vendredi 3 août 2012

La Guerre du Monde Emergé de Licia Troisi


Tome 1 : La Secte des Assassins







Présentation de l’éditeur : Quarante ans après la guerre qui a défait le Tyran, le Monde Émergé n’a toujours pas trouvé la paix. Non seulement le Chevalier du Dragon, devenu roi de la Terre du Soleil, étend son influence, mais une guilde secrète d’assassins prend du pouvoir. Cette dernière recrute partout des tueurs et des guerriers, comme Doubhée, 17 ans, la plus célèbre voleuse de la Terre du Soleil. Cette dernière refuse d’entrer à leur service, mais Yeshol, le grand prêtre de la Guilde, a les moyens de l’y contraindre. La jeune fille se retrouve bientôt, malgré elle, au cœur de la société sanglante, transformée peu à peu en machine à tuer. Pendant ce temps, Lonerin, membre de la résistance, s’infiltre dans la Guide…







Une partie de la grande série du Monde Emergé

Une fois n’est pas coutume, j’ai encore commencé une série dans le désordre. Si ma mémoire est bonne, la Guerre du Monde Emergé se situe au milieu de cette grande série. Qu’à cela ne tienne, on va débuter par là en lisant la Secte des Assassins. Et pourquoi cette secte ? Dans le Monde Emergé, apparemment, il y a une caste d’assassins qui vouent un culte à une déesse du sang : Thenaar. Et pour appartenir à cette secte, il faut être un Enfant de la Mort (entre autres). Un Enfant de la Mort  est un enfant ayant commis un meurtre, que ce soit en venant au monde ou pendant son enfance. Doubnée, quand elle était petite, commet ce crime par légitime défense. Elle est donc expulsée de son village, rencontre son Maître (dont elle apprendra ses techniques de discrétion) et se fera poursuivre par la Secte des Assassins après avoir volé un manuscrit quelconque.

Devant suivre les assassins après avoir reçu une malédiction, Doubnée nous permet de suivre et de découvrir ce lieu sanglant, ses mœurs, ses croyances et son temple. On entrevoit la personnalité de Yeshol. Et dispersé par ci par là, nous avons les souvenirs d’enfance de cette jeune fille. Elle s’avère avoir été mal comprise depuis le début et mal aimée. En choisissant la voie de la guérison, on sent une vraie et première prise en main de son destin. Aussi la Guerre du Monde Emergé commence tout simplement par la naissance d’une héroïne.





Une immersion totale dans un conflit.

Lorsqu’on lit ce livre, on ne comprend pas de suite pourquoi on parle de guerre. Et pour une fois, nous ne commencerons pas du tout par des champs de bataille mais bien par les complots qui précèdent la guerre, et c’est en cela que j’ai bien aimé ce livre. De plus, l’écriture de Licia Troisi est simple, directe et permet de se retrouver très rapidement dans les lieux, les époques, sans trop avoir de descriptions à rallonge (ce qui a tendance à m’horripiler je l’admets)

Cet univers vaut vraiment le détour. Il est propre à Mle Troisi, en s’imprégnant un peu de médiéval et de magie. Des espèces sont encore à découvrir (en même temps, je n’ai pas lu la première partie, c’est un peu de ma faute), des lieux et toute une intrigue à démêler.





Tome 2 : Les deux combattantes






Présentation de l'éditeur : En déjouant la malédiction qui pèse sur elle, Doubhée a découvert le plan machiavélique de la secte des Assassins : restaurer le règne d'Aster le Tyran. Accompagnée du magicien Lonerin, la guerrière part retrouver Sennar, disparu du Monde Émergé depuis plus de quarante ans. Avant cela les deux jeunes gens devront affronter le plus terrible des ennemis : Rekla, la Gardienne des Poisons, qui ne pardonne pas à Doubhée de s'être enfuie en trompant sa vigilance...











Deux quêtes simultanées  et palpitantes !


On pourrait croire que mettre deux quêtes en même temps pourrait vous embrouiller, vous casser le rythme et autres. Mais pas avec l'écriture de Licia Troisi. Ce qui donne un roman très dense mais qui vous file très vite entre les doigts.

Alors qu'avons-nous là ? D'une part, Doubnée et Lorelin partent retrouver Sennar, un grand magicien et aussi héros de la saga du Monde Emergé (du même auteur et que je n'ai pas encore lu, vu que je n'ai aucun sens de l'organisation lorsqu'il est question de séries) (Comme cela, vous savez tout). Lorelin y va par vengeance et Doubnée pour trouver un remède à sa malédiction. Ils partent dans un pays inconnu en se faisant poursuivre par Rekla qui est l'ennemie jurée de Doubnée. Ce duo de femmes est très intéressant car elles partent toutes les deux en "couple" avec un gars qui est fou amoureux d'elle. Et on s'aperçoit ici que les hommes, en amour avec ces guerrières, n'ont pas du tout de place. Leur attention est au final concentré sur la quête. Et ça... Et bien moi j'aime bien (même si je compatis pour ces petits gars qui aimeraient bien faire un voyage romantique dans la jungle). L'auteure a su amener (un peu maladroitement mais c'est du jeunesse et je ne suis plus si jeune que cela) le débat sur la différence entre la destinée d'une personne et son avenir personnel, chose qui est tout de même assez courante dans les livres à quêtes. Rekla gardera son mystère même si on devine qu'elle n'est que haine. Je n'ai pas trouvé ce personnage très subtil, dirons nous. Mais il reste intéressant.

De l'autre côté, nous avons Ido, un ancien combattant et un ancien héros qui pensait ne plus part à la vie du Monde Emergé. Et voilà qu'il apprend que le fils de son ami est en danger. Alors il se secoue les puces et va tenter de le retrouver et de le protéger. Mais il échoue. Alors il tente aussi de sauver le petit fils de Sennar. Et on s'aperçoit que même vieux et fatigué, il reste un personnage plein de ressources, sage et juste. Il fera tout ce qu'il peut pour mener à bien sa mission. Et l'on voit aussi qu'il a une somme de connaissances absolument fabuleuse. (mais j'en saurai plus en lisant la première série, je pense). Ce personnage est profond, tout en finesse et je m'y suis vite attachée. C'est le héros revenant de guerre qui reprend du service pour la cause. Aussi, on se régale de le voir poursuivre ses ennemis, fuir pour protéger l'enfant et mettre tout ce petit monde en sûreté.



Un cocktail sommes toutes classique mais très efficace.


On ne va pas se le cacher, Les Guerres du Monde Emergé et son tome 2 reprennent des classiques de la Fantasy. Des héros obligés de se séparer pour accomplir des quêtes secondaires. Des méchants vraiment pas sympas qui veulent anéantir le monde surtout en sacrifiant de jeunes innocents : c'est mieux ! Des gentils qui au départ pouvaient être des méchants et des solitaires mais qui vont tout de même réussir à se battre ensemble pour le bien commun. Pour les amateurs de Fantasy, on a tous vu cela dans les sagas (et c'est peut être aussi pour cela qu'on les achète). C'est directement tiré de Tolkien mais j'avoue que je ne m'en lasse pas ! De plus, les interactions entre les personnages semblent plus ou moins naturels et spontanés  ce qui est franchement sympa pour du Jeunesse (je n'aime pas qu'on prenne les ados pour plus bêtes qu'ils ne le sont à cause de leurs petites hormones).

Ce second tome nous complique un peu l'intrigue et les relations entre les personnages, ce qui rend cette lecture très agréable, fluide et nous envole dans un monde magique faits d'elfes, de magiciens, de gnomes et autres créatures pleines de noblesse.



Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse et Young Adult 2 organisé par Mutinelle





Tome 3 : Un nouveau règne




Présentation de l'éditeur : Pendant que Doubhée et Theana sont en marche vers le Palais de la Terre du Soleil pour tuer Dohor, celui qui a conquit tout le monde émergé grâce à son alliance avec la Guilde des Assassins, Lonerin et Sennar se lancent sur les traces du Talisman du Pouvoir, l’antique talisman qui encore une fois, aux temps de Nihal, semble être le seul moyen de mettre fin à cette guerre. Ido aussi se met en route, pour mettre en sécurité San, le petit fils de Nihal et Sennar, que la Guilde des Assassins recherche pour ressusciter l’ancien Tyran : Aster. Chacun doit affronter son propre ennemi, dont Doubhée, qui se retrouve malgré elle encore une fois être la seule personne capable de changer le destin du Monde Émergé






Une dure préparation avant le combat final

Ce troisième opus est vraiment en deux temps. La première phase est la préparation au méchant final. Alors, oui, je sais ce que vous allez me dire : cela se répète un peu dans les deux premiers tomes. Bah oui. Mais en même temps, c'est aussi pour cela qu'on lit la saga :p  Dans tous les cas, nous retrouvons nos trois groupes qui ont du mal à cohabiter : Sennar et Lorelin, tout d'abord. C'est un peu deux personnes qui apprennent à se connaître dans l'urgence ! Sennar est très exigeant avec Lorelin qui ne le comprend pas toujours. Aussi l'apprentissage est un peu mouvementé. Ido et San : C'est le choc des générations. Ido va répéter certaines erreurs... Theana et Doubnée : Alors là, le duo qu'on pensait que jamais elles n'y arriveraient. Mais pourtant, elles vont se rapprocher et permettre de former un duo cohérent et efficace ! 

L'avantage de ces préparations, c'est que l'on peut explorer les gens dans ce livre. On peut partager leurs doutes, leurs peurs, leurs espoirs, leurs projets... C'est un moment vraiment important car on se rend compte de leurs faiblesses, des erreurs qu'ils produisent et / ou reproduisent et pourquoi.


Le combat final, une grande leçon !

Et oui, on attendait tous ce moment où le méchant allait se prendre une vraie raclée et que tous allaient pouvoir rentrer chez eux et pourquoi pas former une grande famille et élever des poneys ? Mais Licia Troisi a décidé de nous mettre le doute jusqu'à la fin. De nous enlever toutes nos certitudes, de nous faire douter jusqu'au bout. Car ces personnages souffrent et elles ne sont pas parfaites. On se demande vraiment si elles vont y arriver et s'en sortir !

Et puis, au niveau de l'action, cela a été de partout ! J'ai eu l'impression que l'action allait plus vite que mes yeux ! J'ai été vraiment tenue et fébrile pendant les tous derniers chapitres.

En bref, une excellente saga en trois tomes, qui me donne envie de continuer les aventures du Monde Emergé. Un excellent travail de la part de Licia Troisi. Je vous la recommande très chaudement


Ce livre a été lu dans le cadre du Challenge Jeunesse Young Adult organisé par Mutinelle


2 commentaires:

  1. J'ai ce livre dans ma blblio', mais je n'ai encore pas trouvé la motivation de le commencer...

    RépondreSupprimer
  2. Eh ba lis les ils sont géniale !!!

    RépondreSupprimer