mercredi 2 mai 2012

Charly 9 de Jean Teulé




Pour ceux qui veulent un livre de train, un livre qui se lit en une heure. Et qui aime un peu de culture. Je vous recommande celui-ci : Charly 9 de Jean Teulé





Présentation de l'éditeur :Charles IX fut de tous nos rois de France l’un des plus calamiteux. A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l’Europe entière. Abasourdi par l’énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait un bon fond











Et Jean Teulé c’est bien ?



Jean Teulé n’est pas du tout un auteur de fantasy voire un auteur historique à proprement parler.
Il était d’abord créateur de bandes dessinées et a travaillé sur Canal + pour l’émission plus que connue Nulle part ailleurs Charles 9 et sa dernière création en matière de livre. Son écriture est simple, fluide, très accessible à tous.





Et Charles alors ?


Dans ce livre, il retrace toute la période de la Saint Barthélémy, vue par le roitelet. Manipulé par sa famille, il ne se rend pas compte des manipulations qui l’amèneront à prendre cet ordre. Dès les premières pages, on parle de 6 à 10 morts seulement, c’est tout dire ! De ces regrets, de son traumatisme, on verra toute sa descente aux enfers, un allez simple vers la folie avec des dialogues épurés, des personnages certes pas très profonds. Mais comme je vous le disais, nous avons là une lecture de voyage. Un fast food littéraire qui prend bien. On y a quelques petites anecdotes comme la blague du premier avril, l’imposition du début d’année au 1er Janvier, le muguet du premier Mai…




Mais c’est quoi cet évènement ?


Le massacre de la Saint Barthélémy est le massacre des protestants déclenché à Paris le 24 Août 1572 et étendu par la suite à une vingtaine de grandes villes dans les semaines suivantes. Au départ, Catherine de Médicis et Charles IX, aux vues du déficit financier du Royaume décident de remettre au Conseil certains protestants, dont Gaspard de Coligny et font marier Marguerite de Valois au prince Henry de Navarre, afin de sceller l’alliance entre catholiques et protestants et en finir avec cette guerre de religions. Le mariage est célébré le 18 Août 1572 (pour ceux qui veulent plus d’infos, un film qui date certes mais qui est encore efficace s’intitule la Reine Margot)

L’évènement déclencheur est la tentative d’assassinat de Coligny. Le roi va au chevet de celui-ci et lui promet justice afin de calmer les tensions dans le royaume. Les Guise font donc mine de se retirer de la capitale, laissant le roi et la reine mère seuls avec les Huguenots. Le roi réunit le soir même le Conseil étroit composé de la reine mère, le duc d'Anjou, le garde des sceaux René de Birague, le maréchal de Tavannes, le baron de Retz, et le duc de Nevers. On ne sait pas exactement les débats de ce conseil mais le massacre fut organisé. Les autorités municipales de Paris furent convoquées. Il fut décidé de fermer les portes de Paris. A minuit, les cloches des églises devaient sonner. A ce moment-là, tous les protestants de la capitale devaient être assassinés par la foule.

A partir de ce massacre, la question religieuse devait être totalement changée en France. Les protestants seront vivement encouragés à se convertir. La France devient alors véritablement la petite fille de l’Eglise catholique.



Conclusion

Il reste encore beaucoup de parts d’ombre sur cet évènement. On ne sait pas vraiment si le complot visant à la Saint Barthélémy venait des Guise ou de la famille royale. Le roi Charles IX était-il fou ou était-il manipulé par son conseil ? Le massacre aurait-il pu être évité ? Nous ne le saurons probablement jamais mais cet évènement a profondément marqué l’Europe et pour longtemps.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire