jeudi 3 mai 2012

Magneto : le testament



En cours de furetage dans ma librairie préférée, mon œil fut attiré par cette pochette là. Donc j’ai été obligée de le prendre forcément






Créateur : Marvel Panini France
Editeur : 100% Marvel
Date de parution : 7 Octobre 2009
Auteur : Greg Pak et Carmine Di Giandomenico

Synopsis :Découvrez l'histoire d'une icône Marvel qui débute avec une chaîne en argent et un amour de jeunesse et tourne rapidement en une lutte pour survivre face aux nazis et à la terrible " solution finale " ordonnée par Hitler. C'est l'histoire de Magnéto.







Mon avis


Alors ? Que dire ? Je suis une grande fan des Xmen. Et Magneto est l’un de mes personnages préférés car je trouve qu’il est réellement très complexe. En effet, pour ceux qui ne connaissent pas, Magneto a décidé de recourir à l’éradication de l’homo sapiens. Or, comme le suggère les aventures de X men, (films, comics, tout ce que vous avez pu le voir), Magneto est un des survivants d’Auschwitz… Aussi je me suis toujours demandé : comment quelqu’un victime d’une telle atrocité, peut devenir comme ses anciens bourreaux ?

Ici donc, vous n’aurez pas du tout l’aventure du Magneto découvrant ses pouvoirs. Vous aurez l’histoire de Max Eisenhardt (qui deviendra Magneto) des brimades de camarades de classes, son amour pour une tsigane, sa fuite en Pologne avec sa famille, sa déportation mais aussi son amour pour les métaux.

Ce comics est très noir car bien documenté (pour ceux qui connaissent bien le sujet de la Seconde Guerre Mondiale, des camps d’Auschwitz ou de Ravensbrück évoqués dans ce tome) donc forcément traitant d’une période que je qualifierai d’horrible car nous avons eu l’extermination de quelques 6 millions de personnes. Vous y verrez ici la vision humaine et de l’intérieur des camps. Et vous comprendrez aussi comment Magneto est devenu aussi … Hum… Amer.

Les graphismes y sont très beaux. Et cela se lit comme du petit beurre. Bref, allez y.





Le petit plus du comics


Non seulement, vous y découvrirez de la fiction mariée à l’Histoire ce qui vous prendra aux tripes. Mais vous y verrez aussi l’histoire de Dina Gottliebova, une juive qui a été obligée de collaborer avec le Docteur Josef Mengele qui l’avait obligé à peindre des tisganes sujets à ses expériences macabres. Elle est actuellement en train de se battre avec le musée d'Auschwitz-BIRKENAU pour obtenir la restitution de 7 aquarelles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire