mercredi 2 mai 2012

Les Borgias de Clause Mossé



J'ai décidé d'enquêter sur les Borgias. Et ceci sur tous les fronts.  Nous commencerons par cette version littéraire de Clause Mossé


Tome 1 : les fauves





Présentation de l'éditeur : La papauté a définitivement quitté Avignon pour Rome. A Valence, en Espagne, les Borgia se préparent à mettre la main sur le gouvernement de l’Eglise. Rien ne les arrêtera. Deux papes Borgia occuperont le trône de saint Pierre, mais à quel prix ! Intrigues, corruptions, alliances sulfureuses, amours illégitimes, crimes, luxure, ils ne reculeront devant rien.
Qu’il s’agisse d’Alonso Borgia, devenu Calixte III, de son neveu Rodrigue, plus connu sous le nom d’Alexandre VI, ou des enfants de celui-ci, le bouillant César et la belle Lucrèce, pour satisfaire leurs ambitions, les coups les plus bas sont permis. Personnages hors du commun, les Borgia vivent pourtant dans un monde qui, le Moyen-Age achevé, s’ouvre à la Renaissance. Les arts et les sciences s’épanouissent ; ils joueront un rôle prépondérant dans cette mutation. Avec Les Borgia, Claude Mossé s’attache à la longue histoire d’une famille exceptionnelle










Tome  2 : la chair et le sang





Présentation de l'éditeur : À l’aube du siècle nouveau, alors que Christophe Colomb repousse les frontières terrestres, que Copernic révolutionne la pensée scientifique et que Michel-Ange œuvre sur les murs de ce qui sera la chapelle Sixtine, Rodrigue Borgia, devenu Alexandre VI, ne connaît qu’une loi, celle de l’or, de la chair et du sang. Ses enfants, Lucrèce et César, commettent des crimes en toute impunité et contribuent à ce que la mémoire des hommes ne retienne du clan qu’intrigues, corruption, meurtres et orgies.
Parce que l’histoire des Borgias tient aussi du roman policier, Claude Mossé s’est fait détective, comme dans le premier volume, entre fiction et vérité historique. Lucrèce est-elle vraiment cette femme sans scrupule, incapable de repentir ? César n’est-il qu’un guerrier cruel sans dieu ni maître ? Le héros, Vicente, riche de sa seule foi, va-t-il se transformer en complice inconscient ?
Qui sont réellement ces Borgia qui ont porté deux fois la tiare et dont un descendant a été canonisé ? À découvrir dans La Chair et le Sang, la suite des Fauves. 








Et pourtant Claude Mossé a l’habitude des romans historiques.




En même temps, Claude Mossé est historien. On peut donc normalement y aller en toute confiance. Surtout que j’avais lu quelques petits ouvrages de l’Antiquité qui m’avaient bien plus. Donc me voilà détendue, ouvrant le tome 1 des Borgias… 

Aïe ! Non décidément, la sauce ne prend pas. L’histoire commence tel un brouillon, on mélange vite les papes, les personnages, les intrigues, les références historiques. Non mais limite, j’ai envie de vous dire : regardez la série, vous en apprendrez plus !
Claude Mossé n’était décidément pas en forme ou pas à l’aise pour écrire ces deux romans. Car on se retrouve vite à faire des schémas, tout simplement. Mais sans une grande envie de trouver les solutions. Deux livres plats sur une famille pourtant passionnante qui a défrayé les chroniques (et qui continuent.)

2 commentaires:

  1. J'ai l'impression que ces romans n'ont pas du tout convaincu...personnellement, je regrette beaucoup de les avoir achetés ! Ils ne sont pas en format poche, en plus, et leur prix est assez élevé...je me suis dit : "Tout ça pour ça !!"
    Comme pour toi, la sauce n'a pas pris...je n'ai vraiment pas réussi à entrer dans l'histoire, je l'ai trouvée trop confuse...j'ai aimé par contre la façon dont le personnage de Lucrèce était abordé mais non, décidément, je n'en garderais pas un souvenir impérissable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'est pas le seul. J'ai regretté cet achat quand j'ai voulu faire mon marathon sur les Borgia. Je n'ai pas du tout accroché ce style d'écriture

      Supprimer