lundi 21 mai 2012

Psychometrer Eiji


Tome 1






Présentation de l’éditeur : Comment faire quand on est un lycéen tout à fait normal au premier coup d’œil, mais que l’on est affecté comme Eiji d’un don hors du commun: la psychométrie? En touchant un objet ou une personne, il en absorbe la mémoire, les pensées… comme un médium. Pas facile de conserver un tel secret! Shima, une séduisante inspectrice de police le percera à jour… Eiji se trouvera alors embarqué dans une enquête impliquant un tueur en série. Sa sœur sera-t-elle la prochaine victime comme l’assassin l’a promis? Le temps est compté, les indices sont minces, les héros de ce tandem n’auront de cesse que lorsqu'ils auront arrêté le meurtrier…









Oui je commence seulement à chroniquer les Psychometrer alors que c’est un manga que j’ai beaucoup affectionné fut une époque ! (et maintenant encore aussi). Que dire de Eiji ? Il me fait rire ! C’est un ado tout plein d’hormones que l’on devine plus profond que cela bien évidemment puisqu’il a un lourd secret : la psychométrie ! A part cela, il aime la moto et surtout sécher les cours. Ce qu’il y a de très important à ses yeux : sa demi sœur, Emy qu’il affectionne. Ces deux-là ont créé un lien frère sœur très profond, ce qui fait qu’Eiji se transforme en super héros rien que pour elle dans la vie du quotidien, cherchant ainsi à la préserver de tout ce qui a de mauvais. Dans ce qui est important aussi, c’est son groupe d’ami dont nous découvrons un tout petit bout. Il rencontre Shima, une inspectrice de police qui va le mêler à cette histoire de tueur en série.

 Dans ce premier tome, on découvre les meurtres, la psychométrie d’Eiji (et on s’étonne d’ailleurs qu’il ne soit pas plus perturbé que cela, ce qui prouve sa force), les personnages… Nous naviguons dans un univers sombre, qui nous décrypte toute la psychologie des meurtriers, tout ceci mêlé dans des problèmes d’adolescent et ponctué d’un humour hilarant ! J’ai tout de suite adhéré au principe, ce mélange de chaud froid constant. Un vrai délice sous couvert d’une enquête policière bien menée. Je vous donne rendez-vous pour le tome 2 qui nous dire comment Eiji boucle sa première enquête





Tome 2









Présentation de l’éditeur : Une innocente population prise dans une série d'actes terroristes. On pourrait très bien penser qu'il n'y est aucun mobile derrière tout cela mais ?! La véritable intention du meurtrier se cache sous le surnom de "la pomme à retardement"!?












Nous avons la conclusion du tome 1 c'est-à-dire toute l’explication de l’affaire Moebius. Et là je dis chapeau et je dis aussi que ce manga risque de rendre complètement accro. Je vous explique. Nous avons eu tout le déroulement de l’affaire Moebius dans le tome 1 (le suspense y était jusqu’à la dernière page) et dans le tome 2 nous avons le mode d’emploi du : comment ce type est devenu un serial killer. Autant le profiling du tome 1 j’ai adoré. Autant l’explication du tome 2…. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah

Sinon les blagues d’Eiji sont détonantes. Nous avons vraiment un couple à la Nicky Larson où ça balance dans tous les coins, ça se titille et cela s’adore. Les deux personnages ont de suite une grande complicité, ce qui est un vrai plus pour cette série : le cerveau et les bras. On peut voir aussi les limites de la psychométrie d’Eiji et donc ses premières difficultés. Cette série est un vrai plaisir de lecture et je vais la continuer encore quelques temps. A plus pour le tome 3





Tome 3









Présentation de l’éditeur : Eiji et Shima mènent leur difficile enquête sur les attentats terroristes qui sèment la terreur dans la ville. Eiji arrivera-t-il à mettre son don à profit pour contrer le plan machiavélique qui se trame?!









Plus je lis cette série, plus j’adore son côté psychologique. On décortique ici vraiment tout au long de l’affaire des éléments, des situations d’un point de vue d’un profileur et d’un point de vue du psychologue. Et chaque situation qui entoure la scène de crime est appuyée par un exemple de la vie de tous les jours, montrant ainsi  les comportements normaux et les comportements déviants.

Et le pire, c’est que l’auteur nous met un peu d’humour noir dedans. Histoire de nous détendre et de nous instruire en même temps. ;)



Tome 4







Présentation de l’éditeur :  Des membres d’un groupe de jeunes filles en vogue ont été assassinées! Langues coupées et corps étrangement ornés de lavande. Qui peut bien être ce “silent stalker” qui ne laisse pas la moindre empreinte digitale…? !










On se doutait bien que les psychopathes avaient vraiment un mode de pensée totalement différent du nôtre mais avec ce tome, on entre vraiment dans l’esprit du tueur et l’on se rend compte que toute la difficulté des enquêteurs dans ce cas, c’est qu’ils ont leurs a priori de leur mode de pensées classiques. Leur but est de s’enlever ces a priori pour pouvoir raisonner comme les tueurs.

Avec ce tome, on en sait enfin un peu plus sur Eiji et aussi sur ce qu’il a poussé à collaborer avec Shima. On sait aussi comment il a pu contrôler son pouvoir et donc devenir un ado à peu près équilibré (on parle des hormones d’Eiji tout de même). On peut aussi se rendre compte de comment Eiji était vu par les autres avant et après cette transformation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire