dimanche 4 novembre 2012

Nom de code Komiko de Paul Naomi





Tome 1 : Dans la nuit de Hong Kong





Présentation de l’éditeur : Tout le monde a des secrets, mais certains feront tout pour les protéger...  Lian, 16 ans, est une jeune fille de bonne famille, brillante étudiante et violoniste virtuose. Elle vit à Hong Kong avec ses parents. Mais elle a une double vie : elle fait partie d'un groupe de hackers activistes, les 04/06, qui se battent contre l'injustice et la corruption. Quand elle apprend que l'entreprise de son père fait un partenariat avec une multinationale américaine de textile, elle décide de se battre pour défendre les ouvriers opprimés. Elle met au jour une immense organisation mafieuse mêlant aussi bien les instances politiques que la police.






La couverture était vraiment trop belle !

Voilà, vous savez tout ! Je craque très rarement sur un livre rien que pour sa couverture en me disant que j’aurai pu au moins regarder la quatrième de couverture, l’auteur, quelque chose. Non ! J’ai vu cette couverture si aérienne, si moderne mais en même temps… Il me le fallait !

Quelle ne fut pas ma surprise en recevant ce petit livre et en lisant la quatrième ! Ah mais en fait, il a l’air bien ce petit livre, faut que je le lise. Oui, je sais, des fois je suis très superficielle. Mais tous les indices du coup me présageaient une bonne lecture. Un résumé qui me faisait penser clairement à Hackers (un film que j’avais adoré étant ado et qui m’avait bien faire rire). Du jeunesse, un thriller et Hong Kong une cité que j’adore. Et puis surtout…. Vous avez vu la couverture ???? Elle est super belle et tout et….



Le contenu aussi bien que le contenant

Un très bon thriller qui prend des implications plutôt écologiques. On suit Lian, une enfant issue de la classe élevée donc très privilégiée. Mais qui aimerait bien changer les choses. Etre riche, c’est bien, mais que beaucoup de personnes le soit, c’est mieux. Elle fait donc partie d’un groupe de hackers qui enquêtent sur les malversations de sociétés. Manque de bol, Lian repêche un cadavre et enquête sur ce meurtre qui dévoilera une intrigue beaucoup plus complexe qu’on ne le croit.

Et tout ça en moins de … 400 pages ! KWAAAAA !!!! Et oui, il n’y a pas que la quantité qui compte les amis, on peut lire du jeunesse, pas trop gros, simple et complexe à la fois. Ou l’on doutera (pas beaucoup mais quand même) de certains personnages et qu’on se demandera jusqu’au bout qui est vraiment le super méchant. C’est donc un thriller jeunesse qui finit très bien et qui aurait pu aussi très bien faire un one shot. Mais en fait, il parait que ce n’est qu’un tome 1. Serait-ce donc le début d’une série de plusieurs enquêtes toutes les plus palpitantes que les autres, avec des renseignements sur la vie politique, économique et sociale ? C’est tout ce que je souhaite pour Komiko car c’est un personnage envers qui je me suis attachée finalement.

Et franchement ? Vous avez vu la couverture ????? :D



Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse et Young Adult 2


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire