mercredi 3 octobre 2012

1984 de George Orwell









Présentation de l’éditeur : De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.








Un roman engagé.


Remettons nous tout ceci  un peu dans le contexte. 1984 a été écrit en plein clash est-ouest. C’est une ambiance froide, c’est une ambiance suspicieuse, et la crise partout menace. Aussi, ce n’est pas difficile d’imaginer que l’on puisse inventer le monde de 1984 : c’est juste un univers un peu dystopique, parfois prophétique, il faut l’avouer, qui ne paraît pas totalement faux. Bien au contraire ! Et pourquoi l’a-t-il été écrit ? Pour critiquer la guerre, la propagande, les régimes totalitaires, la pensée unique, le gouvernement socialiste, l’immobilisme des gens, la classe dirigeante…. Un peu de tout en somme. Un peu de tout, une critique générale de la société qui nous a totalement fait vibrer sur plus d’une génération. 1984 est clairement devenu un classique (ce qui tombe bien, je veux en lire un par mois)

Si vous souhaitez carrément réfléchir sur le monde après-guerre, mais aussi sur le monde d’aujourd’hui, c’est le livre qu’il vous faut ! Autant le dire de suite. Ce n’est pas un vieux truc totalement dépassé qui ne vous marquera pas du tout. Non, 1984 sera lu par mes gamins quand ils me poseront des questions pré adolescente sur la société. Ce livre devrait être étudié en cours que ce soit en Histoire, en Education Civile et en Littérature.  Après l’avoir lu, si les élèves ne réfléchissent toujours pas, c’est qu’ils ont lu un livre actuel et non de la science-fiction. Vous serez fixé comme cela ;)




Un roman actuel

Oui je le disais tout à l’heure, mais 1984 n’a toujours pas pris une ride ! A part peut-être pour un léger détail, les gens ont le droit de fumer au restaurant.  C’est le seul changement qu’Orwell n’aura pas détecté (oui Koko et son humour pourri, le retour :p)  Mais sans vouloir être adepte de la théorie du complot, et autres joyeusetés en tout genre, il faut vous mettre dans le crâne que la plupart des informations que l’on regarde s’approche plus à de la propagande qu’à une déclaration impartiale, il y a des choses qui s’oublient, des guerres qui se créent sans raison… Il y aura dans 1984 des épisodes qui vous feront sourire rien que pour cela car c’est aussi un peu ce qui se passe en ce moment même si vous prenez le temps de prendre un tout petit peu de recul.

Quand vous regardez la société actuelle, vous y voyez une uniformisation croissante, des chaînes de télévision qui vous lobotomisent, on mange les mêmes choses, on s’habille pareil, et si l’on voulait, on pourrait être suivis de partout que ce soit par les Cartes bancaires, les réseaux sociaux, j’en passe et des meilleures. Et sans vouloir faire ma vieille réac, car c’est un fait que j’ai admis depuis longtemps, Orwell a réellement écrit un livre qui ne se démodera jamais. Maintenant, tout le monde va-t-il le comprendre ? Ca….

En résumé ? Pffff . Non plus sérieusement, pour ceux qui auraient peur de se lancer dedans. La lecture n’est pas rébarbative du tout, malgré quelques descriptions qui paraissent longues. Mais vous ne vous ennuierez pas. Je pourrai vous parler de 1984 pendant des heures et des pages. Sur l’éveil des personnages, l’illusion de liberté, mais j’ai surtout envie que vous y réfléchissiez par vous-même (sinon vous m’envoyez un message et on en parle, je vous donnerai quelques clés de lecture, cela va sans dire). Ne soyez pas effrayés par le mot classique. Ce livre est adorable comme tout. Et contre une petite place entre vos mains et vos yeux, il restera sage, gentil et vous procurera beaucoup de joies.

3 commentaires:

  1. J'ai essayé de le lire, mais j'ai laissé tomber. Ce n'est pas mon style .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le style d'écriture qui t'a bloquée ou l'univers tout simplement ?

      Supprimer
  2. je comprends qu'il faille le lire car l'univers dépeint par l'auteur est vraiment bien travaillé mais en dehors de ça je n'ai pas été particulièrement emballée.. je trouve qu'il manque quelque chose

    RépondreSupprimer