lundi 10 septembre 2012

Marie Antoinette : les liaisons dangereuses de la reine de Michel de Decker






Présentation de l’éditeur : Vierge et martyre ou papillon frivole ? Marie-Antoinette est à la fois la plus célèbre et la plus méconnue des reines de France. Avec tendresse et ironie, Michel de Decker brosse un portrait nouveau de cette femme fantasque et malheureuse, à l'émouvant destin tragique. Légère, aimant les toilettes, les colliers, les bals, les fleurs et les cinq à sept intimes à Trianon, elle n'a longtemps songé qu'à s'amuser avec de fieffés libertins et des coquines évaporées. Comment n'aurait-elle pas trompé son empoté de mari, lui qui passait le plus clair de son temps à chasser à courre et à bricoler des serrures ? Dans les bras de Hans-Axel de Fersen, par exemple, ce bel officier suédois prêt à se sacrifier pour elle et qui aurait même pu lui sauver la vie. Marie-Antoinette a aimé l'argent, la gloire, le pouvoir et l'amour, mais elle est toujours restée digne. Surtout au moment de gravir la dernière marche, celle qui conduit à la mort.




Une version décoiffante de Marie Antoinette !

Qui ne se souvient pas du film Marie Antoinette de Coppola qui offre une vision tout à fait frivole de la dernière reine de France. Et pendant ce temps-là, les Français se révoltaient eux même car Ô grand jamais on ne doit ternir la réputation de la reine Martyr en lui prêtant des amants, des légèretés… Bref, dans le collectif français, Marie Antoinette devait être une sainte ! Mais qui se souvient que c’était une femme, une jeune femme, mariée de forcé à Louis XVI et qui fut haïe alors que tout ce qu’elle voulait, c’était être aimée ? Plus grand monde je pense.

Michel de Decker a voulu nous raconté une autre version de Marie Antoinette. Et je la recommande chaudement car l’écriture y est très moderne. Vous aurez l’impression que c’est un membre de votre famille qui vous expliquera ce bout d’Histoire de France avec ses mots à lui ! Et vous y découvrirez surtout une femme épatante, intelligente et passionnée. Surement bourrée de défauts, bien sûr, mais je pense qu’elle a tenté de s’amender avec le temps et qu’elle s’est fait pardonner.




Marie Antoinette, une femme moderne

Quoiqu’on ne le voit pas tant que cela dans ce livre. Et pourtant, on sent ici que c’est une femme nature, qui n’a pas envie de chichis mais qui a envie d’être belle. On sent aussi qu’elle a été totalement déconnectée de la vie pratique, aussi est ce compréhensible qu’elle ne puisse se faire aux préoccupations des Français.

Une reine somme toute tout à fait normale mais juste tombée à la mauvaise période, qui découvre une réelle affection tendre pour son mari au fil des années, une passion pas si secrète que cela, un grand amour pour ses enfants et à qui on a enlevé tous ses sujets d’affection au fur et à mesure de sa vie. Une très bonne redécouverte pour moi (je l’avais déjà lu il y a quelques temps) que je conseille pour ceux qui veulent découvrir l’Histoire de cette femme sous un angle moderne. Toutefois, comme toutes les œuvres historiques, je ne peux dire seulement que c’est incomplet, puisque cette femme était extraordinairement complexe. A plus tard pour mes enquêtes historiques

3 commentaires:

  1. J'ai énormément aimé ce livre moi aussi et je crois effectivement que le style de l'auteur y est pour beaucoup. Comme tu le dis, l'écriture de M. de Decker est très moderne, très drôle aussi...j'ai souvent souri en lisant ses livres parce qu'il a toujours la petite formule qui fait mouche, je trouve ! ^^

    Ce livre est vraiment super intéressant. Ce n'est pas la première bio de Marie Antoinette que je lis mais j'ai vraiment apprécié celle-ci.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai toujours voulu lire ce bouquin. Et ta critique a fait pencher la balance du coté positif ! Résultat, il est dans ma wish lsit :-)

    Merci pour ta chronique !

    Satinesbooks.

    RépondreSupprimer