lundi 24 septembre 2012

L’échange de Brenna Yovanoff









Présentation de l’éditeur : Mackie Doyle n’est pas un humain, même si tous les habitants de la petite ville de Gentry le considèrent comme un des leurs. Voilà seize ans, il a été échangé contre un bébé humain. C’est le prix à payer pour la paix avec le monde d’où il vient : un univers terrifiant où d’obscurs tunnels suintent des eaux pestilentielles, peuplé de morts-vivants et dirigé par une étrange princesse tatouée. Depuis, Mackie se bat pour survivre, malgré ses allergies mortelles au fer, au sang et aux lieux sacrés. Quand la plus jeune sœur de Tate, la fille qu’il aime, disparaît, il décide de tout faire pour la retrouver, même s’il doit affronter pour cela les plus sinistres créatures. Dans cette descente aux enfers, trouvera-t-il enfin sa véritable place ? Méfiez-vous, tout le monde est échangeable





Une atmosphère dérangeante…..

L’histoire est assez simple : une petite ville, des enfants disparaissent et/ou meurent tous les quelques temps (ne croyez pas que je vais tout vous dire non plus), mais personne ne dit rien. Il y a un garçon que tout le monde regarde de biais car il semble anormal. Sauf une personne évidemment. Lui, se sent rejeté, que ce soit par ses amis ou par sa famille. Il y a des rituels un peu bizarres… Bref. L’atmosphère de cette ville est franchement malsaine. Vous vous souvenez du livre Ca de Stephen King…. Et bien même atmosphère (attention, l’histoire n’est pas similaire). Et je pense que c’est pour cela que j’aime ce livre en particulier. C’est cette ambiance tout à fait malsaine qui vous fait dire que quelque chose cloche et vous avez envie de savoir quoi.

L’auteure a réussi à nous donner ce mal être global mais aussi à nous retranscrire toutes les émotions du héros. Car il a des sensations totalement différentes de nous (bruits exacerbés, allergie au fer, baisse des défenses immunitaires parfois). Au départ, on se demande si c’est juste un ado un peu perturbé mais au final, on se dit qu’il n’a pas tout à fait tort le Mackie : on ne le regarde pas vraiment comme les autres. Et pourtant, il arrive à s’intégrer, à avoir une cellule familiale soudée et des amis. Et c’est cette petite note d’histoire qui vous donnera envie de vous battre avec lui. Tout n’est pas noir dans cette ville. Elle a ses qualités et ses défauts.




Un thriller fantastique sympa.

Ce n’est pas le meilleur que j’ai lu, ni le pire. Mais j’ai bien aimé ce mélange des légendes, de créatures, cet espèce de flou artistique qui entoure cette histoire, ne vous dévoilant pas tout (en même temps, nous sommes étrangers à la ville, on ne peut pas tout savoir de leurs petits secrets) C’est une lecture pour jeune adulte mais emprunte d’une certaine maturité qui pourrait faire aimer à ce public les classiques de l’horreur et du fantastique. Aussi je dis que l’échange. C’est un bon livre.

Enfin, que vous dire ? Vous aurez quelques couacs bien sûr (faut bien pinailler, mais il faut aussi se recentrer sur le public visé. Aussi n’est-ce pas du tout dérangeant). Mais l’écriture y est très fluide. Les chapitres très bien agencés et courts. L’action est bien présente. Vous ne vous ennuierez pas du tout et le livre se terminera assez vite en laissant toutefois un petit arrière-goût d’inachevé. On en voudrait un tout petit peu plus, juste par gourmandise ^^

3 commentaires:

  1. Comme tu le sais le chéri me l'a offert il y a peu, mais... DIS MOI QUE C'EST UN ONE SHOT, DIS MOI QUE C'EST UN ONE SHOOOOOOT...

    RépondreSupprimer