventures de Lien Rag sont toujours aussi palpitantes. De quoi rendre accro les gens sur cette saga ^^



Les Chasseurs des Glaces 

Ce quatrième volet de l'intégrale est vraiment le plus sombre car on va parler ici de la traque et de la déportation des Hommes Roux, de la maltraitance pour ceux qui les emploie, les héberge et des expériences et des idées préconçues qu'on se fait à leurs égards car ils sont différents. Cela ne vous rappelle rien ? Moi si. C'est clairement une piqûre de rappel de la Seconde Guerre Mondiale et de la déportation des Juifs, des tsiganes et des homosexuels. Et c'est franchement frappant de voir comment l'auteur arrive à nous faire imaginer comment c'était possible à l'époque de laisser tout ceci en silence avec sa théorie des Hommes Roux.

En effet, en partant du postulat que les Hommes Roux ne sont pas des humanoïdes mais des animaux, on se rend compte qu'avec cette simple hypothèse, tout le monde se met des œillères et admettent les pires horreurs et les pires débordements. Au milieu de tout ceci, il y a Lien Rag qui poursuit sa quête pour retrouver Jdrou, et qui devra aussi déjouer toute la Compagnie vu qu'il est maintenant un déserteur. On se rend compte de son désespoir, du fait qu'il désespère et qu'il tente d'utiliser tous ses contacts. On voit aussi à quel point on peut l'abandonner....

Les Chasseurs de Glaces mettent fin à toute une part de l'intrigue sur les Hommes Roux. Cela met un excellent état de ce qui se passe dans cette époque glaciaire. Et surtout, cela nous donne envie de continuer cette grande saga. De la bonne Science fiction qui fait réfléchir, et surtout qui se lit à toute allure, tant l'action vous prend aux tripes. Vous y verrez les comportements humains les plus vils mais aussi les plus nobles là dedans. A très bientôt pour la prochaine intégrale !


Cette intégrale a été lue dans le cadre du Challenge New Pal 2013 organisé par Yukie.   


Intégrale 2




Présentation de l'éditeur : En s'intéressant de trop près à l'origine des mystérieux Hommes Roux, le glaciologue Lien Rag a déclenché une véritable bombe à retardement. Son fils Jdrien, né de l'amour interdit avec une Femme du Froid, va très vite se retrouver au centre du conflit. Adopté par le nain aboyeur du cabaret Miki, qui décide de ne pas le rendre à son père, l'enfant, doté d'étranges pouvoirs, devient l'enjeu d'une folle compétition entre les deux hommes. Et puisque Lien Rag prend de plus en plus d'importance au sein de la Panaméricaine, celui que l'on surnomme déjà le " Gnome halluciné " se lance dans la création, sur les glaces du Pacifique, d'un fantastique empire du rail.






L'Enfant des glaces


Ce tome-ci fut réellement pour moi un énorme coup de coeur. Tout d'abord, pour la relation qu'il se noue entre Lien Rag et son fils. C'est tout simplement féérique. Le lien qui existe entre ces deux personnages m'a offert la dimension personnelle qui me manquait avec cette saga. Cette relation se noue, petit à petit, alors qu'on n'a toujours pas compris ce qui peut lier Lien et Jdrou, tant le fossé entre eux deux est énorme. On voit donc ici un père se battre coûte que coûte pour son fils, contre les gens, contre la Compagnie. On se rend compte que les Roux peuvent se révolter, ils peuvent s'enfuir et ils peuvent tuer. Face à cette révolte, il y aura une véritable vague de racisme dans le monde. Et c'est ce qui poussera les Hommes Roux à sauver le seul homme qui pourrait faire le lien entre les deux peuples : Lien Rag.

En tous cas, ce tome est très intense,et c'est très difficile de décrocher de cette lecture à deux cent à l'heure. Vous aurez envie de savoir quelle sera la prochaine étape du récit, tout simplement parce que ce récit vous prendra aux tripes, comme jamais ! Lorsque j'ai refermé cette partie, je n'ai pu que dire : Wouah ! C'est trop fou ! Cette saga devient mon coup de cœur de l'année !   A très vite tout le monde ! 


Les Otages des glaces


 

 Nouveau tome et l'histoire va prendre un nouveau tournant. Yeuse et Jdrien sont pris en otage par un colonel de la Transibérienne qui veut avoir les charmes de Yeuse à lui tout seul. Mais Yeuse refuse et voit que l'on a découvert l'identité de Jdrien. Ce gosse, lui, comprend énormément de choses par télépathie, apparemment. Aussi, je me demande ce qu'il deviendra bien plus tard et l'importance qu'il aura dans cette saga. Cela promet être de la bombe.

D'un autre côté, Lien Rag est un peu perturbé. En effet, il veut retrouver son fils et son ami. Mais en même temps, il doit jouer les espions pour le Peuple Roux. Il aime son métier (et cela se voit), il pose toujours les questions qu'il ne faut pas apparemment, et surtout,  en y mettant les pieds dans le plat, et ça j'adore. J'adore parce que c'est une espèce d'esprit innocent qui nous permet de souligner justement ce qui ne va pas dans ce système.  En tous cas, on sent une grande culpabilité chez lui, entre sa vie de famille et sa vie professionnelle, ce qui me touche particulièrement. A très bientôt pour la suite



Le Gnome halluciné


L'avenir de Jdrien demeure incertain. En effet, l'enfant de Lien Rag suscite toujours autant de passions. Son père le recherche toujours. Pour cela, il s'allie à une Compagnie et travaille à l'élaboration d'un métro gigantesque. Yeuse, sa mère adoptive, s'est faite emprisonnée et a donc confié l'enfant à un Gnome. Celui-ci s'est fortement attaché à Jdrien et souhaite lui assurer son avenir en achetant une petit compagnie. Il y a tant d'enjeu du côté humain pour cet enfant que cela en paraît incroyable. En même temps, ce gamin représente de plus en plus l'avenir. Celui de deux races, celui de la Terre. C'est vrai qu'il a ce petit plus qui lui donne une côté Messie, un côté Sauveur. Aussi, nous lecteurs, nous avons envie qu'il grandisse pour voir le potentiel qu'il va avoir. Je pense que ce sera l'objectif de beaucoup de cycles.

On a une vision plus large des Compagnies : la Panaméricaine, l'Australasie, la Sibérienne.... Peitt à petit, on se fait une vision beaucoup plus large des compagnies et de leurs organisations. Plus que des sociétés, ce sont des Etats avec leurs lois, leurs coutumes, leurs blocus, leurs modes de vie. Grâce à cette saga, on revisite le monde mais avec cette notion d'apocalypse. C'est à se demander comment deviendra notre avenir et je pense que l'intérêt de la Compagnie des Glaces est aussi là. Dans tout ce tableau, on a aussi des gens. Des bons, des mauvais aussi. Ceux qui dirigent mais aussi ceux qui tentent de survivre. Le tout sera clairement de savoir comment tout ce petit monde peut vivre actuellement, comme il fera pour s'adapter. A suivre.....


La Compagnie de la banquise   


Ce tome-ci clôture admirablement ce cycle, dans un florilège d'actions totalement impressionnant. Le Gnome a des problèmes car il y a un soulèvement dans sa Compagnie. Il doit donc résoudre ce problème là. En même temps, Lien Rag aussi a des problèmes car Mrs Diane fait ni plus ni moins qu'un génocide pour la construction de son super Métro. Entre les déportations qui s'intensifient, un système de police vachement limite, on sombre de plus en plus dans une grande dictature, où les hommes sont pris pour des objets, pour de la marchandise, au profit des Compagnies qui ne pensent qu'au profit.

Cela dit, la leçon apportée par l'auteur est sans appel. Il n'y a que le gnome, avec son côté humain, qui se fait protéger contre la prise du pouvoir. On s'aperçoit alors que ces gens traités comme du bétail peuvent se regrouper, et que le nombre peut submerger l'autorité ! On s'aperçoit aussi que les gens sont capables de se priver de beaucoup de choses dans ces cas là pour une compagnie plus humaine. 

Je ne vous dirai rien sur la fin, mais elle présage un nouveau cycle totalement fou ! Sur ce, à très bientôt ^^


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge New Pal 2013 organisé par Yukarie,

Mais aussi dans le cadre du Challenge Saga en folie organisé par Crou(p)ton




Intégrale 3



Présentation de l'éditeur : Depuis le détournement d'énergie effectué par la Panaméricaine, les habitants de la province de Patagonie meurent de froid et de faim par milliers. Une nouvelle fois, Lien Rag entre en dissidence contre la Compagnie de Lady Diana. A l'Est, le Gnome halluciné, devenu le Kid, poursuit son rêve de puissance. Les deux hommes vont bientôt joindre leurs forces et édifier une Compagnie nouvelle.
Mais, pour faire pression sur eux, la directrice de la Panaméricaine a fait enlever Jdrien, le fils de Lien, en qui les hommes roux voient l'Enfant-Dieu qui leur a été promis...








Le Réseau de Patagonie


Deux semaines dans le Compagnie des Glaces et cela me semble une éternité. La semaine ayant été très très dure, je me suis dit que pour entamer le week end, il me fallait commencer par quelque chose qui me transporte. Ce fut chose faite. Je suis repartie avec Lien Rag pour découvrir les horreurs de la compagnie Panaméricaine. J'ai observé l'obsession du Kid face à la Compagnie des Glaces et face à Jdrien. C'est un des plus noirs épisodes de cette saga. On assiste à des charniers, à des scènes très tristes, à une montée d'un totalitarisme d'un côté. De l'autre, on tente de faire un monde neuf, avec plus d'espoir, une espèce de Far West....

        
Lien Rag subit ici des pressions terribles. mais il tient tête. Ce qui me fascine énormément avec ce personnage, c'est qu'il n'est pas parfait. Il est très humain en sommes et il a de nombreuses casquettes à porter. Tout d'abord, c'est un père qui cherche son fils, et cela me tue parce que, malheureusement, Lien Rag est une figure, un membre actif du mouvement pour les Hommes Roux. C'est aussi un homme amoureux mais ses crises de jalousie me rendent folle. C'est un aventurier, un chercheur. Il va au fond des choses.

 
Enfin, dans cet épisode, on voit un changement subtil chez Jdrien. Dans la précédente intégrale, il était au centre de tout, au centre des passions de deux hommes. Ici, un changement s'opère. Jdrien devient un image, un symbole. Il déchaîne les passions de deux peuples maintenant. Aussi, j'ai vraiment hâte de voir son évolution dans les volumes futurs.



Les Voilier du rail


Nouveau tome, nouvelles découvertes et nouvelles révélations. Plus que de la science-fiction, cette saga est aussi une grande histoire d'action et d'aventure. Jdrien a été kidnappé par la Compagnie Panaméricaine, une espèce de caricature des Etats Unis actuels. Ce que l'auteur reproche à cette compagnie, ce pays, c'est l'apparente opulente alors que beaucoup d'habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Elle a réussi à assujettir l'Africana avec le commerce, se bat avec la Sibérienne et jette des yeux gourmands sur l'Australasie. SI vous regardez la date de la première édition, vous y verrez une très bonne critique à peine voilée. Le débat pourrait être intéressant s on regardait la situation mondiale actuelle. L'évolution aurait pu être très intéressante. 




Mais passons ce petit clin d'oeil. Dans les Voiliers du rail, vous verrez l'essor de la religion des Hommes Roux avec la construction du mythe de Jdrien. C'est vraiment intéressant car ici, on vous a entièrement décortiqué la mystification de Jdrou, la mère de Jdrien, pour en faire la mère d'un enfant-dieu. Par la même occasion, vous découvrirez les révélations "mythiques" sur Lien Rag qui j'en suis certaine vous feront bien rire.


Enfin, Lien et le Kid se réconcilient car ce dernier comprend enfin que l'animosité qu'il ressent n'est que pure jalousie et que cette compétition entre ces deux anciens amis n'a vraiment pas lieu d'être. J'ai bondi de joie quand j'ai vu cette évolution, quand j'ai vu celle de Yeuse aussi. C'est un entourage que j'apprécie énormément car les personnages ont des défauts, certes mais une chose est sûre, c'est qu'ils font avec ^^


Les Fous du soleil


Ici, nous avons l'action de la Secte des Rénovateurs du Soleil qui provoquent une catastrophe écologique mondiale en enlevant les débris de la Lune, permettant ainsi aux rayons du Soleil de percer et remontant ainsi la température du Soleil de plus de 20 degrés apparemment. Cette action a bien entendu des répercussions sur la température mondiale mais surtout des répercussions sur la vie entière. En effet, des personnes deviennent aveugles car elles ne sont plus habituées au rayonnement solaire (rappelons qu'ici les habitants de la Terre n'ont pas vu le soleil depuis plus de 300 ans). Mais cela menace la vie même des Hommes Roux qui ne peuvent pas supporter des températures supérieures à 0 degré.

Le débat est donc toujours présent de savoir si les Hommes Roux sont des humains ou pas. Mais la question n'est pas là. En effet, par cette action, les Rénovateurs du Soleil font un génocide et menace la vie de populations entières car le soleil va provoquer la fonte des glaces, ce qui menace les rails, tout le mode de vie de toute la population mais encore menace d'effondrement beaucoup de villes. Les morts ne se comptent plus, et la crise menace l'ensemble du réseau. Les Compagnies tentent de se regrouper afin de répondre à la menace et de réparer les dégâts au maximum. Lien Rag est bien entendu encore une fois sollicité.

Ce tome est vraiment pesant, lourd de révélations, de conséquences humaines. Mais j'avoue que c'est toujours aussi prenant. On ne décroche plus car on se demande si le Soleil va rester. On se prend même à souhaiter qu'il disparaisse de nouveau. Cela donne aussi beaucoup de réflexions sur la capacité de l'homme à agir sur son environnement, et quelle est sa possibilité d'agir et le droit qu'il a d'agir sur celui-ci. Doit il changer l'environnement ou s'adapter à celui-ci? Vaste question.....
 



Cancer Network 

Un tome un peu fouillon qui se développe autours de deux axes : Jdrien et Lien Rag.

En ce qui concerne Jdrien, il devient de plus en plus un enfant dieu. C'est très dangereux car ses capacités spéciales se développent de plus en plus. Je ne sais absolument pas ce que va devenir ce gamin car à 5 ans, il a conscience de sa supériorité mais je serai incapable de vous dire s'il est orgueilleux, imbu de lui même ou non. Car l'auteur nous laisse dans une espèce de flou et je pense que nous en saurons un peu plus dans les prochains tomes *espoir*

En ce qui concerne Lien Rag, il ne peut que constater l'évolution de son fils et il tente de le protéger, de ne pas lui imposer ce rôle d'enfant dieu. C'est terrible car il a envie d'avoir son père, mais son rôle et le rôle de son fils lui en empêche. Pour mieux le protéger, il est obligé de s'en éloigner et de toujours partir. Je pense que son fils le comprend. Mais j'enrage à chaque fois car ces deux-là sont constamment éloignés. 

Nous partons donc toujours à l'origine des Hommes Roux, cette quête magnifique et sans fin. Pour cette fois ci, Lien Rag va devoir chercher dans les origines du Néo Catholiscisme. C'est très intéressant car on a exactement les mêmes problèmes qu'avec les Catholiques : des archives non disponibles, parfois des pressions. N'oublions pas ici que religion, politique et économie sont étroitement liés, ce qui rend l'enquête très difficile.

En bref, une excellente intégrale, encore. Je ne m'en lasse pas ! Je n'ai qu'une envie, c'est de continuer encore et toujours, voir comment tous ces personnages évoluent !  

Cette intégrale a été lue dans le cadre du challenge New Pal 2013 organisée par Yukie (un grand merci encore de me faire déterrer tous ces vieux bouquins)


Mais aussi dans le cadre du challenge Saga en folie organisée par Crou(p)ton : je m'y tiens, encore des sagas de dégommées !  



Intégrale 4




Présentation de l'auteur :Pour échapper à la terrible Lady Diana, Jdrien l'enfant aux pouvoirs, Yeuse et trois autres compagnons, vont se réfugier à l'intérieur d'une Atlantide des glaces dont tous les habitants ont mystérieusement disparu cent ans auparavant, mais sont-ce bien leurs descendants qui, bravant la religion du rail, circulent sous la banquise à bord de surprenants vaisseaux ? Pendant ce temps, Lien Rag, à la recherche de son fils, doit affronter une amibe géante rôdant le long du Réseau des Disparus. Et c'est avec courage et un sens aigu de la stratégie que le Kid, patron de la Compagnie de la Banquise, va d'abord endurer une guerre civile puis faire face à l'agression du géant interventionniste panaméricain.








Station Fantôme
 

Aaaaaaaah ! Cela faisait longtemps ! Un mois d'abstinence de la Compagnie des glaces. Et je suis aux anges de reprendre l'aventure. Surtout après ce que les adorateurs du Soleil ont provoqué comme catastrophe. Je laissais nos héros dans une position délicate, pour ne pas changer. Lien Rag et le Kid se sont retrouvés et reprennent leur collaboration. Yeuse et Jdrien échappent de justesse à Lady Diana et découvrent une station fantôme. Ils découvrent aussi de drôles de machines à mettre sur le dos des baleines.

Ils tenteront ainsi de rejoindre Lien Rag mais aussi de percer le mystère de ces machines. J'avoue que je suis très impatiente car on commence à découvrir qu'il y a une vie en dehors des rails : la mer ! Et oui. Personne n'y aurait pensé tellement nous sommes obnubilés par le rail et par les Hommes Roux. C'est un virage intéressant que peut prendre la saga, entre la fonte des glaces, les compagnie omniprésentes et les Hommes Roux. A voir pour les prochains tomes 



Les Hommes-Jonas

Enfin, le père et le fils se rejoignent et un éternel débat se lance. Peut on vivre et se déplacer hors des rails. Jdrien ne comprend pas l'avis de son père qui est contre aller dans l'eau pour se déplacer (à bord d'une baleine). Jdrien a tout à fait confiance en l'animal, puisqu'il est en télépathie avec lui mais Lien Rag a son tabou de la religion (néo-catholique). On se rend compte de l'énorme tabou qu'il y a de sortir des rails. C'est viscéralement encré dans les croyances des gens, si bien qu'on se demande s'ils pourraient bien un jour vivre en dehors des rails. Ainsi, cela les empêche aussi d'avancer.

On voit que le système des compagnies s'effrite, surtout celui de la Banquise, mais le Gnome tient bon. Il a une volonté de vivre vraiment impressionnante, et un moral d'acier. En bref, encore un tome qui nous rend totalement fébrile pour la suite, nous laissant que de petites miettes sur les Hommes-Jonas, ce qui rend le tout totalement addictif. Vivement la suite ! 



Terminus Amertume

Cet épisode possède bien le bon nom. Amertume résume parfaitement ce volet de l'intégrale 4. En effet, Lien Rag est encore dans la mouise. J'ai l'impression qu'à chaque fois qu'il réussit quelque chose, l'auteur se démène pour qu'il tombe. J'ai rarement vu un héros cerné autant de désillusions. Et j'avoue que cela m'attriste car j'aimerai qu'il connaisse enfin une période heureuse. Ici, il reconstruit une société pour pouvoir financer un mouvement révolutionnaire. Du coup, il est éloigné de son fils et de sa femme. Mais en plus, on le condamne pour soutenir ce mouvement.

Quant au Gnome, il subit des guerres de pouvoir. Il ne sait pas comment il va faire pour s'en sortir. On a l'impression que le monde entier se retourne contre sa compagnie, l'obligeant à prendre des mesures radicales. 

Ainsi, c'est l'épisode de la débâcle,  de l'amertume, de la désolation. On se demande comment ce petit monde arrivera à se relever, on se demande si les hommes valent la peine d'être sauvés à chaque fois.


Les Brûleurs de banquise 


Le dernier volet de cette intégrale, et autant vous le dire de suite, ça part dans tous les sens. Tout ce groupe d'amis (Lien Rag, Yeuse, Jdrien, Le Kid) qui étaient séparés par la guerre avec Diana font ce qu'ils peuvent pour se retrouver. C'est bien évidemment ce qui fait la force de la Compagnie de la Banquise et on sent bien que c'est ce qui leur permette de faire autant de choses.

Lien Rag tente de survivre dehors, sans moyen de locomotion ou moyen de chauffage et il n'y réussit que grâce à ses compétences de Glaciologue. Il découvre surtout une ancienne ferme ou pêcherie si vous voulez qui apparemment était entretenu par des Adorateurs du Soleil. Mais deux enfants y étaient morts et on ne sait pas pourquoi. Ce point est très important car il nous amène toute l'intrigue de l'intégrale 5

Par contre, j'ai sauté de joie quand Lady Diana s'est prise la raclée de sa vie lors de son affrontement avec le Kid. Ca c'était de la scène d'action, surtout quand on imagine les machines énormissimes qui peuvent monter plusieurs rangées de rail en même temps.

En bref, un épisode qui remonte le moral, même si tout reste encore à construire. En espérant que notre pauvre Lien Rag se repose une page ou deux, quand même, car le pauvre est malmené de partout. Petit instant guimauve du livre : Jdrien retrouve le Kid. Cela faisait un long moment que ces deux là ne s'étaient pas retrouvés :)


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge New Pal 2013 organisé par Yukie

Mais aussi dans le cadre du challenge Saga en folie organisé par Galleane


Intégrale 5

Présentation de l'éditeur : Pendant qu'une poignée de Rénovateurs du Soleil, à bord de leur dirigeable sacrilège, continue de défier la société du rail, le Kid, dont la rancune est tenace, veut rayer de la carte Kaménépolis, la capitale de la Compagnie de la Banquise qui l'a trahi et forcé à l'exil. Jdrien, messie des Hommes du Froid, sent confusément qu'un jour prochain il devra affronter son demi-frère Liensun, pour le moment un enfant aux pouvoirs naissants. Quant à Lien Rag, parti en quête de ses origines, il est persuadé d'être investi d'une mission capitale destinée à lever le voile sur un secret très ancien, certainement lié aux Garous, ces créatures hybrides dont on ignore presque tout.
Et si, affrontant tous les dangers, le glaciologue courrait inéluctablement à sa perte ?






Le Gouffre aux Garous

Et oui, cela faisait longtemps que je n'avais pas fait mon orgie de la Compagnie des glaces, surtout que l'on arrive à un moment clé de la saga. Mais vous en saurez plus dans la prochaine ;) Ici, Lien Rag se pose des questions sur la divinité de son fils, se souvenant que la mère, à part le fait d'être Rousse, n'avait pas de grandes aptitudes. Il se tourne donc vers ses origines. Pas de bol pour lui, de petit glaciologue anonyme, il passe d'homme le plus recherché de la Terre par toutes les Compagnies.

En effet, l'origine de la famille de Lien Rag fait partie d'un vaste secret d'Etat Mondial. On ne sait pas ce qui se passe exactement (comme si l'auteur allait tout nous dire maintenant. Petit canaillou) mais aussi que l'origine elle même suscite suffisamment de questions pour s'en intéresser. Le Héros doit penser comme nous, d'ailleurs, car il poursuit ses recherches au péril de sa vie et nous montre d'autres espèces, d'autres choses, d'autres théories.









Le Dirigeable sacrilège

Ici, les adorateurs du Soleil vont briser un tabou en se détachant des rails. Et on se dit que franchement, qu'est ce qu'ils peuvent nous embêter ceux là. En effet, l'auteur ne nous montre pas du tout l'utilité de ce groupuscule en particulier, sauf que ce sont des allumés qui font plein de choses pour accélerer l'action de la nature. Chose qu'ils avaient fait avec un rayon qui a laissé apparaître le Soleil pendant quelques minutes.

GJ Arnaud nous montre ici que si l'homme interfère avec le bon déroulement de la nature, cela ne lui servira pas, bien au contraire, cela provoquera au mieux des catastrophes. L'homme n'est pas là pour être le maître de la planète ! Il est là pour s'adapter, uniquement. Alors oui certaines personnes doivent être censurés lorsqu'elles sont des dangers publics. Malheureusement, il n'y a pas que les adorateurs du Soleil qui sont dangereux, mais grosso modo, tous les hommes de pouvoir.





Liensun

Ce tome nous donne l'histoire, en tous cas, le début, de Liensun, le second fils de Lien Rag. La particularité de ce fils, c'est qu'il est doué de télépathie, comme Jdrien, mais il est totalement humain. On se rend bien compte que les capacités de Jdrien viennent bien de la famille Rag et que c'est bien les particularités de cette famille qui suscitent autant de passions ! 

Par contre, on voit de suite ce que donne un gamin sans l'amour de sa famille.Ici, Liensun est tout de même un peu seul et on verra qu'il risque franchement de tourner mal. Au contraire de Jdrien qui est merveilleusement entouré et qui reste un amour de jeune homme (gamin- jeune homme, pas facile à définir avec les Roux). 







Les Éboueurs de la vie éternelle

Lien Rag reprend les rails, cet éternel voyageur pour trouver des réponses sur les Roux. Encore les Roux, son obsession depuis toujours. On se rend compte de beaucoup de choses, encore. Et surtout, on se rend compte que Lien Rag s'éloigne de plus en plus des humains. Dans ce tome ci, on se rend surtout compte que les Néo Catholiques sont aussi des fanatiques et qu'ils ont enterré beaucoup d'informations. 

Ainsi, le mystère reste toujours entier. Mais on voit enfin pourquoi ce groupuscule d'adorateur du Soleil est là. Youhou ! Il aura fallu tout de même 5 intégrales pour cela. J'ai poussé un énorme cri de joie, mais vous ne pouvez pas vous imaginer ! Par contre, comme d'habitude, je serre les dents à la fin car je n'ai qu'une envie, c'est de lire la suite. Grrrrr. 


Intégrale 6


Présentation de l'éditeur : Au moment où débute cette deuxième partie de la Compagnie des Glaces, Lien Rag a disparu depuis dix ans, en principe exécuté par la secte des Eboueurs de la Vie éternelle. Mais est-il réellement mort ? C'est ce que vont essayer d'établir son fils Jdrien, le Messie des Roux devenu homme, et Yeuse la compagne des jours anciens. Le journaliste d'investigation Zeloy pense que la clé du mystère se trouve dans le gouffre aux Garous, et on reparle de Kurts le pirate des glaces. Les dirigeables de la Fraternité des Rénovateurs du Soleil constituent une véritable flotte de guerre qui n'hésite pas à attaquer les Compagnies ferroviaires, mais ils ne sont pas les seuls à encombrer le ciel crépusculaire car certaines baleines ne se contentent plus de ramper sur la banquise.








Les Trains-cimetières 

10 ans ce sont écoulées depuis la dernière intégrale et je commence fébrilement celle ci en me demandant si Lien Rag a survécu. Qu'est devenu Jdrien? Comment allons nous gérer les Rénovateurs du soleil? 

Yeuse cherche le corps de son ancien amant, Lien Rag. On se rend compte ici à quel point ce personnage est le centre de cette oeuvre. En effet, sans lui, nous avons l'impression de ne plus avoir les réponses à nos questions. On se demande comment va évoluer la Compagnie de la Banquise, si Lady Diana va décliner, si Jdrien remplacera son père ou sera quelque chose de plus... A travers ces trains où l'on recherche cette dépouille afin de savoir si cet homme est mort, ce sont toutes ces questions qui nous restent. 




Les Fils de Lien Rag 

C'est le tome de comparaison entre Jdrien et Lien Sun : comment les deux garçons ont évolué, quelles sont les relations qu'ils ont avec leur paternité commune et surtout s'ils sont tous deux les dignes fils de leur père. Leurs dons ont ils évolués ? Si on est sûrs de Jdrien qui a été élevé dans l'amour  inconditionnel des femmes, de la maternité, des hommes et des Roux, on a un peu plus peur pour Lien Sun qui lui a été élevé ni plus ni moins que par des extrémistes religieux et surtout dans un environnement qui stimulera mal son intelligence.

Et ce tome en fait la preuve. Ce jeune adolescent apparaît de suite antipathique et dangereux. Nous aurons un affrontement entre les deux frères, et pas qu'un. En effet, l'un a été désiré et l'autre rejeté par le père. Les deux se cherchent aussi. Lien Sun se forge ses convictions et découvrent qu'il méprise les femmes. Jdrien pense à Yeuse, mais non plus comme une mère adoptive mais comme une amante. Toutefois, il se pose encore des questions, sur son avenir, sur son appartenance à deux communautés, comment faire pour concilier ses deux origines....





Voyageuse Yeuse 

Yeuse, la belle, la fidèle, fait tout pour rechercher son amour perdu : Lien Rag. Elle va retrouver tous les anciens trajets qu'elle a effectué avec lui et enquêtera avec une obstination que j'ai rarement vue. Nous aurons ainsi l'occasion de redécouvrir sa vie d'avant dans le Cabaret, ses anciennes relations avec Floa Saldon. On se rend compte de l'influence que possède cette femme, de la lumière qu'elle projette sur le monde. Yeuse n'est pas seulement une belle femme, c'est une visionnaire, une artiste sans précédent.

Mais c'est aussi une femme seule. Je pense qu'elle sent le besoin qu'elle a d'être prêt de Lien ou de Jdrien, d'être à côté de ces aimants. Elle cherche donc toujours, en errant à travers le globe, le corps de Lien Rag. En faisant cela, elle se raccroche à son passé et tente de ne plus penser à son avenir incertain dans Kaménépolis. Elle pourrait vivre heureuse et tranquillement avec son mari, mais on sent qu'elle a besoin d'aventures, de grands espaces, d'une quête à accomplir.



L'Ampoule de cendres

C'est une réponse au mystère de la mort de Lien Rag, réponse donnée par Kurts, que Yeuse a enfin trouvé. C'est aussi une rupture,une fin pour Yeuse et on se demande ce qu'elle va devenir. On sent qu'elle va peut être enfin faire son deuil. Ce sera aussi le second affrontement entre les deux fils : Jdrien et Lien Sun, affrontement qui résume bien l'héritage de Lien Rag : le partage entre le monde du chaud et du froid.

Petit à petit, je me rends compte que si on prend Jdrien pour un messie, c'est tout à fait faux. C'est Lien Rag qui tient ce rôle. Et c'est aussi pour cela que son fils se demande comment il envisagera son avenir. Il tente de s'expliquer avec son frère tant son père lui manque. Il lui faut quelque chose de son père et très vite. Je sens que ce jeune homme craquera très rapidement s'il ne trouve pas les réponses à ses questions. S'il ne trouve pas cette voie qu'a trouvé Lien Rag



Intégrale 7




Présentation de l'éditeur : Attaqués par les Sibériens, les Rénovateurs du Soleil aménagent une nouvelle base, en principe imprenable, au sein de la masse gélatineuse de Jelly, mais cela ne se fait pas sans pertes car l'amibe géante tente de phagocyter tout ce qui vit. Pendant ce temps, au cœur du Tibet, Liensun vient de découvrir une minuscule Compagnie ferroviaire dirigée par un fanatique qui coûte que coûte veut faire réapparaître le Soleil. Enfin et partout, nous allons faire connaissance avec le clochard ferroviaire, le personnage le plus extravagant de cette sage. Jugez-en : Lienty Ragus dit Gus est un cul-de-jatte amnésique se déplaçant sur les mains. Les tueurs de Lady Diana à ses trousses, il parcourt la banquise de la Dépression Indienne à la recherche d'une station légendaire.





Sun Company

Yueuse est toujours en train de rechercher la vérité sur la mort ou non de Lien Rag. Elle détient enfin un début de réponse mais pour cela, elle a dû encore donner de sa personne. Dès le début de cette saga, on se sert toujours du corps de cette femme comme paiement alors qu'elle possède une intelligence et une finesse d'esprit inégalables. Elle est le reflet de l'esprit de cette époque, assaillie par des comportements brutaux et primitifs.

Lien Sun, quant à lui, découvre une compagnie perdue dans le Tibet, dirigée par un ancien Rénovateur du Soleil, celui-là même qui vait creusé un trou dans le ciel. Il va tenter de renverser le tyran local en se servant du bien être de la population.

Enfin, Jdrien va faire comme le Messie, traverser l'amide Jelly, non cette fois pour fuir les ennemis mais pour les rejoindre. Ce garçon est vraiment différnet, porté par quelque chose de vraiment supérieur.


Les Sibériens

Lien Sun est retenu au Tibet où on l'utilise comme monnaie d'échange contre un réacteur nucléaire, enfin qui va servir aux Rénovateurs extrémistes de faire revenir le Soleil, comme il y a 15 ans. On voit de l'espoir pour lui car il va tenter au au maximum d'avoir à subir ce retour subit du Soleil. Il veut lui un retour en douceur.

De l'autre côté, Jdrien discute avec les autres Rénovateurs du Soleil après avoir traversé l'amibe tueuse Jelly. Arrivera-t-il à faire le lien entre les Peuples du Froid et ceux du Chaud? Il est en bonne voie, cela dit.

Une nouvelle page se tourne pour les Rénovateurs qui se déroulera au Tibet. Ils vont pouvoir fonder une véritable comunauté


Le Clochard Ferroviaire

Nous focalisons sur Gus, dans ce tome, un cul de jatte qui ne se souvient plus de qui il était. Mais il sait qu'il doit atteindre une station. Il va pour cela accomplir un véritable miracle physique. Il fait un peu penser à ces prophètes ou philosophes qui avencent seuls mais qui, par la force de leur conviction, entraînent les autres vers un but, une quête.

Yeuse est comme toujours en mauvaise posture car elle a toujours des assassins à ses trousses, le prix à payer pour la recherche de la vérité. Elle continue de décortiquer le passé de Lien Rag pour découvrir quel a été le déclic de sa grande aventure.

Quant à Lien Rag, il montre son vrai visage de haine et de manipulation, s'opposant ainsi totalement à Jdrien qui lui sauve les Rénovateurs de Jelly, l'amibe tueuse, leur donnant ainsi un véritable espoir. Par cet acte désintéressé, on se prend à espérer un lien entre le peuple du froid et le peuple du chaud.


Les wagons mémoires.

Gus, pour trouver des informations sur cette station mythique, se rend dans une sorte de bibliothèque géante. Un train dont les wagons forment un cerveau gigantesque. AInsi, lorsqu'il ne fuit pas les assassins de Lady Diana, il va se poser et remplir de nouveau sa mémoire de son histoire familiale. Peut être pourra-t-il faire le point sur l'appel qui ressent constamment.

Yeuse a finalement retrouvé le mythique train de Kurts le Pirate, du moins, le croit-elle car elle tombe sur un nids d'animaux garous affamés. Elle risque bien de finir dévorée avant d'avoir la réponse à ses questions.

Enfin, Jdrien perçoit la fin de l'amibe Jelly ainsi que la menace grandissante des Sibériens qui attendent derrière. Il va falloir aux Rénovateurs du Soleil entamer un nouvel exode, abaisser encore quelques préjugés sur les Roux et voit s'ils peuvent raisonner Lien Sun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire