jeudi 20 septembre 2012

Phaenix de Carina Rozenfeld


Tome 1 : Les cendres de l’oubli


Présentation de l’éditeur : Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel... Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis... Aujourd’hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu’ à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même.  S ouvriront alors les portes d’une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.




Un roman sensationnant ?

Oui encore un mot inventé par moi-même, je le sais. Mais je n’utiliserai pas le mot sensationnel (et puis c’est tout). Pourquoi sensationnant ? Car ce roman vous permet d’utiliser vos cinq sens mes braves amis. La vue (en même temps, c’est logique, on lit un livre) mais aussi l’ouïe, les odeurs, le toucher… Rien ne vous sera épargné dans Phaenix. Car l’auteure solliciter tout votre être dans cet histoire.

Et qu’est-ce que cela donne ? Pfffff. C’est sensationnant ^^ C’est vraiment une expérience particulière que Carina Rozenfeld nous offre ici. Et rien que pour cette sensation, ce moment lors de votre lecture, je vous conseille de le lire.  Oui, vous lisez bien, je vous recommande un livre uniquement sur sa forme. Mais où va le monde ? ;)



Un style sensationnel

Et bah voilà, je l’ai dit. Alors, recadrons tout de même cette affirmation. C’est du Young Adult donc il y a des choses qui m’agacent un peu dans ce style. Comme le fait que les héroïnes sont un peu cruches parfois. Mais cette Anaïa, j’ai eu envie de la secouer un bon nombre de fois ! Pour être claire, j’ai pas mal râlé en lisant. Mais j’adore cela ! C’était du bon râlage comme je dis. Un bon livre se détermine aussi si l’on aime ou pas les personnages principaux et ici cela a très bien fonctionné.

A part cela, qu’y a-t-il d’autres ? Ouiiiii. Le côté très court des chapitres, finis presque à chaque fois par des commentaires Facebook. Certains aimeront. D’autres non. Comme d’habitude. Moi, j’ai adoré. Il est temps que l’on arrête d’avoir des jeunes qui écrivent des journaux intimes (voyons !) Maintenant, on a des blogs, des tweets, des pages, des commentaires. Il est temps de les utiliser et dans les Cendres de l’oubli, ne vous inquiétez pas. C’est exploité. Et justement, cela apporte un merveilleux contraste à la légende du Phaenix traité ici. Car le fond est aussi pas mal. La base de la légende un rien dévoilé dans le tome 1 est solide. Et lorsqu’on finit le tome, on a envie de poser pleins de questions, de connaître la suite !

En résumé : j’ai adoré ce livre. Je n’ai pas tout aimé, ce qui est logique et je dirai même plus, c’est rassurant. Mais j’ai vraiment vécu un chouette moment en lisant ces pages. En attente du tome 2 (et bah vi). Je m’en vais piocher dans mes petites nouveautés pour lire encore un peu.




Tome 0 : Âmes sœurs






Présentation de l'éditeur : Une nouvelle inédite sur le mythe de Psyché et d'Eros. Psyché et Éros, Anaïa et l'homme de sa vie. Deux couples : l'un est déjà mythique, l'autre doit encore écrire sa légende. Une nouvelle exclusive pour découvrir l'univers de la série Phænix de Carina Rozenfeld et le mythe de Psyché et Éros qui a inspiré l'auteur. Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis...  










Une nouvelle complémentaire sur la saga qui permet une mise en bouche savoureuse

Et oui, en attendant le second tome de Phaenix, je me suis dit que j'allais me lire la nouvelle entre les deux... Et j'ai tout simplement été enchantée d'avoir ce petit apéritif visuel qui m'a permise de me remettre dans le vain. Mais comment vous en parler sans vous en dévoiler davantage ? Tout simplement ici, l'auteur nous donne un petit cours sur le mythe d'Eros et de Psyché, mythe autours duquel apparemment tourne sa nouvelle saga. Et j'ai trouvé l'idée excellente car déjà, tout le monde ne connaît pas la mythologie grecque par cœur. Mais ensuite, cela permet à notre héroïne d'en savoir un peu plus sur ses rêves (car elle non plus ne connaît pas toute la mythologie par cœur) 

Sinon, que vous dire ? J'ai adoré retrouver la plume de Carine Rozenfeld, son sens de l'audition, de la description, de la mise en scène. Je pense que pour ce genre d'écriture, ou on aime ou on n'aime pas. Et moi j'aime. A bientôt pour le deuxième tome :)


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge New Pal 2013 organisé par Yukie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire