mercredi 2 mai 2012

Hunger Games de Suzanne Collins


Tome 1 : Hunger Games






 Présentation de l’éditeur : Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé... Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l’antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d’un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim...











J’avoue tout. J’ai commencé ce tome 1 en pensant à la bande annonce que j’ai vue. Je me suis dit que cela allait être une nouvelle sauce de Running Man ou Battle Royale. Mais non, ce n’est pas un éternel remaniement d’une vieille idée qui traînait depuis des années. Certes, l’idée est là. 

Mais Suzanne Collins montre un vrai désir de creuser ce filon à travers cette idée que nous sommes sans arrêt poussés par la télé réalité sans limite, jusqu’à traquer les images de personnes ordinaires obligées à se tuer. Dans les précédents jets, nous n’avions que cette idée-là.

Avec Hunger Games, vous aurez en plus une manipulation de l’Etat qui oblige littéralement ses citoyens à regarder ce bain de sang contre leur volonté. Nous retrouvons ici la donation des jeunes gens face au minotaures. Et avec cette nuance qui pourrait paraître infime, nous avons là les clés d’une bonne série de livres qui réservera, j’en suis certaine, de bonnes surprises dans les tomes à venir.



Tome 2 : L'embrasement 





Présentation de l'éditeur : Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la "tournée de la victoire" dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays. Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n'était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.









Alors là... Suzanne Collins m'a réconciliée avec un de ces personnages... Et je dis : Chapeau ! J'en suis encore épatée en fait. C'est extrêmement rare que je fasse la girouette avec les personnages. Quand j'aime bien quelqu'un, c'est du début à la fin. Quand je n'aime pas... Et bien c'est pareil ! Et j'ai opéré un revirement de situation avec Peeta qui m'a totalement mise au dépourvu. Je m'explique : lors du premier tome, Peeta apparaissait comme une espèce de personnage sans saveur, indéfinissable. Et l'on se demandait ce qu'il faisait là (concrètement) à part pour tenter de faire un triangle amoureux avec Gale. Et bien je me suis totalement fourvoyée (Shame on me Aïe Aïe Aïe). Dans ce tome ci, je trouve, c'est bien Katniss qui énerve, qui ne sait pas où elle va, qui prend la limite du personnage secondaire. Et j'avoue que cela m'a ravie ! Non pas que j'aime faire souffrir cette héroïne, mais juste que du coup, je ne sais absolument pas ce que peut réserver le tome 3 ! Je suis perdue ! Et j'adore !

Du coup, je me suis dit : Mais pourquoi ? Pourquoi avoir attendu si longtemps pour le lire ? De Mai à Novembre... Tout de même ! Tout simplement parce que j'attends énormément de cette saga qui pour moi a la même envergure que Running Man de Stephen King, version Jeunesse bien entendu. La peur d'être déçu au critique tome 2 est pour moi très importante. Et bien, maintenant, je vais me demander comment cette saga se termine :p Je pense toutefois la terminer cet hiver, il faut bien.

Mais pour revenir un peu à L'Embrasement. Et bien, je trouve ce titre très bien trouvé. En effet, le premier tome a posé toutes les bases, en nous laissant le mystère des personnages. Quant au tome 2, il monte tout simplement en puissance. La première moitié du roman montre clairement l'état d'esprit de Katniss, elle ne sait absolument pas où elle en est. Elle s'est recentrée sur elle même et ne veut pas s'intéresser à Peeta (oui je hurle et alors?) Mais lors de la deuxième partie, elle se rend compte de quelques petites choses. Et nous découvrons un peu la vie et l'esprit de ce garçon. Et ce personnage qui résume un peu l'esprit du groupe est tout simplement tout en finesse. Et j'espère qu'il se révèlera encore plus lors du troisième tome. Quant à vous faire des prognostics sur le triangle amoureux, j'ai envie de vous dire qu'à ce stade de l'histoire, ce n'est même plus important ! Que ce soit Gale ou Peeta qui l'emportent, les deux sont des personnages attachants, des hommes aux qualités tellement différentes qu'en fin de compte, ils ne sont pas départageables. ^^

En espérant vous donner des nouvelles de la Révolte, maintenant que nous sommes Embrasés :)



Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Jeunesse et Young Adult 2

Mais aussi dans le cadre de la Pal Cold Winter 2012







Tome 3 : la révolte

Présentation de l'éditeur :
Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.
 
 
 
 
 
Un final à la hauteur
 
Vous savez ce que c'est, lorsque les deux premiers tomes d'une trilogie sont magnifiques, et bien on a peur de finir la saga ! Mais je fus maligne pour le coup, je l'ai ajouté à pleins de challenge, en me laissant appâter un petit peu pour pouvoir finir et clôturer ce monde. Car ce tome 3 m'a tenu en haleine. Concrètement, je l'ai lu en une soirée, tellement cela m'a emporté !
 
Oh que oui ! Katniss était un peu énervante car elle se laissait porter par l'histoire mais je viens de comprendre à quel point elle pouvait être traumatisée par son histoire personnelle mais aussi par les Hunger Games. Pour résumer, Suzanne Collins a su retranscrire avec Katniss tout une série de symptômes d'après guerre. Je me suis rendue compte de tout le processus qu'elle a subit uniquement... A ce troisième tome. Bravo Koko, là tu as fait fort ! Mais il vaut mieux tard que jamais vous allez me dire ^^
 
Et donc, oui j'ai adoré ce final, avec Katniss qui va mener la révolte (comme elle peut, mais cela vous verrait au fur et à mesures). Va-t-elle retrouver Peeta ? Qui va-t-elle choisir ? Comment va-t-elle finir sa vie? Hahaha ! Il faut lire, dévorer, engloutir, se repaître pour savoir !
 
 
Mon coup de coeur de cette saga : Katniss, l'héroïne imparfaite
 
Et c'est ce que j'ai adoré pendant cette saga (autrement bien entendu à part l'univers tout entier car j'adore ce principe). Katniss n'est pas parfaite. Elle ne veut pas faire la guerre, elle veut se réfugier dans une espèce de cocon d'avant les Hunger Games. Elle veut que son père revienne, bien entendu car il lui manque. Elle ne veut plus assumer sa fonction de chef de famille (chose qu'elle a dû malheureusement faire à la mort de son père).
 
Elle ne veut pas avoir à subir des ordres. Que ce soit du président Snow ou de qui que ce soit d'ailleurs. C'est une anarchique complète car elle ne veut pas qu'on lui dicte de règles. Elle veut vivre pour elle tout simplement. Elle veut profiter de la vie et pour cela, elle va devoir endosser un rôle qu'elle refuser et va devoir faire ses propres choix. Ses propres opinions aussi et renoncer à pas mal de choses (encore)
 
 
Pour conclure de la saga Hunger Games
 
Merci Suzanne Collins d'avoir fait une trilogie aussi complète. Je ne dirai pas parfaite car on aurait toujours un petit truc à dire. Mais cela fait réfléchir énormément sur notre vie, sur notre passé (il y'a bien entendu les allusions au monde romain, aux guerres). Elle nous fait donc beaucoup voyager, beaucoup réfléchir. Et j'ai trouvé la fin juste adorable, sans trop nous en dévoiler non plus. Une saga indispensable et qui donne beaucoup beaucoup d'espoirs pour les lectures de nos adolescents.
 
 
Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Pal Cold Winter 2012 organisé par Antonine
 
 
 
Mais aussi dans le cadre du challenge Jeunesse Young Adult 2 organisé par Mutinelle
 
 
Dans le challenge New Pal 2013 organisé par Yukie (et oui)
 
 
 
Dans le challenge Saga en folie organisé par Crou(p)ton
 
 
Et enfin, dans le Big Challenge Livraddict Science Fiction 2013
 
 
 
(Comme je vous l'avais dit, j'ai boosté les challenges pour m'obliger à lire, j'avais tellement peur d'abandonner cet univers)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire