lundi 19 novembre 2012

Objectif Eternité de Serge France

Tome 1 : La Clairstidée





Présentation de l'éditeur : Le 17 septembre 2012, Alain Tier reçoit une photo de son fils Robert disparu depuis plus de huit ans ainsi que l’annonce d’un héritage providentiel. Le même jour, à la même heure, Carla Corbota octogénaire en léthargie depuis cinquante et un ans se réveille. La mémoire de la vieille dame et les mésaventures de Tier s’entrecroisent pour les amener à côtoyer l’inconcevable. Des femmes sans mémoire, des enfants et des hommes sans âge. Des apprentis sorciers sans vergogne en quête de l’inaccessible. Une organisation aux ramifications allant jusqu’au plus haut de l’appareil de l’état. L’apparition d’une menace planétaire… Carla et Alain vivront vingt jours intemporels où s’opposeront les extrêmes. Le réel et le chimérique, la beauté et l’horreur, l’amour et la haine. La vie, la mort et au-delà… l’éternité.







Une intrigue qui me résiste ? J'adore !

Et oui, quand on m'a présenté ce livre, je me suis dit : c'est quoi ce truc? Et le nom il a l'air un peu bizarre. C'est vrai, la Clairstidée, on ne voit pas trop ce que c'est (je vous conseille de lire ce roman car personnellement, je ne vous lâcherai pas le morceau). Et puis, on nous dérange un peu dans ce livre car les deux intrigues sont vraiment ... Alors, au début, on a Alain, qui est détective privé belge (et oui, il y'en a) qui enquête sur la disparition de sa femme et de son fils. Et au détours de quelques aventures, il tombe sur une photo de son fils... Qui n'a pas vieillit d'un poil ! Impossible ? Ce n'est ni français ni belge apparemment !

Et de l'autre, qu'avons nous ? Les rêves de Carla, qui datent des années 60. Son kidnapping, sa vie, ses peurs, ses joies... Et là, vous êtes comme moi et vous vous dites au début : Mais qu'est ce que ça a comme lien. Ces deux personnes ne se connaissent pas, ne peuvent pas connaître les mêmes personnes. C'est quoi le lien? Et bien, si vous êtes comme moi, vous progresserez gentiment dans le livre pour laisser les deux auteurs tisser leurs fines toiles, vous mener par le bout du nez et vous amener à la réunion de ces deux histoires. Et j'ai envie de vous dire : j'adore !


Un style accessible et tout en finesse

C'est aussi cela que j'ai aimé dans ce roman, c'est que le style d'écriture est accessible. Mais on sent une recherche des mots et des phrases qui vous donnent envie de creuser derrière. Et je pense que je risque de le relire en fin de compte, car je suis sûre que j'ai loupé des trucs. Mais il y'a là une fine alliance de biologie, de médecine, de savants fou, de chimères, de légendes, de voyage... C'est très dense mais en même temps, vous avez envie de continuer, de savoir ce qu'est cette Clairstidée, comment cela fonctionne. Et le pire, c'est qu'à la fin du roman, vous trépignez car vous savez que vous aurez à attendre le tome 2 car la Clairstidée n'est malheureusement pas la solution pour aboutir à l'Eternité.

Quant aux complots, à toutes ces enquêtes qu'on a droit dans ce livre. Ce sont des nœuds que l'on apprend à délier un à un, afin de comprendre l'entièreté de l'intrigue, même si l'on sait que tout ne sera pas dévoilé de suite.

En bref : pour un premier roman, c'est très bien fait. J'ai été emballée et je ne regrette pas du tout d'avoir découvert Objectif Eternité. Pour les Ebooker, jetez vous dessus à toute vitesse. Pour les lecteurs papier, vous aurez malheureusement à attendre un peu pour la version broché. Mais patience, patience, vous serez bientôt pris dans l'engrenage ! Et surtout, un grand merci à France Heinen pour m'avoir présenté son roman. France, je t'attends pour le tome 2 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire