mercredi 24 octobre 2012

Le singe et la pêche de Stéphanie Léon









Présentation de l’éditeur : Sous les fenêtres d'un palais oriental, vit un petit singe nommé Papaye. Une nuit, une pêche magique va lui tomber sur la tête et par la même occasion perturber le cours de son existence paisible. Mais posséder une pêche merveilleuse n'est pas facile, surtout lorsqu'on ne sait pas quoi en faire !














Un conte philosophique léger pour petits et grands

J’avoue que cela me manquait dans les livres pour enfants. Mais en même temps, c’était logique. Nous étions en plein dans la rentrée scolaire et pour mettre mes petits loups dans le bain, nous avions pris plein de petites histoires sur la rentrée des classes pour leur montrer que l’école, c’était marrant, plein d’aventures. Bref, des histoires très concrètes sur comment lacer ses lacets, se faire des copains et dire bonjour à la maîtresse.

Stéphanie Léon a ici un imaginaire que j’aime beaucoup car elle reprend des petites histoires pour les transformer en leçon de vie, qui sont aussi plaisantes pour les petits comme pour les grands. Nous avons ici un petit singe nommé Papaye qui acquiert une pêche, la plus belle des pêches mais qui se trouve bloqué car il aimerait en faire profiter tout le monde mais il ne sait pas comment. Je ne vous en dirai pas plus bien entendu car j’aimerai que vous découvriez ce petit conte par vous-même. Mais ce que j’ai particulièrement apprécié ici, c’est qu’avec des mots très très simples, et en développant l’imaginaire, Stéphanie Léon m’a permis de discuter avec mes enfants de principes de vie. Je n’avais pas vraiment eu l’occasion d’en discuter avec eux, il est vrai mais je n’aurai jamais eu l’idée de les partager comme ceci.

Ainsi, nous avons pu discuter tous les trois du partage et de la sagesse après la lecture de ce conte, ce qui nous a apporté un moment tout à fait magique.




L’illustration de Stéphanie Léon : un régal pour les yeux.

Le petit singe Papaye est juste un régal du dessin. Et nous avons tous été émerveillé par son tracé enfantin mais aussi avec cette petite touche de merveilleux qui m’a donné un je ne sais quoi d’envie de relire les Milles et une Nuit. Les couleurs étaient chaudes, les tracés nets et arrondis, voguant entre naïveté et sagesse.

C’est un livre qui maintenant fait partie de ceux que l’on feuillette régulièrement et qui j’espère restera longtemps dans la bibliothèque de mon fils (oui, chez Koko, ils ont déjà chacun leur bibliothèque depuis plus d’un an maintenant).

En résumé, je n’ai pas beaucoup de critiques à apporter à ce livre car j’ai adoré l’histoire et les illustrations. Ce fut un véritable coup de cœur en famille.



Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse et Young Adult 2








4 commentaires:

  1. ça à l'air super beau, si le reste du livre est comme la couverture, ça doit être magnifique :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour je suis Stephanie leon :) merci pour ce très bel article qui me fait chaud au cœur, en tant qu'auteur et illustratrice je vous remercie vivement, savoir que toute une petite famille a pu se réunir autour de mon travail ben...ça récompense largement de tous les efforts que cela m'a demandé :) merci !

    RépondreSupprimer
  3. La Biblio de Koko22 novembre 2012 à 23:37

    Mais de rien Stéphanie. ces deux livres sont entre de bonnes mains.

    Un grand merci à toi de donner le goût du beau livre par tes illustrations.

    RépondreSupprimer
  4. Sachant que son premier travail sur "La princesse pas toute belle .. " fut les prémices d'un talent qui se dévoila au monde de l'illustration !

    RépondreSupprimer