mercredi 2 mai 2012

Le Principe de Lucifer de Howard Bloom


Bonjour les gens !


J’aurai aimé vous faire découvrir aujourd’hui un auteur que j’affectionne tout particulièrement (si vous souhaitez faire genre cultivé dans vos discussions) : Howard Bloom qui a écrit : Le Principe de Lucifer et Le Principe de Lucifer : le cerveau global


Nonon, je ne vous donnerai pas de sombres rituels sataniques (une autre fois peut être) qui vous permettront de garder la jeunesse éternelle en sacrifiant le chien de Viyanne. Je vais vous parler de théories sur le genre humain qui quoique dérangeantes puisque notre système de morale dit qu’en gros, le Bien, c’est cool, le Mal c’est pas cool.

C’est parti !




Tome 1 : Le Principe de Lucifer




Présentation de l'éditeur : Ce livre bouleverse toutes les idées reçues que le genre humain se fait de lui-même. Il explore les forces qui gouvernent l’histoire, devenant aussi important que “l’origine des espèces” de Darwin. Un livre fascinant, exceptionnel, unique, d’une culture encyclopédique sans égal, serti d’une logique implacable. Personne ne peut sortir intellectuellement indemne après cette lecture dramatique.















Tome 2 : Le Principe de Lucifer : Le cerveau Global








Présentation de l'éditeur : Ce Tome 2 explore notre besoin de diffuser nos idées, celui de nous reproduire, et comment une intelligence plus importante se développe en se servant de chacun de nous comme un vaste réseau neuronal. Dans ce cadre, il nous montre que les idéologies donnent toujours deux configurations, celles qui s'auto-détruisent et celles qui s'étendent en se nourrissant de toutes les idées disponibles dans le réseau. Un monument de réflexion et d'intelligence
Ouai encore quelqu’un qui réfléchit de la tête, mais pourquoi que je les lirai?

Déjà parce que je les ai lus donc vous ne réfléchissez pas, c’est culturel :on lit !!!

Non il y a une bonne raison. Déjà parce que non vous n’aurez pas de migraines affreuses en lisant cela, cela se parcourt comme du petit beurre. Vous commencez joyeusement avec les atomes, avec les tites molécules, ce qui explique comment les plus fortes et les plus malignes (et pas celles qui aident les potes, celles-là sont sacrifiées) survivent, évoluent et triomphent.

Vous parcourrez l’Histoire qui va vous prouver que nos instincts les plus bas de conservation sont ceux qui nous permettent de tuer, trahir. Les hommes, vous allez adorer ça car nous les femmes sont de vraies méchantes pas belles cruelles car nous avons aussi nos tites hormones qui protègent l’avenir de nos cellules (les monstres). Vous aurez des épisodes qui le prouvent et de fil en aiguille, vous vous direz : « Mais ce gars-là, il a raison ! Il en a dans la tête ». Oui, il n’y a pas que la pub qui le dit, mais Koko aussi ! Vous aurez tous un exemple dans votre vie qui viendra étayer la thèse de Bloom




Et Howard Bloom ? C’est du sérieux ?
Et si, il est sérieux ce garçon ! Howard Bloom est un de nos contemporains. Il est né en 1943 à Buffalo aux Etats Unis. Au lieu de jouer aux GI Joe comme le commun des mortels, il s’intéresse déjà à toutes les sciences, lit beaucoup du Antonie van Leeuwenhoek, Galileo Galilei et Albert Einstein. Bref, il fait des caprices, se fait acheter un microscope et s’attaque à la théorie du Big Bang. Comme vous vous en doutez, sa maman ne lui a pas assez lu de Tchoupis quand il était tout petit !!!


Vers l’adolescence, il se perfectionne dans l’élevage de petits animaux (au lieu de mater Beverly Hills) et lors de ses premiers jobs de publicitaires, il va nous étudier quelques personnalités. Howard Bloom, c’est surtout l'un des principaux fondateurs de deux nouveaux champs d'exploration scientifique, le comportement de masse et l'étude des psychologies d’autrefois : la paleopsychologie. Maintenant, il est le principal investigateur d’une nouvelle discipline omnologie, l'étude du Tout[



Le plus de Bloom

C’est cette étude du Tout que j’aime particulièrement chez lui. J’aime prendre du recul, observer la société, les gens, les mécanismes dans leur globalité. Cette étude des comportements sociaux et naturels m’a donc énormément plu et j’espère qu’elle vous plaira.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire